La Croix et l’avortement

Download PDF

Il y a quelques jours, Isabelle de Gaulmyn publiait dans La Croix une défense du vote irlandais en faveur de l’avortement. Le philosophe Thibaud Collin, qui n’écrit pas dans La Croix mais qui a un blogue hébergé sur le site internet du quotidien, répondait par un billet dans lequel il dénonçait la collaboration du journal avec cette abomination (Vatican II parle du “crime abominable” de l’avortement). Il employait pour qualifier cette collaboration l’expression “vichysme mental”. De quoi rendre furieux Guillaume Goubert, le directeur du quotidien, qui a annoncé hier la fin de la collaboration de Thibaud Collin avec le journal :

Parmi les nombreux messages de soutien que le philosophe a reçu, on peut noter celui de Mgr Bernard Ginoux, sur Twitter :

 

Cette polémique est intéressante car, elle est à relier avec celle déclenchée par le MRJC, lorsqu’il a condamné la Marche pour la vie. Il y a ainsi dans l’Eglise qui est en France des collaborateurs du crime de l’avortement. Ces nouveaux pharisiens, ou petits bourgeois, qui n’apprécient pas d’être dérangés dans leur quiétude et leurs habitudes favorables à la culture de mort.

16 comments

  1. Roger

    Merci Riposte de nous rapporter cette affaire .

    On y voit que pour La Croix l’avortement n’est pas un sujet de débat (ce qui serait déjà étrange pour un journal “catholique”) mais déjà un sujet réglé : il faut être pour.

    Et il devient aussi exclu d’évoquer les “heures les plus sombres de notre Histoire”.

  2. Hervé Soulié

    Guillaume Goubert et son journal jettent ainsi de plus en plus le masque….
    Après le MRJC, c’est maintenant le top management lui-même de “la Croix” qui affiche une position anti-chrétienne sur ce principe non-négociable qu’est la défense de la vie naissante.
    Au moins, les choses sont claires et ses lecteurs devraient de plus en plus se détourner de ce quotidien qui se dit hypocritement catholique.

    • berjan

      Il y a déjà plusieurs années que je ne lis plus la Croix , le journal phare des religieux, prêtres etc …et c’est bien regrettable…car journal laxiste qui ne respectent plus le s

      Commandements de Dieu et l’Evangile.
      L’avortement est un crime c’est dans la Bible …Il faudrait refaire l’éducation des jeunes plutôt que de les inciter à s’amuser avec le corps féminin …

  3. Merci beaucoup au modérateur de cette rubrique de prendre autant de peine à lire ce périodique, connu naguère pour la qualité de son journalisme (sauf la rubrique religieuse, déplorable depuis Vatican II, comme par hasard), et qui “hurle avec les loups” (c’était une illustration du journal, qui, dans sa publicité, expliquait qu’il n’agissait pas ainsi)

    Deux remarques :

    – puisque “la Croix” est l’organe officieux des évêques français, on aimerait que les “bons évêques “, outre Mgr Ginoux, manifestent leur désapprobation et appellent à un désabonnement. On attend les remarques de Mgr Rey ou de Mgr Ailleret, par exemple.

    – Thibaut Collin est très apprécié d’Alain FInkielkraut : c’est un compliment à lui faire par les temps qui courent. Il vaut mieux qu’il apporte sa contribution à “Causeur”…..
    et à “Riposte catholique”, pourquoi pas, à condition que…..

  4. éliboubane

    Je ne lisais pas La Croix bien que mon entourage en soit coiffé.
    Il me semble, d’après ce qui transpire, qu’Isabelle de Gaulmyn ne soit pas catholique.
    Merci de ne plus nous en parler.

  5. Gershom Leibowicz

    L’étrange position de Th Collin;

    En bon disciple revendiqué de Thomas d’Aquin il sait pourtant que le saint théologien ne reconnaissait pas qu’il y avait une personne humaine dès la conception . Il fallait selon lui attendre la phase de la formation” d’anima intellectuallis” pour que l’embryon soit qualifié de personne humaine . Thomas et avec lui toute l’Eglise jusqu’au milieu du XIX° siècle a donc dissocié présence de vie (dès la conception ) et existence d’une personne humaine .

    Ayant attentivement lu l’éditorial d’isabelle de Gaulmyn , on doit à l’honnêteté intellectuelle de souligner qu’elle ne plaide absolument pas en faveur de la banalisation de l’IVG . Elle souligne seulement que le meilleur moyen de réduire le plus possible le nombre d’IVG n’est pas la norme juridique , mais l’éducation à la vie affective et sexuelle .

    Vichysme mental vraiment ? Un argument qui n’est pas digne de Thibaud Collin .

    • fg

      L’ aspiration de l’homme à connaître les desseins de son créateur est inscrite dans sa nature (un corps et une âme libre) et, ceci dès sa conception, même s’il n’est pas capable au début de poser des actes, prononcer une parole ou penser de manière à manifester son caractère: sa personne existe en puissance par la volonté de Dieu: nul ne peut s’opposer à un projet divin, surtout lorsqu’il concerne une créature à Sa ressemblance.

    • BMN

      ça n’est pas faire injure au grand théologien que de constater une erreur dans sa définition de l’existence d’une personne humaine (je crois 40 jours après la conception pour les hommes, 80 pour les femmes, pour des raisons de morphologie, à vérifier)
      avec les connaissances maintenant avérées sur les phénomènes de la vie, l’enseignement de l’Eglise (voir JP 2, BenoitXVI, l’académie pontificale sur la vie) affirme que la personne humaine existe au stade du zygote, càd la première cellule dès fusion des chromosomes parents.

  6. Gershom Leibowicz

    la réaction disproportionnée de “la Croix ”

    La censure est l’argument des faibles . Ce n’est pas en n’hébergeant plus se blog de Th Collin que l’on combattra sa posture intransigeante . Si l’on veut s’opposer aux arguments de Th Collin (et c’est mon cas) il ne faut pas saisir le prétexte de l’emploi d’un argument qui n’est pas digne de lui pour se laisser aller à descendre à ce niveau . J’ai eu des échanges très intéressants avec Th Colin sur son blog quand bien même nous étions en total désaccord .

    La culture du débat est sans doute une idée neuve dans l’Eglise, C’est pourtant une condition de la réceptivité de son discours . L’anathème d’ou qu’il vienne est toujours une défaite pour celui qui le profère .

    • allons, allons, cher Monsieur Leibowicz, soyons simples !

      “La Croix” est un journal “tendance mainstream”, et donc pratique la censure comme les autres aujourd’hui : plus besoin de coups de ciseaux donnés par Anastasie ; il suffit, dans les comités éditoriaux du Figaro, Monde, CNews, France Inter, etc, la NRF chez Gallimard, etc….de reprocher à quelqu’un qui fait montre d’indépendance et de personnalité d’avoir commis un délit d’opinion. C’est ce qu’a subi M. Collin d’une manière comparable à celle de RIchard Millet ou d’Eric Zemmour, par exemple.
      C’est peut-être cela qu’il faut écrire pour commencer, que l’on ait ou non des désaccords avec le philosophe en cause.

      En outre, si Thibaut Collin ne fait que rappeler ce qu’enseigne le magistère infaillible sur l’avortement (il y en a plus de 250 000 autorisés par la loi : ce n’est pas assez comme massacre des innocents ?) et si c’est pour cela même que “La Croix” lui a fermé son bloc-notes électronique (sans l’avouer ouvertement), alors, c’est honteux de la part d’un journal qui se proclame catholique.

      De toute façon, il n’y a rien de scandaleux à écrire que “la Croix” fait du vichysme mental”, lorsque l’on sait que ce journal a été particulièrement tiède à s’indigner par exemple de la loi liberticide, dite “Rossignol” réprimant les sites faisant (pour faire large) de l’objection de conscience à l’avortement.
      Et ne parlons pas de la tiédeur du journal lors des “manifs’ pour tous”, quoiqu’on dise ou l’on pense des marcheurs…..
      Ce suivisme qui consiste à faire silence aux enfreintes aussi évidentes à la loi naturelle, ce n’est pas du vichysme, comme ce fut le cas, entre 1940 et 1944, lorsqu’un gouvernement, légitime, au départ, promulgua ” à la suite” de son odieux tuteur (accompagné d’un autre choeur de journalistes mainstream) des lois enfreignant la loi naturelle et de surcroît violant gravement l’identité de notre pays ?

      Ce qu’a fait le journal “La Croix” est disproportionné par rapport aux faits reprochés (sans le dire) et honteux.

  7. Jean-Paul

    Pour information la liste des publications du Groupe Bayard est (entre autres) la suivante :

    La Croix, Le Pèlerin, Prions en Église, Croire, Panorama, la Documentation catholique,

    Pomme d’Api, Youpi, Babar, J’aime lire, Astrapi, Okapi, Phosphore, Je bouquine, Les clés de l’Actualité,

    Notre temps,

    Terre sauvage, Alpes Magazine, Pyrénées Magazine, Pays basque Magazine, Bretagne Magazine.

  8. ROYAL Pierre

    La Croix n’est plus un journal catholique, et ce depuis bien longtemps.
    Le silence de nos Evêques est assourdissant ….
    Lequel d’entre eux aura le courage de dire à ses diocésains que ce journal est contraire aux valeurs de l’Evangile et à la doctrine Catholique ?

  9. Moi

    La Croix est un torchon et cela n’est pas nouveau. Il y a 25 ans, lycéen, je harcelais mon père pour qu’il résilie son abonnement à cette publication socialiste.
    D’aussi loin que je le souvienne, « La Croix » a toujours été des mauvais combats et n’a jamais rien eu de catholique ( sauf si suivre la ligne gauchisante de la CEF peut être considéré comme un singne de catholicisme)

  10. Gilberte

    Jean-Paul a fait la liste des publications du groupe Bayard. Il en a oublié une, plus intéressante que le journal: c’est “le monde de la Bible, histoire et archéologie”, 4 numéros par an et 6 livres numériques les articles sont de professeurs d’universités, ou de spécialistes renommés. Le dernier livre numérique en avril 2018 intitulé “la vie quotidienne au temps des Hébreux” envisage la vie dans tous ses aspects matériels ou religieux, de manière neutre évidemment, ce qui permet aussi de mieux comprendre les évangiles , livres que l’on peut se procurer sur le site

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *