Le diocèse de Rodez fait la promotion d’un ministre de Hollande

Download PDF

Le diocèse de Rodez fait sur son site internet la publicité d’Anne-Marie Escoffier – ministre du gouvernement socialiste de François Hollande, déléguée auprès du ministre de la Réforme de l’État, de la Décentralisation et de la Fonction publique, chargée de la Décentralisation.

Franc-maçonne à la GLFF, elle a défendu et promu la dénaturation du mariage et le vote pour l’avortement dans toutes situations.

Malgré cela, le diocèse de Rodez, où sévit Mgr Fonlupt, en fait un modèle d’engagement chrétien en politique. Le dossier est réalisé par le père Michel Dagras. Le ministre y déclare tranquillement :

“Je me sens guidée par la parole de l’Évangile, par la façon que l’on a, en principe, de considérer l’autre, de le respecter, de l’écouter, même quand il faut se maîtriser par rapport à un stress, une charge, une responsabilité particulièrement lourde. Lorsqu’on occupe une fonction de ministre, on porte à part entière la responsabilité de tout un gouvernement, et pas seulement le domaine spécifique qui est le nôtre, la responsabilité de la politique de cette équipe et du président de la République. Je vis ce devoir comme un devoir sacré, lourd à porter, et qui fait que, à certains moments, même si l’on a envie d’appliquer la règle de l’écoute et du respect de l’autre, règle fondamentale pour moi, on vit des tensions plus fortes. […]

C’est le mot humilité qui me va bien. Dans la rue quand les passants m’abordent, à l’église, chez moi, comme à la cathédrale, je suis avant tout Anne-Marie Escoffier. Avec des agriculteurs « en deuil », avec des chrétiens à la messe, en tant qu’individu, je fais partie d’un groupe et ce n’est pas tant moi qui suis à mettre en avant, que le fruit du travail collectif ou le vécu du groupe. Dans tous les cas, comme l’écrit Saint-Paul, nous sommes indissociables, dans un monde où la personnification de la politique est au cœur du système. Pour conclure sur l’humilité et l’exemplarité, ce qui est important aujourd’hui à mes yeux est de nous demander comment nous servons, en tant que politiques, le pays, les uns et les autres.”

23 comments

  1. Pingback: Souriez avec  » plus belle la vie en plouto-porno-ripouxblique-UMPS unie au goupillon de la CEF  » … « Le fou du Roi Louis XVII

  2. chouan 12

    Mme Escoffier respecte l’enfant à naître?, l’enfant qu’on oblige à vivre avec deux hommes ou deux femmes,? l’enfant né par PMA ou par Gpa? les femmes pauvres qui pour fournir des enfants à des gens hors du commun se vendent pour faire un enfant? c’est sans doute cela ce qu’elle a lu dans l’Evangile , mais elle ne doit pas avoir le même Evangile que les chrétiens, c’est l’évangile selon les Fouteurs de M……..! Et le pompom revient quand elle parle de St Paul. Quant au diocèse de Rodez qui met de telles inepties sur son site, on peut se poser bcp de questions, quelles accointances ont les prétendues autorités religieuses de ce diocèse avec cette dame, il est vrai que quand Mr le vicaire général pas plus tard que ce dimanche allant dire une messe et ayant un 1/4 d’heure de retard(cela arrive à n’importe qui) se permet de dire aux paroissiens :” vous tracassez pas , on rattrapera le temps perdu!”, et qu’à la fin de cette soi-disant messe, il se gargarise en disant:”vous voyez ,on a rattrapé le temps perdu”, on peut se poser des questions sur le sérieux de ce monsieur, sur ses croyances et sur son service de ses frères et de Jésus-Christ.
    Et on peut ajouter sur le sérieux de ces responsables :quand on accepte que le responsable de la pastorale dans un lycée dit catho soit un monsieur qui se présente dans la liste FDG, on peut se demander si ces autorités ont encore un peu de bon sens, c’est sans doute pour que ce monsieur leur explique comment on prend la pilule ou comment on va se faire avorter, ou peut-être la lutte des classes . D’autant qu’un jeune religieux est professeur dans ce lycée et il aurait très bien pu accomplir cette tache.
    Ainsi vont les responsables de ce diocèse!!!!!! et on pourrait allonger la liste .

  3. c

    Malheureusement elle n’est pas la seule dans ce cas de figure, et à plus petite échelle voir les maires socialistes en poste (qui ont évidemment dit qu’ils célébreront des mariages de paires et votent toutes les lois contre les points non négociables depuis des décennies) qui vont à la messe et se placent au premier rang et qui sont très estimés des curés conciliaires, tandis que des églises sont fermées et que les évêques ne veulent surtout pas qu’arrivent dans leur diocèse des prêtres rattachés à Rome mais ecclesia dei (messes en latin) ou que leurs jeunes curés puissent dire des messes selon le rite dit extraordinaire.
    Ce qui se passe dans le diocèse de Rodez n’est que la face immergée d’un iceberg certes en train de fondre de plus en plus vite, car les nouvelles générations de catholiques veulent autre chose…mais qui existe encore.
    Catholiques relevons la tête et nous ne nous laissons plus avoir par ces paroles de fausse charité, même si aucun système politique n’est parfait et aucun homme (sens générique) politique n’est totalement mauvais, cela n’empêche qu’il faut qu’ils arrêtent de nous prendre pour des idiots utiles justes là pour mettre un bulletin de vote dans une urne et pour “légitimer” un système au bord de l’écroulement.

    • OUI notre Eglise s’enlise dans ses dérives et ses non sens. Quel malheur que nos Ministres du Culte soient si peu dans la lumière pour donner du sens au non sens…..La FM est partout et veut détruire notre Eglise. Prions.

  4. Rolf

    Hélas ce n’est pas nouveau… N’oublions pas en 72 le soutien de l’évêque de Rodez aux militants du Larzac, en 74 l’ovation que la JOC réserva à Georges Marchais, ni l’aide apportée par Mgr Lallier, archevêque de Besançon et Grand Prieur de l’Ordre Equestre du Saint Sépulcre de Jérusalem, aux militants syndicalistes CGT et CFDT dans l’occupation de l’usine LIP et dans le recèle des montres volés, rappelons-nous du soutien de la Conférence Episcopale au candidat de gauche en 1981… Alors aujourd’hui que les évêques et les prêtres assument ce qu’ils ont eux-mêmes mis en place !

  5. Françoise Authosserre

    Le discours en soi de cette dame est beau, mais quand on connaît les “valeurs” qu’elle défend, il n’est que mensonge, hélas.

  6. Jean-Pierre Delmau

    “Pour conclure sur l’humilité et l’exemplarité, ce qui est important aujourd’hui à mes yeux est de nous demander comment nous servons, en tant que politiques, le pays, les uns et les autres.”
    Apparemment, la charge de son ministère (si je puis dire) n’a pas encore laissé le temps à Madame Escoffier de se poser cette question.
    Comme disait l’humoriste “pour la modestie, je ne crains personne”.
    Prions pour cette dame, son pasteur, et son diocèse.

  7. Justin

    Une fois de plus un évêque se montre en parfaite harmonie avec des responsables politiques à la fois catholiques et promoteurs de lois iniques. Manque de foi ou manque de raison? Manque de jugement ou manque de courage? Une chose est sûre, c’est le problème du mal.

  8. Daniel

    “…appliquer la règle de l’écoute et du respect de l’autre, règle fondamentale pour moi…”
    Les bébés ne parlent pas, donc pas besoin de les écouter, logique non ? on peut donc les tuer ou en fabriquer orphelins, afin de les vendre aux homosexuels(elles).
    La majorité des français elle les écoute ??

    Quant à son boulot de ministre on attend de voir, et pour l’instant on ne voit rien venir des milliards d’€ que devrait rapporter la réforme de l’état.

  9. Justin

    Voici l’exemple gravissime d’un évêque qui affiche n’avoir aucun problème à ce qu’un élu se déclare catholique tout en votant une loi, celle sur le mariage, radicalement contraire et à l’Évangile et au bien commun. MGR FONLUPT NE SAIT-IL PAS que pour un catholique, voter une loi contraire aux principes essentiels qui régissent la vie et la famille, est un péché très grave, dûment reconnu par la Congrégation pour la doctrine de la foi ? Et à partir de là, MGR FONLUPT NE SAIT-IL PAS NON PLUS qu’un pasteur a le devoir d’éclairer les consciences des fidèles sur les fautes graves qu’ils ne doivent pas commettre ?
    Ce que nous observons là est stupéfiant. Malheureusement de NOMBREUX CAS ANALOGUES ont pu être observés dans différents diocèses. Nombreux sont en effet les catholiques pratiquants et s’affichant comme tels, comme ceux qui sans être pratiquants aiment à mettre en avant leurs origines chrétiennes, et qui ont joué un rôle parfois déterminant en faveur de l’aboutissement de cette loi inique sur le mariage. On en trouve par exemple parmi les collaborateurs proches du Président de la République, parmi les parlementaires, et parmi ces derniers ceux qui étaient A DES POSTES-CLÉS dans les processus d’élaboration et de discussion de cette loi comme rapporteurs ou présidents de commissions. ONT-ILS ÉTÉ MIS EN FACE DE LA GRAVITÉ DE LEUR FAUTE ?
    Ajoutons que le Conseil permanent de la Conférence des évêques de France (CEF) qui était en place au moment des élections présidentielles a de facto contribué à éliminer la prise en compte des PRINCIPES NON-NÉGOCIABLES édictés par le Pape comme devant guider prioritairement le choix des catholiques dans leur vote. En effet il a fait édicter un document (en date du 3 octobre 2011) de conseils aux électeurs mettant en avant non pas 3 mais 13 points de discernement, ce document prenant soin de préciser que c’est à chacun des électeurs de hiérarchiser entre les 13 points, apportant ainsi une contradiction directe à la prééminence qui devait être donnée aux 3 critères essentiels, ceux qui touchent la famille et la vie.
    AINSI A ÉTÉ FACILITÉE L’ÉLECTION D’UN PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE qui s’est empressé de faire passer la loi sur le mariage qui figurait à son programme, ce que la CEF savait bien, comme tout un chacun. Ce projet, le Président élu l’a fait passer au mépris cynique des supplications que lui ont adressées à plusieurs reprises un million et plus de personnes défilant pacifiquement dans la rue. Mais il s’en moquait, car il avait la force, et il avait la force parce qu’il avait été élu, et il avait été élu avec l’aide objective de la Conférence des évêques de France.
    La responsabilité objective personnelle des autorités de l’Église qui est en France est incontestable et la gravité des conséquences de leurs actes par action ou par omission l’est aussi. Elles ont pesé dans un processus d’où il découle qu’aujourd’hui des enfants sont privés délibérément par l’adoption de père ou de mère, et que peut-être bientôt vont advenir au monde grâce à la PMA des enfants orphelins de père de naissance. LE RÉVEIL DE CET AVEUGLEMENT est plus que jamais nécessaire, appelé par la propagande à l’œuvre du gender et les projets sociétaux qui se préparent.
    Ces aberrations ne peuvent plus durer. Un immense sursaut s’impose aujourd’hui de la part de tous les catholiques à l’esprit droit pour INTERPELLER LEURS ÉVÊQUES. Ces derniers, comme les acteurs politiques, sont touchés par le syndrôme des corps intermédiaires qui ont perdu le sens des choses simples, droites, claires, clarté dont l’Évangile pourtant nous apprend la valeur. Il y a peu l’Évangile dominical nous disait : « Que votre oui soit oui, que votre non soit non ». Par pitié, Éminences, Excellences, ne vous refermez pas devant de tels appels. « Laissez » éclairer votre conscience… selon la formule à la mode mais qui abaisse le sens du rôle de la volonté et de l’intelligence auquel nous faisons appel ici. PUISSIONS-NOUS, POUR LE BONHEUR DES ORPHELINS, ÊTRE ENTENDUS.

  10. johnDeuf

    Si cette femme ( ou peut être homme ? selon son genre, son mauvais genre) respectait écoutait l’autre, elle et ses compères et commères ministres changeraient leur sinistres politiques pour stopper le chômage et s’occuperaient des sans abris qui sont quand même 150 000 ce qui n’est pas rien dans un pays développé au 21 ème siècle.
    Elle est privilégiée par l’église locale peut être parce qu’elle lâche quelques sous aux deniers du culte que celle ci ne veut pas perdre même s’il s’agit de clientélisme.
    Avec toutes les casseroles que traînent ces gens d’extrême gauche ( la dernière en date étant les écoutes et la persécution contre l’avocat de Sarkozy ) Mgr Fontlup devrait se méfier que le bruit de ces saloperies n’étouffent pas le son des cloches dans son diocèse.
    N’étant guère pratiquant, je ne donnerai pas de conseils mais si mon évêque ou mon curé faisaient l’apologie de ces gens pervers et corrompus je n’aurai plus aucune relation et ne donnerait plus rien en temps ou en argent à la gent ecclésiale et je monterai une association pour les contrer, l’union faisant la force.

  11. Patrick Gourand

    Je crois que la raison de l’admiration de ces nouveaux clercs est très simple. Ces gens-là n’ont aucune culture, aucune doctrine. N’oublions pas qu’ils se sont tous cooptés entre eux ! Ce sont des ignorants forcément en admiration devant quelqu’un qui a une pseudo autorité et fait des grandes phrases.

  12. marie

    eh oui
    servir un gouvernement qui devient stalinien, ecoute les avocats, leur fait prendre une douche porte ouverte
    oui elle obeit a un gouvernement de coree du nord
    l eglise devient folle
    relisons tolstoi “la revelation est en nous”
    il avait deja tout dit
    nous egressons
    le discours est democratique
    l action est totalitaire
    ce qui est l apannage des regimes facistes
    hollande et mme anne marie sont des facistes

    ne me censurez pas

  13. DUMAS

    Bonjour,

    Une fois de plus, nous voyons dans ce diocèse de RODEZ les dégâts de VATICAN II au sein de l’Eglise de FRANCE;

    Dans notre pauvre FRANCE, seuls une poignée d’évêques sont restés fidèles aux ensegnements de Jean-Paul II, puis de BENOIT VI; ils sont peu nombreux ceux qui acceptent au sein de leurs diocèse respectifs, la messe selon la “forme extraordinaire”; la majorité de nos PASTEURS sont avant tout des fonctionnaires et non des évangélisateurs comme le leur demande l’actuel Pape; mais , rassurez-vous le pire est à venir, lorsque bon nombre de nos évêques militeront pour le mariage des prêtres!

    Hervé

  14. Des maçons, des maçons, et encore des maçons. Fonctionnarisés, traîtres et lâches, méprisant leurs devoirs, n’ouvrant la bouche que pour flatter le pouvoir.
    Tout cela ne sera rien à balayer.

  15. jejomau

    Il y a vraiment des paires de baffe qui se perdent … Enfin : il y aura quelques évêques de l’église-en-France qui seront jugés par les petits enfants assassinés quand leur heure aura sonné. C’est déjà cette Justice qui me réjouit !

  16. LE GUEN

    Y’a comme un chmoldu dans cette histoire, d’abord cette dame ministre votant des lois iniques et totalement opposées aux dix commandements, et se pourfendant de St Paul, ben voyant, le pauvre, il doit en avoir des sueurs. Mais cette dame est franc-maçonne et sûrement bien gradée, et se présente à la messe le dimanche. Elle n’a pas tout compris que le la F.M. et l’Eglise sont incompatible et qu’on ne peut servir deux maîtres à la fois Dieu et le diable. Tous les papes l’ont écrit. Ou alors elle est FM en se servant de sa “foi” pour pourrir le ver de l’intérieur dans l’Eglise. C’est hélas une des missions que la F.M. donne à ses élus haut gradés de continuer à poursuivre leur religion pour mieux la pourrir de l’intérieur. Quant à Mgr Fontlup encore plus grave lui non plus n’a pas l’air au courant de l’incompatibilité de la FM avec l’Eglise Catholique. No comment.

  17. Lucien

    Rassurez-vous… tous les commentateurs qui avec mille raisons argumentez fort justement… Pourquoi ?
    Parce que Dieu a tout prévu…
    L’avenir, même s’il y a un passage douloureux…(c’est un euphémisme puisqu’à l’exemple du Christ, l’Eglise va être 3 ans au tombeau … c’est en ce moment… 2014 à 2017 environ …si je ne m’abuse.
    C’est, comme le dit le successeur ………………………… “L’Eglise des hommes” faite exactement sur le même schéma que les religieux (pharisiens, scribes etc…) à l’époque de Jésus. Les Judas sont parmi nous… sans scrupules et sans foi….
    Qu’il y ait au moins quelques-uns qui la garde pour quand Jésus reviendra… Si l’allumette tient bon, on peut rallumer un incendie… C’est une juste prophétie, car Dieu ne peut être vaincu… A nous de choisir le degré de souffrance que nous vaut
    ‘apostasie générale…
    Si le monde ne se convertit pas lors de l’avertissement (sans lui, très peu d’hommes sur terre seraient sauvés) alors après la 3° guerre mondiale et les divers cataclysmes, seulement, seulement là, après, viendront les châtiments… Il y eut le déluge d’eau du temps de Noé, ce sera le déluge de feu… nucléaire, volcanismes, sécheresses, incendies, météores etc…
    Mais ce n’est pas le négatif qu’il faut regarder, mais la patience d’un tel Père… Le louer, le remercier sans fin, avec un
    enthousiasme indescriptible, tant la foi en la vision béatifique nous dit que les souffrance endurées sont sans rapport avec la gloire qui nous attend.
    En attendant, prions pour en sauver quelques-uns. Bien des évêques, prêtres, baptisés catholiques … sont du nombre !

  18. Evermod

    Hallucinant ce qui se passe dans ce diocèse. il pète les plombs ce Mgr Fonlupt … on parle pas de vocations dans ce diocèse, ,tout comme des jeunes prêtres et encore moins des communautés nouvelles !!

    Qui peut me donner un état de la situation ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *