Le diocèse a pris l’initiative de racheter la statue de saint Jean Paul II à Ploërmel

Download PDF

Le conseil municipal de Ploërmel a voté hier à l’unanimité moins trois abstentions la vente de la statue de Jean-Paul II (avec sa croix…) au diocèse de Vannes, pour 20 000€.

Communiqué de Mgr Raymond Centène, évêque de Vannes :

Le 25 octobre 2017 le Conseil d’Etat enjoignait à la municipalité de Ploërmel de supprimer la croix dominant la statue de saint Jean Paul II érigée sur un terrain communal, en application de la loi du 9 décembre 1905. Cette décision a suscité de nombreuses critiques bien compréhensibles tant aux niveaux local et national qu’international : cette affaire était devenue un symbole de crise religieuse et culturelle de l’identité française.

Le diocèse de Vannes n’était pas engagé dans ce différend opposant la Fédération morbihannaise de la libre pensée à la commune de Ploërmel mais ne pouvait pas rester insensible à cette situation.

C’est pourquoi le diocèse a pris l’initiative de racheter la statue de saint Jean Paul II pour :
* restaurer la concorde,
* assurer la visibilité de la croix comme symbole chrétien au cœur de la cité,
* préserver l’intégrité de l’œuvre, en la déplaçant en totalité dans un emplacement très proche de son lieu actuel,
* être en conformité avec la loi.

En réponse à cette initiative, la délibération du 1er mars 2018 du conseil municipal de Ploërmel a décidé de vendre la statue de saint Jean Paul II, œuvre de M. Zurab TSERETELI, à l’association diocésaine de Vannes.

Afin que cette statue soit un signe efficace du témoignage de foi qu’a incarné saint Jean Paul II, le diocèse va aménager pour l’accueillir, face à l’école du Sacré-Cœur, un espace cultuel de recueillement et de prière dédié à saint Jean Paul II.

Cet espace répondra ainsi au vœu de tous ceux qui se sont mobilisés au cours de ces derniers mois pour maintenir présents, visibles et vivants les signes chrétiens légués par notre Histoire.

Pour financer ce programme d’aménagement, d’entretien, de promotion et de communication de l’« espace saint Jean Paul II », le diocèse lance une souscription « Sauvons la statue de saint Jean-Paul II ». Tous les détails en sont présentés sur son site Internet www.vannes.catholique.fr.

Nous remercions d’avance toutes les personnes qui, en contribuant à cette souscription, exprimeront la vitalité des racines chrétiennes de notre civilisation.

7 comments

  1. C.B.

    Qui a fixé le prix à 20 000 €? (“fixé d’un commun accord” selon l’express et le point, donc probablement source AFP)
    La municipalité se serait honorée en cédant cette œuvre pour l’euro symbolique. Selon le point: l’ancien maire (divers droite) Paul Anselin, qui avait fait édifier la statue, (…) a cependant regretté que la mairie cède la statue pour 20.000 euros. “Ça ne se fait pas de vendre un cadeau ! C’est minable”, s’est-il exclamé. “Je ne pense pas que ça fasse très bon effet dans l’opinion publique.”
    Constituer une cagnotte pour recueillir cette somme? (ah oui, le diocèse de Vannes lance une souscription: https://www.ouest-france.fr/bretagne/ploermel-56800/croix-de-ploermel-le-diocese-de-vannes-lance-une-souscription-5599115 )
    Les Ploërmelais devraient être vigilants sur le réemploi de cette somme: à affecter par exemple à des travaux d’entretien sur les quatre croix monumentales de cette ville, ou sur le cloître des Carmes (XIIIème siècle), la chapelle bleue Sainte-Marie-des-Carmes (XIXème siècle), l’église Saint-Armel (XVème siècle) …

  2. En 2013 le Conseil d’Etat avait interdit la “déconstruction” (en parlant franchement : la destruction) de l’église de Gesté.
    La municipalité s’est assise sur cette décision et l’église a été détruite. Le Tribunal administratif avait aussi interdit cette démolition, de même que la DRAC.
    Il y a des obéissances à géométrie variable peut être liées à … Trois points, c’est tout !

  3. Eve

    Au début de l’article il est indiqué :
    “25 octobre 2017 le Conseil d’Etat enjoignait à la municipalité de Ploërmel de supprimer la croix dominant la statue de saint Jean Paul II ”
    Ce n’est donc que la croix qui gênait certaines personnes. Pourquoi vouloir déplacer la statue ?
    Qui avait financé cette statue ? et qui, la croix ?
    Cette croix sur la place publique gênait des “bien-pensants”, mais
    dans nos églises où sont passées les croix ? qui gênaient-elles ?
    Et, dans nos églises, lorsqu’il y a encore une croix, pourquoi est-elle protestante ?

  4. Daniel

    Donc on déplace la statue du St Jean-paul ll et sa croix car elle dérange certaines personnes et ceci seulement à quelque kms. Il serait à craindre
    qu’il se produise la même polémique sur son nouvel emplacement non ?
    Nous avons dans notre pays des règles religieuse encestrale, ne croyez vous pas que ce sont certaines communautés que l’on devrait déplacer, afin de vivre
    notre religion en Paix ?

  5. Catherine

    Lamentable de céder aussi facilement à la pression de quelques uns.
    L’église de France a-t-elle perdu toute conviction et toute fierté?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *