Le Cardinal Barbarin répond à Guy Aurenche

Download PDF

bGuy Aurenche est le président du CCFD, un organisme qui a pignon sur rue dans
l’Eglise, en France, mais dont le second “C” est inapproprié quand on connaît les positions peu catholiques de Guy Aurenche et de cet organisme (lire notamment Le terrorisme pastoral de Jean-Pierre Moreau). Le 22 septembre, un
débat était organisé à la Catho à Lyon entre le cardinal Philippe Barbarin et lui. La Vie vient
d’en rapporter l’essentiel. Extrait :

“Guy Aurenche : J’avoue être effrayé par certains jeunes prêtres, qui s’enferment dans une fonction d’autorité, dans leur rôle de clercs !. Il regardent les laïcs comme des
concurrents, des inférieurs. Ils refusent de voir en eux des co-responsables de la communauté. Parfois, le travail en commun devient même impossible. D’où cela vient-il ? De leur formation ?
D’une difficulté à entrer en relation ? Peut-être de leur isolement. Je suis sidéré de la solitude dans laquelle ils vivent.

Mgr Barbarin : Il y a quarante ans, nous avons vécu exactement le contraire. On parlait alors des «nouveaux prêtres». Ils portaient des pull-overs rouges, roulaient en
moto et fumaient avec les jeunes au pied des immeubles des cités
. Certains s’en scandalisaient. Aujourd’hui, de jeunes prêtres souhaitent remettre la soutane et le
surplis
. Est-ce si important ? Les générations se suivent et ne se ressemblent pas. Les plus anciens ont du mal à voir arriver des plus jeunes en rébellion contre ce qu’ils ont été…
Sur le fond, il nous faut retrouver le sens du sacerdoce, sous peine de lendemains douloureux.”