Le cardinal Tauran en Arabie Saoudite

Download PDF

En visite en Arabie saoudite pour 8 jours depuis vendredi 13 avril, le président du Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux a prononcé un important discours. Le cardinal français a rencontré, samedi 14 avril, le cheikh Mohammed Al-Issa, secrétaire général de la Ligue islamique mondiale, qui avait effectué une visite au Vatican en septembre 2017. Le cardinal Tauran lui a dit :

« Toutes les religions doivent être traitées de la même manière, sans discrimination, parce que leurs fidèles, tout comme des citoyens qui ne professent aucune religion, doivent être traités de la même manière ».

Le cardinal a également plaidé pour « des règles communes pour la construction des lieux de culte », estimant que

« si nous n’éliminons pas le système de deux poids deux mesures de notre comportement en tant que croyants et qu’institutions et organisations religieuses, nous alimenterons l’islamophobie et la christianophobie ».

« Ce qui nous menace tous, ce n’est pas le choc des civilisations mais plutôt le choc des ignorances et des radicalismes. Ce qui menace le vivre-ensemble c’est avant tout l’ignorance ; donc, se rencontrer, se parler et construire quelque chose ensemble sont autant d’invitations à rencontrer l’autre et cela signifie également nous rencontrer nous-mêmes. »

« Les leaders spirituels ont un devoir : celui d’éviter que les religions soient au service d’une idéologie et être capable de reconnaître que certains de nos coreligionnaires, comme les terroristes, ne se comportent pas correctement. Le terrorisme représente une menace constante, c’est pourquoi nous devons être clairs et ne jamais le justifier. Les terrorismes veulent démontrer l’impossibilité du vivre-ensemble. Nous croyons exactement le contraire. Nous devons éviter l’agression et le dénigrement. »

« Nous ne disons pas que toutes les religions se valent, mais que tous les croyants ceux qui cherchent Dieu et toutes les personnes de bonne volonté qui n’ont pas d’affiliation religieuse, sont d’égale dignité. Chacun doit être laissé libre d’embrasser la religion qu’il veut. » « La religion peut être proposée mais jamais imposée, et ensuite acceptée ou refusée ».

« Les fondamentalistes et les extrémistes sont sans doute des personnes zélées mais qui ont malheureusement dévié d’une compréhension solide et sage de la religion. De plus, elles considèrent ceux qui ne partagent pas leur vision comme des mécréants qui doivent se convertir ou être éliminés afin de maintenir la pureté. »

« Ce sont des personnes égarées qui peuvent facilement tomber dans la violence au nom de la religion, y compris dans le terrorisme. Elles sont convaincues, par un lavage de cerveau, qu’elles sont en train de servir Dieu. La vérité c’est qu’elles se font seulement du mal à elles-mêmes, en détruisant les autres et en ruinant l’image de leur religion et de leurs coreligionnaires. C’est pourquoi ils ont besoin de notre prière et de notre aide. »

Le cardinal Tauran a plaidé pour l’ouverture réciproque des lieux de culte, rappelant que les Lieux saints chrétiens

«en Terre Sainte, à Rome ou dans n’importe quel lieu du monde, sont toujours ouverts pour nos frères et sœurs musulmans, pour les croyants des autres religions et aussi pour toute personne de bonne volonté qui ne professe pas de religion».

Source

À son arrivée à Riyad, le cardinal Tauran avait été reçu par le vice-gouverneur de la capitale, le prince Mohammed bin Abdurrahman bin Abdulaziz. La délégation du Vatican, dont fait aussi partie le secrétaire du dicastère, Mgr Miguel Ayuso Guixot, et Mgr Khaled Akasheh, chef du département pour l’Islam, restera dans le pays jusqu’au 20 avril.

13 comments

  1. YR

    Pauvre cardinal, malgré son grand âge, il n’a pas encore acquis la Sagesse et le discernement.
    Il n’a rien compris, le : “se connaître” pour “vivre ensemble” n’y changera rien !
    Vraiment les Grands de l’Eglise sont les plus incompétents et ignorants de la Terre !!

  2. hermeneias

    L’Eglise occidentale , dont celle de Rome aujourd’hui , a , semble t-il , complètement intériorisé le “dogme” relativiste et s’en fait le porte parole au lieu d’annoncer résolument et sans faiblir l’Evangile en Europe et dans le monde , aux incroyants comme aux croyants de toutes les religions

  3. DUFIT THIERRY

    Le cardinal Tauran est un des pires oecuménistes. Le cardinal Tauran encourage chaque année les musulmans pour le ramadan. Quelle folie !!!
    Quant à son discours récent « Toutes les religions doivent être traitées de la même manière, sans discrimination, parce que leurs fidèles, tout comme des citoyens qui ne professent aucune religion, doivent être traités de la même manière” c’est du plus pur indifférentisme. C’est mettre toutes les religions sur un pied d’égalité. Un tel discours est tout à fait contraire aux enseignements des papes jusqu’à Pie XII inclus (voir l’encyclique Mirari Vos, Mortalium Animos) et au Magistère traditionnel de l’Eglise.
    Le cardinal Tauran est un hérétique et un apostat. il est en totale contradiction avec les paroles de Notre Seigneur. C’est la négation de la divinité de Jésus Christ. Il se met lui-mêm en dehors de l’Eglise.

  4. Medhat

    Pauvre Eglise et surtout pauvres chrétiens qui se laissent berner par l’idéologie de l’islam la plus criminelle et la plus hostile à leur égard. Que de naïveté et d’aveuglement face à l’islam conquérant, meurtrier;sanguinaire, barbare…

  5. Si tout ce que vous dites dans vos commentaires sont vrais! La seule chose est : La prière , toujours la prière : plus particulièrement LE CHAPELET. Notre Dame n’est pas sourde et Notre Seigneur Jésus Christ non plus.
    C’est aussi à nous de nous convertir : A force de crier : Au Loup ! il vient .

  6. joseph khoreich

    Un genre de discours du jamais entendu dans la presque île arabique .Quel courage de la part du Cardinal Tauran .!! Que le Seigneur Miséricordieux ,Rahman Rahim ,illumine les esprits et les cœurs de ceux qui prétendent croire en Lui !

  7. Octave

    “Toutes les religions doivent être traitées de la même manière, sans discrimination, parce que leurs fidèles, tout comme des citoyens qui ne professent aucune religion, doivent être traités de la même manière ». Dixit ci-dessus.
    Voilà bien l’exact opposé que ce que disait notre Saint Père le pape Pie XII lorsqu’il recommandait d’être de la plus grande charité envers les âmes qui étaient dans l’erreur, mais d’être sans concession envers les erreurs d’opinion. Les personnes et les religions – idéologies ou opinions, ne méritent donc pas le même traitement !

  8. Le Jourdain

    Le Christ est mort pour que les enfants perdus puissent retrouver grâce à sa mort le Père
    Mais les Musulmans ne croient pas à la mort du Christ sur la Croix niant ainsI sa passion et sa raison d’être descendu du Ciel
    Que pense t il le Christ aujourd’hui de ses apôtres modernes qui acceptent facilement l’idée que les religions sont égales ! Ces apôtres nient aussi la mort du Christ.

  9. “Toutes les religions doivent être traitées de la même manière”.
    Une pure hérésie de l’Église Vatican II infiltrée par la confrérie maçonnique.

    “Jésus lui dit: Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi.”
    Jean 14:6

    “Celui qui croit au Fils a la vie éternelle; celui qui ne croit pas au Fils ne verra point la vie, mais la colère de Dieu demeure sur lui.”
    Jean 3:36

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *