Aveuglement épiscopal sur les migrations

Download PDF

Un message publié à l’occasion du premier dimanche de carême, et de l’«Année européenne des Églises pour les migrations», par le Pasteur
Claude Baty, Mgr Emmanuel et le Cardinal André Vingt-Trois, indique, à propos des migrations :

Dans un contexte de plus en plus restrictif en matière de politiques migratoires, il est nécessaire d’assurer leur indépendance et leur liberté de parole. Soutenir ces
associations, c’est leur permettre d’être présents efficacement sur le terrain auprès de ceux qui se trouvent en détresse.”

Le problème c’est que c’est faux. Et les chiffres 2009 le montrent :
–  29.288 étrangers en situation irrégulière ont été reconduits à la frontières
– 173.991 titres de long séjour ont été délivrés
– 108.275 étrangers ont été naturalisés.

De toute évidence, la politique migratoire de la France n’est pas de plus en plus restrictive. Plutôt que de cautionner les associations politiquement marquées à gauche, comme le
CCFD ou les Cercles du silence, qui, en cautionnant l’illégalité, n’aident pas les migrants et encouragent leur exploitation, Mgr Vingt-Trois devrait assumer son rôle d’évêque en lançant une
véritable campagne d’évangélisation des migrants.