Le cardinal Vingt-Trois a-t-il miné la résistance au projet de loi ?

Download PDF

En affirmant, bien avant que la loi sur le pseudo mariage des paires ne soit votée, que l’Eglise continuera à célébrer le mariage sacramentel dans les dispositions prévues par la loi, c’est à dire en acceptant de célébrer le mariage civil avant le mariage religieux, le cardinal Vingt-Trois n’a-t-il pas miné dès le départ la résistance de l’Eglise à ce projet de loi ? Plutôt que de répondre : “Si la République change la loi, nous observerons la loi“, pourquoi n’a-t-il pas retenu sa réponse, et ménageant ainsi le suspens, gardé ses forces pour le combat ? Pourquoi avoir abattu les cartes de son jeu avant la fin de la partie ?

Car enfin, si non seulement les dispositions de la loi, mais la définition même de son objet, changent, on ne voit pas qu’il soit légitime de reconduire tacitement l’accord.  Pourquoi se battre, ou faire semblant, si déjà la capitulation a été signée ? Certes, le non-respect de cette loi par laquelle l’Etat se mêle de la vie religieuse des citoyens, alors même qu’il se prétend incompétent en la matière, est sévèrement puni : « Tout ministre d’un culte qui procédera, de manière habituelle, aux cérémonies religieuses de mariage sans que ne lui ait été justifié l’acte de mariage préalablement reçu par les officiers de l’état civil sera puni de six mois d’emprisonnement et de 7500 euros d’amende ». (code pénal art. 433.21). Mais si le mariage est une institution d’une valeur inestimable pour laquelle il vaut donc la peine de donner sa vie (Mc 6.17-29), n’est-il pas du rôle de l’Eglise d’affirmer ouvertement son refus de toute participation à tout acte de perversion de celle-ci ? Certains catholiques ont déjà courageusement pris cette décision. Peut-on à moindre frais annoncer l’Evangile ? Qui a écrit : “L’ouverture du mariage aux partenaires de même sexe reviendrait finalement à supprimer le mariage civil.” ? S’il n’y a plus de mariage civil, pourquoi et comment le célébrer ? Le faire ne serait-il pas jouer une comédie, accepter d’être une marionnette ? 

Cette attitude du cardinal Vingt-Trois me rappelle celle de ses prédécesseurs rapportée par le Ministre de la Santé qui fit voter la loi sur l’avortement en 1975, Mme Simone Veil :

“Avec l’Église catholique, les choses se sont mieux déroulées que j’aurais pu le craindre. (…) je me suis entretenue avec le prélat en charge de ces problèmes au sein de la hiérarchie catholique. Il n’a pas tenté de me dissuader. Il exprimait le vœu que la liberté de conscience soit assurée dans la loi et que nul ne puisse obliger un médecin ou un soignant à pratiquer une IVG. Il est vrai qu’à cette époque, l’Église de France était très ouverte”. (Simone Veil, Une vie, Stock, 2007,page 191) ;

“Pour en revenir au débat avec la hiérarchie catholique, j’ai souvenir d’une rencontre, à l’époque, avec des représentants du clergé régulier destinée à examiner le problème de leur protection sociale. La réunion s’est fort bien déroulée, dans une ambiance courtoise et positive. J’en ai tiré le sentiment que les communautés religieuses étaient peut-être plus concernées par leur régime de sécurité sociale que par l’IVG”. (page 191-192)…

Il n’y a pas que les assassins et les homosexuels qui seront rejetés de la Jérusalem céleste, mais aussi les lâches (Ap 22.15 ; 21.8).

18 comments

  1. « Tout ministre d’un culte qui procédera, de manière habituelle, aux cérémonies religieuses de mariage sans que ne lui ait été justifié l’acte de mariage préalablement reçu par les officiers de l’état civil sera puni de six mois d’emprisonnement et de 7500 euros d’amende ». (code pénal art. 433.21).

    La suite logique, c’est de faire sauter cette loi. Le mariage religieux n’a aucun lien avec un quelconque contrat civil passé en Mairie. Quand les définitions du mot “mariage” recouvre deux acceptations différentes, cela coule de source.

  2. Théobald

    au sujet de Simone Veil :
    Il faut se méfier de la façon dont les auteurs font leur auto-biographies. Ils ont tendance à arranger les épisodes de leurs vies qui les dérangent. La plupart des interlocuteurs d’alors sont sans doute aujourd’hui hors d’état de la contredire ou de confirmer ce qu’elle suggère.
    Par contre toute âgée qu’elle est, son pouvoir de nuisance demeure et elle peut le mettre au service de la cause qui lui est la plus chère. Le respect dû au clergé régulier n’est peut-être pas son souci principal !
    FT

  3. Yves

    Quel mauvais procès vous faites au cardinal Vingt-Trois. S’il avait, ne serait-ce que laisser planer un doute sur le fait que l’Église pourrait marier sans passage à la mairie, cela aurait donné aux adversaires de l’Église (il y en a quelques uns, ça ne vous a pas échappé…) un argument pour disqualifier la religion et les religieux et d’insister sur le fait qu’ils n’ont pas leur mot à dire.

    Je crois au contraire que l’attitude du cardinal, dont la prière du 15 aout a lancé la mobilisation, a été exemplaire d’équilibre, permettant un juste partage des rôles entre les évêques et autre religieux appelés à répéter les vérités de la loi naturelle et les laïcs, à qui il revenait de s’impliquer dans le débat politique.

  4. ANKOU

    Le cardinal vingt trois sali son ministère, comment un prélat peut-il tenir de tels propos tout en restant dans ce que son ministère lui incombe ?
    Certains devaient prendre exemple sur sa sainteté le Pape !

    Simone Veil, née Simone Jacob le 13 juillet 1927 à Nice (Alpes-Maritimes)
    Faut-il développer ?!

    • Les jugements de valeur sont volontaires. Ils expriment les sentiments, les goûts et les préférences de l’individu qui les énonce. En ce qui les concerne, il ne peut être question de vérité ou de fausseté. Ils sont ultimes et ne sont soumis à aucune preuve.
      le jugement de valeur n’est pas enrichissant pour le lecteur.
      En revanche, au comptoir du premier bistrot venu, ça peut le faire !

  5. Philippe Lemaire

    Vingt-trois a aussi dit du prochaine pape qu’il souhaitait qu’il ne se prenne pas pour Dieu. Une nouvelle idiotie dont ce prélat qui n’est en effet pas une lumière (pas plus que Barbarin) aurait pu se passer…

    • @Philippe Lemaire
      “il souhaitait qu’il ne se prenne pas pour Dieu. ”

      Le cardinal a raison , fifi, l’humilité c’est la base de la Foi !
      L e cardinal Barbarin est éclairant au contraire quand il dénonce la disparition de la prière du soir en famille avec l’apparition de la TV …La TV est à l’origine de la déchristianisation pour s’en convaincre il faut lire le livre de Michel Desmurget -TV lobotomie- La TV entraine l’absence de vie intérieure donc de spiritualité sans parler de l’idéologie qu’elle propage…
      Il y a urgence ! Le christianisme va disparaitre et il convient de prendre conscience de ce danger de la TV !
      Critquer les cardinaux (sur des jugements de valeur–Les jugements de valeur sont volontaires. Ils expriment les sentiments, les goûts et les préférences de l’individu qui les énonce. En ce qui les concerne, il ne peut être question de vérité ou de fausseté. Ils sont ultimes et ne sont soumis à aucune preuve. ) mon cher fifi c’est perdre le Nord ….

      • Philippe Lemaire

        L’humilité est certes indispensable, même pour un pape, mais ce n’est pas le rôle d’un évêque de le rappeler comme pour donner une leçon à l’actuel pape (pourtant très humble) ou à son successeur.
        La déchristianisation de mon pays me préoccupe également, c’est pourquoi je crains que de tels évêques, tous plus ou moins islamo-collabos ne puissent vraiment l’enrayer.

        • l’archevêque de Paris ne parlait pas de Benoit XVI—“-comme pour donner une leçon à l’actuel pape (pourtant très humble)-” est une idiotie ou une méchanceté gratuite?
          Il parlait de son successeur et il a entièrement raison de se méfier d’un pape narcissique qui se prenne pour Dieu le Père, on a eu le cas avec Mitterrand !
          -“La déchristianisation de mon pays me préoccupe”- l’idiotie, mon fifi, c’est l’utilisation du possessif “mon”, le Royaume de Dieu n’est pas de ce monde !
          —-“de tels évêques, tous plus ou moins islamo-collabos ne puissent vraiment l’enrayer.–” Fifi! encore un jugement de valeur qui fait douter de tes capacités intellectuelles…et de ton humilité !
          la déchristianisation découle de notre mode de vie où “Dieu n’a pas la place centrale au quotidien” Benoit XVI, la TV lobotomie (cf Michel Desmurget), les loisirs , la consommation, le sexe … ont pris cette place centrale ; les évêques n’ont aucune responsabilité dans cette déchristianisation, ils ne sont pas pire qu’autrefois; ce sont les gens qui sous l’influence de la TV et l’idéologie qu’elle véhicule sont de moins en moins intelligents (voir vidéo KTO le cardinal A. Vingt-Trois “les nouveaux évangélisateurs”), de plus en plus pervers( cf Aldo Naouri psychiatre),” dans notre société anti éducative, les enfants sont excités par la consommation mais pas à réfléchir”(Le pédagogue Mérieu)
          Je considère le cardinal A.Vingt-Trois comme une référence mais pas Fifi et ses jugements de valeur “ce prélat qui n’est en effet pas une lumière (pas plus que Barbarin) ” pourquoi ?——Ils sont ultimes et ne sont soumis à aucune preuve—-

          • Philippe Lemaire

            Je ne savais pas que Mitterrand avait été pape… vous devriez vous relire avant de laisser vos commentaires.

          • qui se prenne pour Dieu le Père, on a eu le cas avec Mitterrand !-c’était accessoire!
            Mitterand qui se prenait pour Dieu le Père
            Fifi c’est tout ce que tu as trouvé à redire ; tu parles pour ne rien dire…
            La déchristianisation est la préoccupation majeure: les critiques qui se limitent à des jugements de valeur ne sont pas pardonnables.

  6. ddecaux

    Pour ma part j’attendais de l’Eglise qu’elle nous demande à tous de divorcer civilement, au vue d’une telle abomination! ce qui aurait pour conséquences :
    l’engorgement des tribunaux (salut taubira) des mises à jour irréalisable auprès impôts et un engorgement des Pacs bref un vrai “foutoir” à la gauloise.
    L’absence de couple marié (civil) pour une bonne partie de la population Française.
    La création dune solidarité autour de notre Foi pour tous prêt aller au bout de leur idées.
    Ca commence : https://www.facebook.com/pages/Pas-de-référendum-Pas-dimpôts/506661926052249
    La ripoublik est la négation de notre Seigneur
    Pour Dieu Vive le Roi

  7. le cardinal n’en aurait pas fait assez?
    la réalité prévisible : le mariage pour tous va passer…
    l’Eglise n’a pas d’autorité, une page s’est tournée!
    SVP arretez de tirer sur le pianiste
    il faut chouchouter nos derniers religieux bientot ils auront disparu, les églises seront vendues.

    Marie-Odile Bênard12 FÉVRIER 2013 AT 10 H 24 MINRÉPONDRE

    Je ne sais pas si le Cardinal est méchant, en tout cas il n’est pas une lumière. Dans le meilleur des cas, ceci peut expliquer cela.

    Pas une lumière? explique la Marie , montre nous ton Q..i

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *