Mgr Brouwet a débattu face à Elisabeth Guigou

Download PDF

L’ancienne garde des Sceaux a participé hier, à Narbonne, à un débat organisé par les franciscains de Saint-Bonaventure autour des droits et des devoirs des jeunes. Evêque auxiliaire de Nanterre, Mgr Nicolas Brouwet a pris part lui aussi aux échanges.

Pour Elisabeth Guigou :

Je pense même que la jeunesse sera un grand enjeu des élections de 2012.

Pour celle qui a fait adopter le Pacs

Les adultes d’aujourd’hui lèguent aux jeunes un héritage délicat. Dette, retraites, pollution… Certes, il faut bien sûr demander, attendre des choses de la part de la jeunesse, mais nous devons aussi nous interroger sur ce que nous pouvons faire pour elle et son avenir.

Mgr Brouwet souligne pour sa part la nécessité de donner aux jeunes la conscience de leurs devoirs :

En général, l’adolescent s’intéresse davantage à ses droits qu’à ses responsabilités. Or je pense qu’un homme d’Eglise, tout comme d’ailleurs les politiques, peut sensibiliser les jeunes sur le fait qu’ils ne sont pas seulement responsables d’eux-mêmes : ils le sont aussi vis-à-vis des autres mais également de la société tout entière, puisqu’ils contribuent à sa construction ! Cette société devrait donc être pour eux un lieu d’accomplissement et de réalisation, et non une entité de laquelle ils se méfient. L’Eglise s’efforce de diffuser ce message, notamment via le scoutisme [Elisabeth Guigou était ministre de la Justice lors de l’accident de Perros-Guirec]. Il s’agit de leur ouvrir les yeux sur une existence plus motivante et enthousiasmante, qui consiste à porter les autres comme on se porte soi-même.