Inculture du député Fauvergue : des évêques réagissent

Download PDF

Suite à l’attentat de cette nuit à Paris, le député LREM Jean-Michel Fauvergue a répondu à propos des prêches en arabe dans les mosquées… qu’il y a bien des prêches en latin dans les églises :

 

Des évêques réagissent :

 

29 comments

  1. Pinson

    Pauvre Monsieur, qu’il aille dans des églises où les sermons sont en latin, y compris celles qui officient en latin,je suis persuadé qu’i va revenir bredouille et la queue entre les jambes,mais bon ,la désinformation est l’apanages des sots…… pour faire plaisir à qui ?

  2. Roger

    Et alors ?

    Le français est une langue issue du latin…ce serait légitime de tenter de l’employer pour des prêches (avec sous titrage ?)

    L’arabe est une langue sans lien avec notre culture nationale (sauf pour les nostalgiques de l’Algérie française !)…

  3. Etienne

    Pus biesse qui c’député-là, t’es mort.
    Ou alors, il sait qu’il dit une ânerie et il fait volontairement, considérant que les gens sont tellement sous-informés, désinformé, qu’on peut leur dire n’importe quoi.

  4. Moi

    Je suis étonné que la CEF n’ait pas encore pondu un communiqué pour s’excuser d’avoir laissé penser qu’il pouvait y avoir des sermons haineux en latin dans les églises et rappeler son attachement aux “valeurs de la république”.

    • Courivaud

      Effectivement, ce communiqué est nécessaire; Les évêques doivent prononcer des paroles d’autorité, de bon sens, et rappeler ce que dit le magistère, face à l’inculture, à l’indigence et à l’absence d’autorité de nos dirigeants politiques (car l’auteur de ces propos effarants fait bien partie de l’appareil d’Etat).

  5. Hervé Soulié

    Quel ignare….
    Et dire qu’il est chargé de voter les lois…..
    Pourvu qu’il n’y en ait pas trop comme lui, sinon nous sommes mal partis.

  6. balaninu20

    Que le Saint Esprit l’éclaire…. car si tous ceux qui en ce moment même oeuvrent pour la disparition de la France la VRAIE, pensent comme lui, alors ceci explique cela !

  7. Carolus Magnus

    Que Monsieur FAUVERGUE quitte ses fonctions de député et rejoigne les bancs de l’école pour apprendre tout ce qui lui manque de manière aveuglante: du discernement des choses de la Vie à la culture catholique d’une France bâtie sur ses racines chrétiennes que ses propos stupides offensent.

  8. claude

    Hormis le fait qu’il n’y a jamais eu d’homélie en latin, même avant le concile Vatican II, ce monsieur ne sait pas que Madame Belkacem a interdit l’apprentissage du latin ? Quant à ceux qui l’auraient appris avant, je doute de leur capacité à comprendre quelque chose au latin; pour avoir commencé, en 1948, l’étude du latin , de la 6ème à la terminale, si je compare mon niveau avec le niveau de latin de mes petits-enfants, je peux assurer que les “prêches” incriminés par cet ignare de député, leur passeront au-dessus de la tête !!!

  9. Courivaud

    http://www.fdesouche.com/1004791-jean-michel-fauvergue-lrem-ex-patron-du-raid-ose-faire-le-rapprochement-entre-preche-catholique-en-latin-et-preche-en-arabe-a-la-mosquee

    Ci-dessus une capture d’écran retraçant un extrait d’une émission radiodiffusée. Je l’ai notée sur un site sans doute discutable (je n’évoque pas le sujet ici, pour ne pas se disperser), mais ce qui m’intéresse ici, ce n’est pas le commentaire donné par ce site : seuls les propos du journaliste ainsi entendu comptent.

    Aussi, à l’écoute de la mise au point faite par la journaliste sur les “prêches en latin”, on obtient un rectificatif bienvenu aux propos lamentables tenus hier par un haut responsable de l’administration française (cela révèle bien le niveau d’inculture qui règne dans la haute fonction publique ; n’oublions pas que le président Sarkozy, il y a déjà 10 ans, a supprimé l’épreuve de culture générale dans la plupart des concours administratifs).

    Mais je note plus encore que c’est une journaliste qui accomplit ses fonctions, certes imparfaitement

    (à propos notamment de “la messe en latin” : on se demande si la source d’information utilisée par cette journaliste n’est pas une fiche donnée par la CEF : son rectificatif contient encore de nombreuses inexactitudes sur la situation liturgique du culte catholique aujourd’hui),

    alors que pour l’instant, aucun évêque catholique du lieu où s’est tenue l’émission de télévision controversée, hier (l’èvêque du lieu s’appelle Mgr Aupetit) ne s’est exprimé pour donner un “coup de crosse” autrement dit, pour faire un rappel de certaines vérités magistérielles en cette matière. Car ni un gazouillis électronique, ni un courriel ne remplacent un communiqué officiel argumenté, attestant de la responsabilité assumée par l’auteur de celui-ci, surtout si c’est un évêque choisissant ces procédés électroniques bien insuffisants..

    Je repense à ce que j’ai écrit hier, dans un message commentant la brève de “Riposte catholique” fustigeant les errements magistériels de Mgr de Sinety et je me dis que l’on a une occasion opportune de demander le “retour” au magistère, lequel doit assuré par un évêque, prioritairement, ou par des fidèles bien informés, subsidiairement (principe de nécessité oblige dans la situation actuelle).

    Au passage, on peut ironiser sur l’utilité d’une loi réprimant un soi-disant délit de “fausses nouvelles” et réitérer le fait que si cette loi devait voir le jour, elle serait manifestement attentatoire aux libertés publiques.

  10. Pinguet Gilbert

    Ce monsieur Fauvergue ferait mieux de se taire que de comparer les prêches en arabe avec les prêches dans les églises catholiques, les prêches sont en Français, seulement la messe est en latin; c’ est un ignorant !!!

  11. A quand des homélies à moitié en arabe et à moitié en latin … au nom du dialogue islamo-chrétien ?

    Ou plus sérieusement quand va finir la honte du silence apocalyptique de l’Eglise sur la nature de l’islam, qui serait aux dires mêmes du Souverain Pontife une religion monothéiste, comme le christianisme et le judaïsme et en aucune façon un totalitarisme sorti des Portes de l’Enfer ? …

    Prêches en latin / prêches en arabe : Jean-Michel Fauvergue (LREM, ex-patron du RAID) reconnaîtrait « avoir dit une connerie » (Màj)

    http://www.fdesouche.com/1004791-jean-michel-fauvergue-lrem-ex-patron-du-raid-ose-faire-le-rapprochement-entre-preche-catholique-en-latin-et-preche-en-arabe-a-la-mosquee

  12. Franek

    et quand bien même…
    le latin fait partie de notre histoire et de notre culture, pas l’arabe. Même si il fait partie de la culture de certains français.

  13. balaninu20

    Lu sur un autre site :” Il n’y a que le Pape qui a pu faire ses homélies en latin” …et pour cause !!!!!!!
    n’est-ce-pas plutôt de l’italien ? mais latin, italien….. ne sont-ce pas nos origines linguistiques ? puisque nous étions pendant pas mal d’années sous César de Rome non ? enfin bof ! de toute manière ceux qui nous gouvernent sont des ignares concernant la France. Mais cela leur sert car tous les médias à leurs bottes rapportent ce genre d’inepties.

  14. D’accord avec Gilbert Pinguet ! Tout est traduit en français pour ceux qui ne connaissent pas le latin. Les prêches sont en français et parfois en patois (Bretagne) . Les chants sont, suivant la liturgie du calendrier de l’Eglise Catholique & Romaine, peuvent être en français ou en latin. Toujours, dans les missels, ils sont traduits.

  15. c

    Malheureusement je ne crois pas que cela soit de la totale inculture de la part de ce député, mais c’est d’abord et surtout le désir d’atténuer le problème de l’islam et en même temps cela ne fait pas de mal de taper sur les cathos tradis qui ont des convictions et les défendent. Tout ce que le système déteste. Ce spécialiste des sermons en latin est surtout un serviteur fidèle du Système et c’est d’ailleurs pour cela qu’il a été invité à s’exprimer avec en plus comme label de crédibilité son ancien métier.

  16. Leverbe

    Si ce député se trompe sur la langue dans laquelle les prêtres prêchent, cela montre seulement qu’il ne se rend jamais dans une église.
    Sur ce point il est très représentatif de l’immense majorité de son électorat, tant nos églises sont vides.
    Si les églises sont vides, n’est-ce pas de la responsabilité des évêques ? Plutôt que de s’émouvoir de l’ignorance d’un parlementaire, ne pourraient-ils pas réfléchir sur la manière de faire revenir les baptisés dans les églises ?

      • Courivaud

        mais ils ne sont pas les seuls à devoir se repentir, Théo. Ils ont reçu le même baptême que les “non-conciliaires” et précisément, on ne peut pas dire que ceux-ci comme ceux-là aient été des foudres pour oser faire le rappel de certaines vérités essentielles jusqu’à présent (que l’on se rappelle de l’attentat contre les locaux de “Charlie-Hebdo”).

        Il serait temps qu’un chef de file, chez les catholiques, en France, se décide à réagir officiellement, si aucun évêque

        – même les “bons” dois-je vous rappeler, car que disent MMSS Planet, Rey et ceux que l’on dit “biens disposés, sur cette affaire ? Silence radio ! –

        ne se décide à faire une déclaration qui ne vise pas seulement à rappeler certaines vérités essentielles à des dirigeants incultes, mais viennent en défense “de leur troupeau'” que l’on ne cesse de ridiculiser et de mépriser.

  17. C.B.

    Il faut excuser ce brave député: pensez donc, c’est l’âge!
    Car il n’a certainement pas inventé son histoire de prêche en latin: on sent que c’est du vécu.
    Ce qui nous permet de conclure qu’il a donc fréquenté des églises … à l’époque de Charlemagne.
    Alors pensez donc! Le poids des ans (plus d’un millénaire, ce doit être bien lourd à porter), sans compter les opérations de chirurgie esthétique, pour garder un aspect présentable!!!
    Il vaut mieux trouver quelque prétexte à rire, tout en concluant que certains partis comportent visiblement un nombre impressionnant d’imbéciles heureux!

    • Courivaud

      Pardon, C.B., il n’y a pas lieu de rire ou d’ironiser à cette inculture qui cache sans aucun doute une haine recuite envers le catholicisme, et sur l’incompétence évidente de nos gouvernements qui n’ont reçu aucune formation pour diriger le pays.

      Si ce personnage de la République s’était exprimé avec la même désinvolture et la même inconscience pour caricaturer les institutions musulmanes, celles-ci auraient déjà réagi par des communiqués officiels et demandé à être reçu par le président de la République et qui devrait le leur reprocher ?
      Mais on s’est moqué des catholiques. Ce n’est pas grave, allez, ils ont bon dos.
      Et bien, il faut commencer par avoir un peu d’amour-propre … et d’amour du prochain pour rappeler certaines vérités essentielles à notre pays. Et si les évêques, à qui ce rôle revient en premier chef, s’abstiennent de ce devoir, c’est à nous catholiques “du rang” de l’exiger.

      Franchement, C.B., il n’y a pas de quoi rire….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *