Le Cal Vingt-Trois encourage une mentalité ouverte à la vie contre la mentalité contraceptive

Download PDF

Président délégué du synode, l’archevêque de Paris, le cardinal André Vingt-Trois, a introduit les travaux de la 7e Congrégation générale du synode extraordinaire sur la famille qui s’est réunie jeudi 9 octobre au matin. Une intervention de qualité comme vous allez pouvoir en juger vous-même. L’archevêque a indiqué le thème : “l’ouverture à la vie et de la responsabilité éducative“. Il a notamment invité à une meilleure formation sur l’enseignement de l’Eglise et les méthodes naturelles de régulation des naissances :

“La connaissance et l’accueil du Magistère sur l’ouverture à la vie (123-125) sont essentiels. En effet, nombreux sont ceux qui ont des difficultés à saisir la distinction entre les méthodes naturelles de régulation de la fertilité et la contraception. Les causes principales de cet accueil difficile (126-127) proviennent de la différence entre la conception anthropologique chrétienne et celle de la mentalité dominante. C’est ainsi que du point de vue pastoral (128), il importe de faire davantage connaître – dans un nouveau langage et en collaboration avec le monde universitaire, la cohérence de la vision anthropologique proposée par l’Église.”

Il a invité à

encourager une mentalité ouverte à la vie (130-131) pour contrecarrer la mentalité contraceptive et la diffusion d’un modèle anthropologique individualiste qui déterminent en certaines régions du monde une forte baisse démographique dont les conséquences sociales et humaines ne sont pas aujourd’hui assez tenues en considération. Dans ce contexte, il faut reconnaître l’utilité des planning familiaux liés aux diocèses et les associations de familles qui deviennent témoins de la beauté et de la valeur de l’ouverture à la vie”.

Voici son intervention :

“Aujourd’hui, cette Septième Congrégation Générale sera consacrée à un sujet présenté dans la troisième partie de l’Instrumentum laboris qui traite de l’ouverture à la vie et de la responsabilité éducative. Ce matin nous concentrerons notre attention et nos débats sur le chapitre 1 qui affronte plus particulièrement les défis pastoraux concernant l’ouverture à la vie. Dans ce domaine, on touche des dimensions et des aspects très intimes de l’existence, pour lesquels ressortent des différences substantielles entre une vision chrétienne de la vie et de la sexualité et un mode de vie fortement sécularisé.

C’est pourquoi la connaissance et l’accueil du Magistère sur l’ouverture à la vie (123-125) sont essentiels. En effet, nombreux sont ceux qui ont des difficultés à saisir la distinction entre les méthodes naturelles de régulation de la fertilité et la contraception. Les causes principales de cet accueil difficile (126-127) proviennent de la différence entre la conception anthropologique chrétienne et celle de la mentalité dominante. C’est ainsi que du point de vue pastoral (128), il importe de faire davantage connaître – dans un nouveau langage et en collaboration avec le monde universitaire, la cohérence de la vision anthropologique proposée par l’Église.

Tout cela n’est pas sans conséquences sur la pratique sacramentelle (129) des couples qui, souvent, n’estiment pas que l’utilisation de méthodes anticonceptionnelles soit un péché et donc tendent à ne pas en faire une matière à confession et ainsi recevoir la communion sans problèmes.

Enfin, il faut encourager une mentalité ouverte à la vie (130-131) pour contrecarrer la mentalité contraceptive et la diffusion d’un modèle anthropologique individualiste qui déterminent en certaines régions du monde une forte baisse démographique dont les conséquences sociales et humaines ne sont pas aujourd’hui assez tenues en considération. Dans ce contexte, il faut reconnaître l’utilité des planning familiaux liés aux diocèses et les associations de familles qui deviennent témoins de la beauté et de la valeur de l’ouverture à la vie.

Conscients de l’importance de ce témoignage de vie auprès de nos contemporains, écoutons maintenant l’attestation des époux Arturo et Hermelinda As Zamberline, Couple responsable de la sous-région du Brésil des Équipes Notre-Dame, qui nous viennent tout droit de ce grand pays où la statue monumentale du Christ Rédempteurrappelle à tous que son image sacrée est le symbole de sa protection et de sa bénédiction qui rayonne sur le Brésil et les Brésiliens.”

22 comments

  1. alex

    ah, voilà un discours construit et structuré.
    L’ axe choisi par cet éminent intellectuel est la voie anthropologique.
    Et votre commentaire se souligner ensuite le péché contraceptif.

    Je regrette quand même que André23 serpente autour du fait anthropologique dominant: la contraception.
    Pourquoi ? Mais parce que en tout premier lieu, la mode contraceptive est refus de l’enfant que “l’on” fabriquera plus tard, ou jamais, à “notre” guise marchande.
    Et en premier ordre, la contraception est d’abord un moyen de plaisir stérile , du “pur égoisme” ainsi que de la “masturbation à deux individus” !
    C’est cela le péché, il faut dénoncer et expliquer cet archétype égocentrique de l’égoisme-radical à deux !

    Alors non, ce cardinal parmi de nombreux autres, patauge dans l’égalitarisme anthropologique mensonger entre la voie anthropologique paienne et l’autre voie anthropologique de leur église, qui sont différentes sans rien de grave, sans plus.
    Pour lui, la doctrine de la vie suffit à une “mentalité ouverte” alors qu’il s’agit de “pratiques contraceptives” qui annulent le sens des responsabilités ainsi refusées, et qui glorifient le calcul, l’égocentrisme conjugal et l’ultra-égoisme strictement charnel.
    l’aspect “mentalité” est d’une tiédeur abominable.

    l’égoisme à un ou deux est anti amour-vérité, c’est le nom amour , c’est déjà l’enfer quoi!
    rien que ça !
    Et l’éditeur de cet article le trouve admirable ?

    Admirablement intellectualiste, tortueux, mensonger, ultra-relativiste et d’une Tiédeur Chrétienne Dominante abominable.
    L’église refuse d’enseigner l’amour, aussi quand elle refuse d’expliquer ce qu’est le non-amour (sponsal, fécond, désintéressé,responsable) ambiant: elle n’assume plus sa mission, c’est grave.
    c’est le non-amour de l’égoisme qui est mortifère avant le fait stérile de la contraception, c’est ça l’important en amont.

    Par conséquent, cet article cardinalice est totalement faux:
    ce n’est pas une “ouverture de mentalité à la vie” par voies anthropologiques relatives à des éminenentes opinions différentes, uniquement cérébrale qui est requise.
    En effet, à quoi sert une “mentalité ouverte à la vie” qui relativise et qui n’explique pas la différence entre
    la vie de péché, non amoureuse-vérité=enfer(s), et la vie en état de la grâce qui offre l’amour pleinier et pur.

    IL y a donc ici deux voies:
    celle de l’égoisme calculateur du non-amour, et la voie-Christ qui apprend et commande l’amour-vérité !

    C’est l’amour-vérité enseigné et exemplé par Jésus qui est vital !
    une mentalité de vie de péché n’a rien de vital, c’est précisement mortifère, infernal.
    Bravo Sire Jésus ! Tu n’es pas venu apporter des équivoques et du flan insipide sur terre.

  2. Pingback: "Ce choix de la contraception était censé nous apaiser ; il eut l’effet contraire" | Chrétienté Info

  3. Il est écrit: “Tout cela n’est pas sans conséquences sur la pratique sacramentelle (129) des couples qui, souvent, n’estiment pas que l’utilisation de méthodes anticonceptionnelles soit un péché et donc tendent à ne pas en faire une matière à confession et ainsi recevoir la communion sans problèmes”

    Je ne sais plus si je sais lire ou non, mais on dirait qu’il est sous-entendu que l’utilisation de contraceptifs, c’est contre la morale, que c’est un péché?

    Quelqu’un peut-il me fournir une réponse? Merci !

    • alex

      Denis, l’usage des contraceptifs est contre l’amour-vérité avant tout.
      je ne suis pas partisan du moralisme sec, brutal, strictement intellectualiste parvenu, non.
      Ici, ce cardinal tient le discours qu’il appris , sans aucune édification, c’est seulement un verdict.

      cet usage contraceptif tue l’amour véritable car relève de l’égoisme pur, et meme ultra-égoisme à deux.
      Et dans un tel usage chacune des personnes perd déjà sa dignité car chacun devient objet neutre de plaisir uniquement: c’est grave de tomber ainsi à l’état de choses, de chosifier, calculer et techniciser l’amour-réel.
      Cela détruit insinueusement et gravement l’amour et donc détruit aussi les personnes concernées comme leur entourage et pays, sans que les gens s’en rendent bien compte à ce moment, car ils ont ce droit se disent-ils.

      Ce n’est sûrement pas un droit de déteriorer l’intégrité physique et amoureuse d’une personne, c’est seulement une possibilité d’une fausse-liberté qui déshonore, affadit pour détruire radicalement ensuite…hélas incognito, sans se souvenir ensuite des points de départs de blessures profondes et crises relationelles où tout éclate en morceaux , en vides, puis abandons.
      Souvent, les gens oublient causes et effets, et quand des drames apparaissent revient seulement “on ne sait pas pourquoi, on ne s’entend plus, on se déteste”: or, la haine qui arrive était déjà secretement présente dans ce péché contraceptif , et c’est le même péché, et non un nouveau, qui détruit tout sur son passage, et là les gens se sentent très seuls.

      franchement Denis, si cette putain de saleté de Péché ne détruisait rien de grande valeur comme des personnes, sur son passage ou plus tard, je vous dirais allez-y franco sur les contraceptifs et propagez ça autour de vous, aucun problème. La facilité et hypocrisie, c’est ça.
      et bien non, prenons garde au Péché, ça finit toujours très mal… sans soin approprié.

      A la surprise générale dans ma famille, mon frère est en train de divorcer et l’exil incessant des enfants a commencé comme un ping-pong, c’est très dur , meme pour les apparences.

      Après que chacun se sente bien libre et soit prudent dans la vie.
      Exemple: Mais embrassez-vous votre épouse avec un sac plastique sur la tête?
      non, c’est dangereux, ben la contraception c’est dangereux pour les âmes et aussi pour le relationnel et le reste.

      • @Alex, vous écrivez: “Denis, l’usage des contraceptifs est contre l’amour-vérité avant tout.” Ce que vous sous-entendez, que c’est un péché.
        1) J’aurais besoin de preuves bibliques…

        2) J’enligne dans une autre direction en plaçant sur la table ce passage de l’apôtre Paul: (2 Timothée 3:1-5) 3 Mais sache ceci : que dans les derniers jours des temps critiques, difficiles à supporter [ Littéralement. : “ violents ” ], seront là. 2 Car les hommes seront amis d’eux-mêmes, amis de l’argent, arrogants, orgueilleux, blasphémateurs, désobéissants à l’égard de [leurs] parents, ingrats, sans fidélité, 3 sans affection naturelle, sans esprit d’entente, calomniateurs, sans maîtrise de soi, cruels, sans amour du bien, 4 traîtres, entêtés, gonflés [d’orgueil], amis des plaisirs plutôt qu’amis de Dieu, 5 ayant une forme d’attachement à Dieu, mais trahissant sa puissance ; […]
        Question que je me pose depuis ma plus tendre enfance (à partir du début de mes 5 ans): comment peut-on engendrer des enfants dans ce monde de fou? Ne serait-ce pas faire preuve d’amour pour ces enfants-ci que de ne pas les mettre au monde? De mon expérience malheureuse de vie (cette vie), j’y ai répondu par l’affirmative. Je ne sais pas pour vous-même, mais on vie quotidiennement dans un monde en perdition sous tous les aspects économie, pollution, société…) (Dans 20 ans, serons-nous capable de respirer de l’air sain? Marcherons-nous sur les eaux devenues un immense continent de plastique?
        Des années plus tard, j’ai constaté que mon idée était en accord avec la pensée du roi Salomon, parole inscrite dans la Bible, La Pensée de Dieu lui-même: (Ecclésiaste 4:1-3) 4 Et moi, je suis retourné pour voir tous les actes d’oppression qui se commettent sous le soleil, et, voyez, les larmes des opprimés, mais ils n’avaient pas de consolateur ; et du côté de leurs oppresseurs il y avait la force, de sorte qu’ils n’avaient pas de consolateur. 2 Et j’ai félicité les morts qui étaient déjà morts plutôt que les vivants qui étaient encore en vie. 3 Mieux donc que tous les deux, celui qui n’a pas encore été, qui n’a pas vu l’œuvre funeste qui se fait sous le soleil.
        Remarquez le verset 3 ! Qu’est-il dit ?
        Je vous laisse répondre.
        Pour moi, la vie est un massacre…
        J’attends donc avec impatience “la vie véritable “…

        • alex

          @Denis, voici quelques références loin d’être exhaustive, sur ce monde très malade pour penser et faire de choses pareilles:

          Isaïe 1, 4
          Malheur! nation pécheresse! peuple coupable!
          race de malfaiteurs, fils pervertis! Ils ont abandonné Yahvé,
          ils ont méprisé Le-Saint !! ils se sont détournés de lui !!

          Isaïe 1, 5
          Où frapper encore, si vous persévérez dans la trahison?
          Toute la tête est mal-en-point, tout le coeur(s) est malade(s).

          Par Matthieu 22, 36 à 39, La Loi d’amour entière accomplie en Christ-Loi:

          “Maître-Jésus, Quel est Le Plus Important Commandement de la Loi?”
          Jésus lui répondit :
          « Tu aimer(as) le Seigneur ton Dieu de-tout ton coeur, de
          toute ton âme et de toute ta-Force(ton esprit) :
          voilà Le-Plus-Important et Le-Premier *1 Commandement- .
          Le second lui est semblable ( Vital) :
          Tu aimer(as) ton prochain(e)*2 comme toi-même-*3 ».

          Perso, je ne suis pas d’accord pour chercher en l’Ecclésiaste une bonté des habitudes contraceptives que je définis, encore une fois, comme égoisme donc non-amour: j’ai utilisé 2 fois des contraceptifs dans ma vie et après j’ai demandé pardon à Dieu, puis je n’ai plus recommencé. Pour le même motif que vous (monde bcp trop malade pour enfanter), j’ai choisi l’abstinence pour cap, on verra au Ciel.

          Après son rude devoir d’amour, j’espère qu’Isaïe est marié au Ciel et qu’il est papa aussi.
          Les prophètes sont mon modèle de vie désormais, et la vie terrestre du Christ n’a pas été qu’une partie de plaisir, faut bien savoir où on met les pieds:
          La Loi d’amour intégral établie par le Christ repousse naturellement tout égoisme, égocentrisme (contraception entre autres), et Elle nous y aide.

          • «J’ai choisi l’abstinence pour cap, on verra au Ciel. » ******* (Donc, ce n’est donc pas scripturalement clair… Sans cela, je suis sûr, vous auriez écrit la référence que j’aurais accueillie avec joie.)
            En Isaïe 4 : 4 et 5, la nation d’Israël est malade spirituellement causé par des meurtres, idolâtrie, mensonges injustices. Je ne voie pas de mentalité contraceptive.
            Dans Mathieu, ce sont les 2 plus grands commandements a respecter. Je ne vois pas le rapport avec ceux qui n’ont jamais été conçu. Dans l’expression : « ton prochain » cela fait référence à des individus.
            **Note 1 : Il n’y a pas de mariage et de relations sexuelles au ciel. « Ils sont comme les anges » . (Marc 12:25) 25 En effet, quand ils ressuscitent d’entre les morts, les hommes ne se marient pas et les femmes ne sont pas données en mariage, mais ils sont comme des anges dans les cieux.
            Je n’ai jamais entendu parler que deux anges, l’un masculin et l’autre féminine s’étaient marier et qu’ils aient conçu des bébés anges. Tout le monde sait que Dieu, dans sa très grande bonté, viens tuer des petits bébés de cette terre pour en faire des bébés anges au ciel. Tout le monde sait cela !
            Actuellement, Isaïe n’est donc pas marié et n’a pas de bébés anges.

            **Note 2 : Si dans le temps des prophètes, les enfants étaient une bénédiction, aujourd’hui, nous vivons une période spéciale dans l’histoire humaine que j’ai déjà cité : « (2 Timothée 3:1-5) 3 Mais sache ceci : que dans les derniers jours des temps critiques, difficiles à supporter [ Littéralement. : “ violents ” ], seront là » Il nous faut le savoir… Nous sommes averti par notre Créateur. D’ailleur Jésus n’a-t-il pas dit : (Matthieu 24:19) […] Malheur aux femmes enceintes et à celles qui allaiteront en ces jours-là !
            (Isaïe 13:16) 16 leurs enfants seront mis en pièces sous leurs yeux. Leurs maisons seront pillées et leurs femmes violées. // Cela est une conséquence de l’infidélité d’Israël. (Annoncé 2 siècles d’avance)
            (Psaume 137:8, 9) 8 Ô fille de Babylone, qui dois être pillée, heureux qui te rétribuera par ton propre traitement, celui dont tu nous as traités. 9 Heureux qui saisira et mettra en pièces tes enfants contre le rocher. // Des siècles d’avance, le châtiment de Babylone en rapport avec ce qu’ils avaient fait à Israël. Qu’était-il arriver aux enfants en Israël, et, qu’est-il arriver aux enfants babyloniens?
            Sur Jérusalem, en conséquence de leur refus de reconnaitre l’envoyé de Dieu :
            (Luc 19:44) 44 et ils te jetteront par terre, toi et tes enfants au-dedans de toi ; et ils ne laisseront pas en toi pierre sur pierre, parce que tu n’as pas discerné le temps où tu as été inspectée. ”
            Des passages parallèles :
            (Mika 3:12) C’est pourquoi, à cause de vous, Sion sera labourée comme un champ, et Jérusalem deviendra des tas de ruines, et la montagne de la maison sera comme des hauts lieux de forêt.
            (Luc 23:28) Jésus se tourna vers les femmes et dit : “ Filles de Jérusalem, cessez de pleurer pour moi. Au contraire, pleurez pour vous et pour vos enfants ;
            ***************** Donc, il faut considérer comme sérieuse, l’époque d’aujourd’hui. Vous avez sans doute reconnu la chevauchée des trois derniers cavaliers de l’Apocalypse ch. 6.

          • alex

            @Denis, merci de partager votre connaissance savante des écritures bi-millénaires mini.
            En effet, elles ne dénoncent rien sur la contraception “donc tout le monde est en règle”.
            Perso, je vous partageais mon cas de conscience, est-ce digne du Royaume de Dieu ou non, amour-vérité ou non.
            Les écritures ne remplacent pas l’âme et la conscience donnée par Dieu: vous savez Denis, devant Dieu au jugement, je n’aurai que moi, ma conscience, des passages de bible appris par coeur, aucune oeuvre, mais sans bible sous la main.

            Merci de rappeler ce que sera réellement le Ciel, sans chair sans sexe sans bébés, soit:
            je ne me prenais pas au sérieux sur ce thème, je revais, ça me fait encore sourire la naiveté, meme si je ne suis pas fier de mon ignorance de toutes les écritures.

            C’est intéressant, au vu des écritures, que les humains seront comme des anges:
            la théorie du gender est donc réelle là-haut et que l’idéal chrétien&catho est bien la vie angélique, ainsi que son but.
            Or j’ai grandi dans l’angélisme catholique généralisé de vatican 2, systematiquement accompagné de Tiédeur&Hypocrisie abondantes que Dieu déteste et moi aussi, c’est abominable.

            Alors en angélisme j’ai déjà donné, pas question de répéter ça à perpétuité.
            Après 35 ans, et depuis 5 ans, j’aurais jamais pensé refuser définitivement une place éventuelle au Paradis, et sa vie angélique que vous rappelez, entre autre: retrouver eternellment des connaissances d’ici bas plus d’autres “ravi(e)s ébahis” antérieurs, les supporter, et se retrouver pour toujours en stase chantante désincarnée asexuée en plus… Ben non.
            Je vois pas l’intéret du développement de la nature humaine intégrale pour vivre comme un changement de nature éternellement tel les anges: mais ce coton cocooning éternel plaira à d’autres tant mieux.
            J’avais entendu parler que les anges nous enviaient les corps, la conscience, notre nature.

            De nos jours ya pas seulement l’angélisme catho-chrétien ambiant tout-puissant (purs comme des anges, menteurs, orgueilleuses et égoistes comme des démons), il y a aussi l’angélisme républicain et laique: cette pureté supposée est précisment “suppote” de satan, beaucoup de consciences sont totalement soumises aussi à Lucifer qui brille de ses mille feux pour illusioner tout ce bas monde.
            Lucifer est le champion du monde, et tous ses enfants se ressemblent et ont la meme pensée unique, et le meme champ des actes mauvais ,et d’autres très mauvais déguisés en bien (ça passe tellment mieux) , pour un temps du moins.

            Ce pays et sa “civilisation” part franchment en vrille.

  4. Goupille

    Quelle jargonnade, ou : quand la langue de buis se pare des plumes de l’intellectualisme abscons !
    M André Vingt-Trois assure, comme toujours, le programme minimal exigible.

    Mais toujours pas descendu dans la rue. Laissons ces manifestations au petit peuple…

  5. Shimon

    Merci Alex de vos deux interventions, qui recadrent bien le « problème » posé.
    C’est bien une différence de vision de l’homme et du monde qui différencie la « mentalité contraceptive » et la « mentalité ouverte à la vie ».
    J’ai tendance à distinguer dans les relations sexuelles plusieurs aspects : 
    le premier est un aspect « jouitif » ou « récréatif », la recherche d’un plaisir qui peut être satisfait seul ou à deux, même si « à deux » il n’y a pas nécessairement symétrie et simultanéité du plaisir. C’est sans doute ce que vous appelez « la masturbation à deux individus ». Pour moi le plaisir n’est pas blâmable et n’est pas un péché.  Utilisé avec modération et si l’on en devient pas esclave, c’est une bonne chose, voulue par le créateur. 
    Le deuxième aspect est l’aspect « relationnel », « unitif » où les deux partenaires se construisent l’un l’autre, dans le respect des différences de chacun, dans un dialogue à la fois verbal et corporel.
    Le troisième aspect est l’aspect « procréatif » intrinsèquement et fondamentalement lié à l’acte sexuel. Quels que soient les délires prométhéens de savants fous, il n’y a pas d’engendrement sans sexualité. La finalité de la sexualité est fondamentalement l’engendrement, la transmission de la vie reçue. La vie ne peut pas se définir autrement que par son auto-reproduction.
    C’est le déséquilibre entre ces trois aspects qui est aberrant, néfaste, « contre-nature », et finalement « peccatif », car non respect du plan de Dieu qui s’exprime dans sa création.

  6. Shimon

    @ Denis Lussier (11 octobre 2014 à 21 h 32 min)

    Votre doute, Denis, sur la valeur fondamentale de ce monde et de cette vie me fait de la peine. Il y a incontestablement dans ce monde, (comme le montre par exemple le petit livre de Job) des souffrances et des frustrations nombreuses ; mais, comme dans le livre de Job, elles ne sont pas voulues par Dieu mais par le malin ; et Dieu nous donne toujours le pouvoir et la force de les surmonter.
    Saint Paul lui-même, à de nombreuses reprises, et par exemple en 2 Timothée 3 que vous citez, souligne les souffrances, privations et persécutions qu’il a accepté de subir « pour la gloire du Seigneur ». «  Et le Seigneur m’a délivré de toutes. Or, tous ceux qui veulent vivre pieusement en Jésus Christ seront persécutés. »
    Grâce à Dieu, malgré votre « expérience malheureuse de vie » vous ne vous êtes pas suicidé. C’est peut-être qu’il y a dans la vie, quelles que soient les souffrances qui l’accompagnent, quelque chose qui lui donne sa valeur. Ce bien de la vie que vous reconnaissez pour vous, pourquoi le refuser aux enfants à naître ?
    Enfin, je suis personnellement convaincu que si les biens étaient mieux répartis, il n’y aurait pas de faim dans le monde. Je pense que la vision malthusienne est une erreur fondamentale et une tromperie. Certes s’il y a plus d’hommes on consomme plus, mais aussi on produit plus et notre capacité de production augmente bien plus vite de notre consommation. Cessons d’organiser la pénurie.

    • @Simon, je suis entièrement d’accord avec vous. “Le monde entier ¨gît au pouvoir du Méchant.”
      (Luc 4:5, 6) 5 Il le fit alors monter et lui montra en un instant tous les royaumes de la terre habitée ; 6 et le Diable lui dit : “ Je te donnerai tout ce pouvoir et la gloire de [ces royaumes], parce qu’il m’a été livré, et je le donne à qui je veux.
      Jésus n’a jamais contesté son assertion. C’est l’époque présentement qui en est ainsi. “La vie véritable” est a venir et elle est certaine.
      Note: Je N’ai AUCUN doute sur la valeur fondamentale de ce monde. Donc, Simon, n’ayez pas de peine. Mes sentiments sont au contraire très positifs. Cf. Heb 11:1 Nous attendons de nouveaux cieux et une nouvelle terre où habitera la justice. Alors, sera réalisé la prière du “Notre Père” !
      Bien vôtre…

  7. @ Alex,
    Votre réponse est intéressante. Cependant, il y a plusieurs points que je ne peux comprendre.
    Pour ce qui est des anges, Certains ont jeté un coup d’œil sur la terre et on apprécié ce qu’ils ont vu.

    (Genèse 6:2) 2 alors les fils du [vrai] Dieu remarquèrent les filles des hommes : [ils virent] qu’elles étaient belles ; et ils se mirent à prendre pour eux des femmes, c’est-à-dire toutes celles qu’ils choisirent.

    Ils se firent démons. Néanmoins, cela dénote entre leurs multitude de défauts, leur bon goût.

    J’ajouterai pour vous consoler que: quand la partie du “Notre Père”, “que ta volonté se fasse sur la terre comme elle se fait au ciel”, alors la terre sera peuplée d’humains qui seront alors parfait sur tout les plans, même physique comme le suggère ce passage prophétique: (Job 33:24, 25) […] J’ai trouvé une rançon ! 25 Que sa chair devienne plus fraîche que dans la jeunesse, qu’il revienne aux jours de sa vigueur juvénile. ’
    Tous seront en pleine santé pour l’éternité, goutant la vie véritable sous la direction du Royaume des cieux !
    Bien vôtre !
    (J’examinerai d’autres portion de votre intervention plus tard)

  8. @ Alex,
    L’idée que : « Les écritures ne remplacent pas l’âme et la conscience donnée par Dieu… »
    Par notre seule conscience, il n’est pas possible de connaitre la pensée de Dieu. Preuve :
    (1 Corinthiens 2:8-10) […] Cette [sagesse], pas un seul des chefs de ce système de choses n’est parvenu à la connaître, car s’ils [l’]avaient connue, ils n’auraient pas attaché sur un poteau le Seigneur glorieux. 9 Mais comme c’est écrit : “ L’œil ne les a pas vues, et l’oreille ne les a pas entendues, et elles n’ont pas été conçues dans le cœur de l’homme, les choses que Dieu a préparées pour ceux qui l’aiment. ” 10 Car c’est à nous que Dieu les a révélées grâce à son esprit, car l’esprit scrute toutes choses, même les choses profondes de Dieu.
    « Car c’est à nous que Dieu les a révélées ». « « Révélées » » où ? Dans sa Parole ! Ce qu’Il attend de nous, nous ne sommes pas laissés à nos idées divergentes (divergeant tant au point de vue, chacun son idée, que divergeant par notre nature imparfaite, pécheresse, qui s’éloigne de ce qui devait être (péché : signification : qui n’a pas atteint le but (i.e. de la perfection))).
    Notre conscience doit être éduquée par la pensée de Dieu. C’est comme un speedomètre. Il doit être ajusté. Trop bas, ça te permet tout (tout faire « sans conscience », trop haut, tout est péché. La bonne indication du speedomètre doit correspondre à la vitesse réelle (la pensée de Dieu). Ce qui en fausse la lecture dépens de nos goûts, notre environnement, l’école, nos voisins, nos coutumes, etc…
    (Romains 7:7) […] En effet, je n’aurais pas appris à connaître le péché s’il n’y avait pas eu la Loi ; et, par exemple, je n’aurais pas connu la convoitise si la Loi n’avait pas dit : “ Tu ne dois pas convoiter. […]
    Sa parole nous indique ce qui lui plait et ce qui lui déplaît. Ce n’est pas laissé à nos propres envies, nos goûts, notre feeling, nos voisins…
    Son jugement sera basé sur sa justice, sa pensée.
    (Matthieu 7:21-23) 21 “ Ce ne sont pas tous ceux qui me disent : ‘ Seigneur, Seigneur ’, qui entreront dans le royaume des cieux, mais celui qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux. 22 Beaucoup me diront en ce jour-là : ‘ Seigneur, Seigneur, n’est-ce pas en ton nom que nous avons prophétisé, et en ton nom que nous avons expulsé des démons, et en ton nom que nous avons accompli de nombreuses œuvres de puissance ? ’ 23 Et à eux pourtant je [le] confesserai alors : Je ne vous ai jamais connus ! Éloignez-vous de moi, vous qui pratiquez l’illégalité.
    ________________________________________

    • alex

      @Denis, nous n’avons pas la m^me définition de la conscience:
      pour moi, ça n’est pas “connaitre la pensée de Dieu”, ce qui revient à violer la Personne Divine pour extraire ses pensées.
      Non, pour moi, la conscience est une vigilance de l’âme pour la garder en bonne santé si possible:
      c’ à dire ai-je offensé, blessé Dieu et son amour-justice, ai-je blessé mon prochain et moi-meme?
      Le péché c’est ça, et non votre définition Fausse “d’un but non atteint”.
      Ai-je servi le Bien et le Bon, dans ce sens ?
      L’amour comme le jugement dernier s’effectue en “actes et en vérité” (st jean, chépuhou)

      Vous suggérez bcp depuis les écritures et comme vous le dites, on a vite fait de se faire des idées plus ou moins fausses et partielles.
      grace à vous, j’ai remarqué que des pans entiers de la bible me sont inconnus, jamais entendu après 31 ans d’assiduité à la messe. Mais quand je faisais confiance à l’église, c’était sur sa compétence d’hérméneutique-interprétation des écritures: or, force est de constater que leur liturgie hérétique trie des passages de la bible et des évangiles, parfois pour ne pas évoquer Dieu et Christ agacés, en colère.

      les guérisons de Jésus et les “va , ta foi t’as sauvé” viennent des rencontres des malades avec Christ, et non d’une connaissance massive des écritures…écritures qui ne me concernent pas du tout, en fait.
      sauf, pour ce type qui se rend aux noces de l’agneau sans “habit de noces” (evangile catho de ce dimanche 12/11 sur homelie.fr) que Jésus ordonne de virer pieds et poings liés dehors, dans les ténébres: là, c’est bien moi le pauvre type, chao-chao !

      Quand je contemplais Dieu avant, c’était plutot en coeur a coeur enseigné et supposé:
      mais jamais le Dieu d’hier des écritures périmées, celui du Présent et de toujours.

      Maintenant, quant à son plan de salut, j’affirme qu’à l’instar du diable, dieu aussi se prend souvent les pieds dans le tapis malgré Lui, malgré les innombrables naufrages de son église-rustines depuis longtemps: il a voulu jouer à l’homme sans y arriver vraiment (immaculé engendré, sans la Faute originelle du dedans)

      Par conséquent, que ce soit sur la contraception ou autres sujets, le plan de dieu a totalement foiré depuis 2000ans, il a surestimé son influence et sa capacité de présence réelle eucharistique et de prières, il n’a pu empecher l’église de rester un repère de bandits d’angélismes et un nid de vipères-snakes.
      Sa toute puissance n’a cessé d’etre récupéree et manipulée par satan et lucifer, ainsi que leurs enfants souvent étiqueté(e)s croyant(e)s qui ne se rendent toujours pas compte.
      Dieu est un grand sentimental, un grand juge, un grand émotif, mais au fond il reste seul comme le diable, meme avec son fan club angéliques et copiés-collés humanoides angéliques.

      Quelle désolation insensée toute cette Histoire !
      Dont le pape prétend que Dieu en est le Maitre: ce qui est encore une fois totalement faux.

      Bref, @Denis en 3 points:
      1° les écritures et évangiles (idem apocalypse=supercherie mentale spéculative) sont completement périmées
      2° Dieu n’approuve pas vos penchants de Divinations sur ses pensées, la Divination=Péché invasif (1 concile)
      3° Dieu n’est point magicien > à tous les humanoides angéliques consacrés et athées.

      • @Alex, Vos commentaires sont inspirants parce que pas conventionnels.

        Péché, est comme, par exemple, un grain de sable dans un moteur. Avec le temps, les effets pourront être perceptible. Le but, c’est de ne pas avoir de grain de sable dans son moteur. Or, de nature pécheresse, on (les humains) est conçu avec des grains de (d’imperfections) qui fait qu’on est incliné vers le mal. On est éloignés de la perfection qu’on aurait dû hérité de nos premiers parents (si et seulement si), s’ils n’avaient pas péché. Dans la suite logique, quand la volonté de Dieu se fera sur la terre comme elle se fait au ciel, ses habitants d’alors seront enclin vers le bien (le péché aura disparu). Notre tendance pécheresse aura disparu (ce, grâce aux bénédiction qui découleront du sacrifice de Jésus Christ. Tout dans l’univers physique et au-delà sera enclin vers le bien, le but pourquoi nous existons. Cela fera que la domination actuelle de Satan sur le monde aura disparu,

        (Révélation 11:15) 15 Et le septième ange a sonné de la trompette. Et il y a eu dans le ciel des voix fortes, disant : “ Le royaume du monde est devenu le royaume de notre Seigneur et de son Christ, et il régnera à tout jamais. ”

        Sous son royaume, les humains hériteront enfin de “la vie véritable”. Que ça va être beau.

        Entre temps, pour nous aider a courir pour notre salut, quelle aide possède-t-on?

        (2 Timothée 3:15-17) 15 et que depuis ta toute petite enfance tu connais les écrits sacrés, qui peuvent te rendre sage pour le salut grâce à la foi concernant Christ Jésus. 16 Toute Écriture est inspirée de Dieu et utile pour enseigner, pour reprendre, pour remettre les choses en ordre, pour discipliner dans la justice, 17 pour que l’homme de Dieu soit pleinement qualifié, parfaitement équipé pour toute œuvre bonne.

        Pour le salut… Salut ! (jeux de mots)
        À bientôt !

      • @Alex, Péché:

        “Le terme hébreu courant traduit par péché est ‘ḥattaʼth’ ; en grec, le mot usuel est ‘hamartia’. Dans les deux langues, les formes verbales (héb. : ḥataʼ ; gr. : hamartanô) signifient “ manquer ”, dans le sens de manquer ou de ne pas atteindre ou trouver un objectif, un chemin, une cible (un but) ou le bon endroit. En Juges 20:16, le verbe ḥataʼ est utilisé, dans un tour négatif, à propos des Benjaminites qui ‘ lançaient à la fronde des pierres à un cheveu près et ne manquaient pas ’.

        Les auteurs grecs utilisaient souvent ‘hamartanô’ quand ils parlaient d’un lancier qui manque sa cible. Ces deux mots étaient employés dans le sens de manquer ou de ne pas atteindre, non seulement un objet ou un objectif matériel (Jb 5:24), mais aussi un but ou un objectif aux sens moral ou intellectuel.

        A bientôt Alex

        • alex

          @Denis, merci pour ce cours de sémantique, hébreu (qui m’est cher), ça rejoint une traduction(TOB=pas terrible, à 35 ans je préfère Crampon) du Notre-Père dans une Lettre de St Pierre où le “pardonne-nous nos offenses-péchés comme nous…” est traduit “pardonne-nous nos MANQUEMENTS”….
          ça rejoint aussi le terme péché=”non-amour” évoqué plus haut, ça veut dire plusse que “MANQUE d’amour” déjà certe, c’est bien “ABSENCE d’amour-vérité”.

          En y songeant, péché = manquement, c’est insuffisant car aussi =absence, rupture, rejet.
          La Tradition et moi distinguons Péchés Mortels Graves (Orgueil+….) et péchés véniels (Manquements pour le fait), qui ne sortent pas de l’état de grâce mais Péchés Mortels si.

          Le langage de Mgr23 est ici empreint de “gradualité”-tiédeur si cher au concile et ce synode-famille.
          Cette gradualité=ENTRISME qui efface aussi les Péchés-Mortels=Disgrâce.
          Autrement dit la gradualité de la communion (par exemple) avec dieu et église serait un pourcentage de communion (ou % de péchés véniels uniquement) qui ne rompt jamais avec la Grâce comme l’apprend la Tradition depuis 1962 ans.
          c’est très grave de réduire comme vous, les péchés graves en péchés véniels seulement, ça n’a rien à voir!

          Les péchés véniels ou manquements sont comme ces IMPERFECTIONS, GRAINS DE SABLE que vous évoquiez, ce sont de petits défauts assez inoffensif, inoffensant…. quoique le boulevard des péchés mortels ultérieurs possibles, la FAMEUSE TENTATION de la Disgrâce quoi.

          Vous approuvez ces 2 distinctions de péchés ? de la grâce et disgrâce-mortelle ?
          il n’ya pas d’entre 2, de gradualité glissante et visqueuse anodine.
          le concile et sa nouvelle église, ou parti politique de croyances diverses, TROMPE tout le monde, et SCANDALISE les Petits de NSJC.
          Donc Malheur à toi église Conciliaire de Lucifer !

          Ce n’est pas seulement “hors de l’église, point de Salut”, CERTE, mais D’ABORD en amont:
          “AMEN, AMEN JE VOUS LE DIT AUSSI, EN DEHORS DE LA VERITE, POINT DE SALUT !!”

          TOUT CE QU’A VECU, DIT, COMMANDE, ETBALI NSJC A ETE EN VERITE, il ne peut en être autrement maintenant et toujours, SINON C FAUX ET DANS LE MALHEUR=DISGRACE !

          Oui Denis ? Non?
          A la prochaine Kamaraden.

  9. alex

    @Denis, nous sommes les as du ping-pong, et vos interventions élargissent à des choses jamais pensées, c rigolo.

    Ce qui est moins rigolo, c’est votre exemple compréhensible de Péché=imperfections=grains de sable.
    Non, pour moi ceci est faux:

    1° Le Péché c’est une parole-pensée-acte-ommission(cf Confiteor de l’église romaine) VOLONTAIRE d’Offenser Dieu, autrui, soi-meme, c une RESPONSABILITE blessante, voire assassine, c ça qui est grave.
    C rigolo, mais parfois on s’excuse soi-meme d’un péché involontaire, c rusé et faux: car souvent c’est bien une Offense VOLONTAIRE mais CONSCIENTE, SEMI-CONSCIENTE ou INCONSCIENTE.
    En tout cas, dans ces 3 et unique cas, notre Responsabilité reste engagée de facto, difficile de serpenter.
    3 niveaux de responsabilité: individuel-nombril + familial + professionel + régional + patriotik + mondial = péchés hélas partagés…le partage, c’est pas tjs que du blanc-Mrs propres.
    Ce qui change , c le degré de Conscience = Honnêteté = Réalisme le plus intégral possible selon les graces et effort ou laxisme de chacun et tous les humanoides.

    2° Donc le péché n’est pas du tout une imperfection ! ouf ! heureusement !! vous vous rendez compte de tous nos moultes péchés-responsables additionés à tous nos défauts !
    en effet, les péchés font tjs du mal à quelqu’un ou nombre, les imperfections presque jamais de mal , voire meme charmant , voire voie de régression/developpement, sans plus.
    les défauts sont souvent reçus d’influences et exemples extérieurs dont on est pas tujours responsables: laideur, grosseur, caractère, furoncles, odeur forte, tics, ronflements, illétrisme, grossierté, indignité, epruves&blessures de l’existence etc.
    ok pour que certains defauts participent parfois aux péchés-blessures-offenses mais le probleme c l’offense , et non nos imperfections très subjectives et assez inoffensives.
    Je parle tel un judéo-chrétien d’éducation qui admet opposition entre bien et mal.
    car les péchés seront OBJECTIVEMENT toujours IDENTIFIES comme MAL-Blessant, opposé au bien.
    D’ailleurs, ma haine du Péché (=1ere crainte de dieu dans le livre de la Sagesse) c’est que c’est vraiment dégeu, vraiment grave, et c’est eux qu’il faut accuser , et non accuser les gens ni meme soi-meme…
    accuser les péchés identifiés, tout en avouant s’etre fait avoir +/- diaboliquement et en etre totalement responsable, y compris quand les péchés sont partagés avec d’atres en ce monde , nous restons pleinement responsable de notre “quote-part”.

    3° la vie et les personnes humaines ne se reduisent pas à une machine m’sieur Denis , “engrenages” ! et leurs responasbilités à un grain de sable anonyme et irresponsable par défintion… je sais pas si distinct.
    et je vois pas les péchés comme seulment obstacles au Salut, mais deja de serieux obstacles au bonheur personnel et collectif, vraiment. autrement dit, les péchés sont hostiles à notre bien et celui de dieu et autrui.
    le bien-bonheur , c’est à des années lumières de l’harmonie boudhiste ou autre qui est facilment illusoire et ephemere, à moins de naviguer sur un long fleuve tranquille toute sa vie.
    ya plein de marchands de reves, apparences et bonheurs divers en ce monde, mais très peu de promoteur de la misericorde divine, et misericorde-resolutions interpersonnelles pour developper notre bonheur: si la vie et les gens sont des moteurs, faut mettre l’huile de la miseriocorde et huile d’une discipline douce et ferme à éviter de pécher au max… c deja beaucoup de bien, ça, en réalité … en vérité.

    j’ai oublié d’autres developpements mais ce serait encore plus long.
    On risquerait le hors-sujet total de cet article d’origine sur la mentalité ouverte à la vie:
    or, on peut se rendre compte que le combat tiède contre la mentalité contraceptive, gomme la réalité des péchés-offenses-mensonges multi-points qui en ce monde sont des ACTES, des REALITES non anodines&innofensives non de vagues mentalités sans responsabilités, niées, loin de là.
    c”est aussi le beau désir de vivre en vérité(=vrai-bonheur) avec soi meme, dieu et autrui, pt’etre une plénitude déjà, que certains se foutent cardinalement , mollement, tiedement… Dieu a horreur de la tiedeur&compromissions comme ses vrais fils-filles aussi….car ça pue, intoxique, blesse, decourage, sépare.

    C’est pas du tout les mentalités, les cervelles qu’il faut “contrer”, “retourner” Monseigneur 23 tout-puissant en france!
    c’est bien les coeurs qu’il s’agit de toucher, c’est la spécialité de Dieu épaulé par les Simon de Cirène, hommes et femmes de bonne volonté en vérité, le reste sera lavé aussi donc les intelligences y verront plus clair sans s’arreter aux apparences , ou se braquer sur des malentendus et fanatismes.
    je parle de l’intelligence des coeurs, la vraie, la belle, l’humble aussi.
    l’intelligence de cervelle, c’est de l’habileté acquise par l’éducation mais ya des analphabetes tres intelligents, pourquoi? cette habileté de la cervelle permet d’orienter et réaliser des actes concrets matériels et immatériels, mais l’origine est cordiale irrigué par la Miséricorde-Amoureuse de Yawvhé … ou l’habileté cerebrale reste utilitairement, froidement et sèchement cérébrale.
    c pour ça que des choses qui nous paraissent grosses et tres graves, le sont peu, et des ptites choses tres concretes et pseudo-anodines qu’on méprise, sont immensément graves: le coeur bien édifié, bien propre fait la différence en premier lieu… la tronche et les connaissances (des écritures par exemple) ensuite c très bien et nourissant, off course et merci du miam-miam savoir.

    C parfois passionant d’échanger !
    Je vous souhaite à chacun(e) “tout le bonheur déjà possibles”, et ensuite le salut “si le coeur vous en dit vraiment! ”
    (Denis, je sais pas si je supporterai votre tronche éternellement au paradis, entre autres !
    je plaisante et suis sérieux aussi… sans me prendre au sérieux.)

  10. (Genèse 1:26-28) 26 Et Dieu dit encore : “ Faisons l’homme à notre image, selon notre ressemblance, et qu’ils tiennent dans la soumission les poissons de la mer, et les créatures volantes des cieux, et les animaux domestiques, et toute la terre, et tout animal se mouvant qui se meut sur la terre. ” 27 Et Dieu se mit à créer l’homme à son image, à l’image de Dieu il le créa ; mâle et femelle il les créa. 28 En outre, Dieu les bénit et Dieu leur dit : […]
    Parfaits, Adam et Ève reflétaient parfaitement les qualités de Dieu, Ils étaient obéissant.

    Par la rébellion, ils ont choisi de se séparer de Dieu. Ont-ils continué d’être un reflet parfait de Dieu. Non, leur nouvelle condition de pécheur leur vaudrait la mort. Cette condition de pécheur s’étendrait à tous leur descendants. Tous leurs descendants étaient voués à la mort.

    Question (1): quel aurait été l’avenir de nos premiers parent s’ils n’avaient pas céder au péché ?
    Alors…
    Question (2): quel aurait été l’avenir de leurs descendants ?

    À bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *