L’entretien du pape aux revues jésuites n’est pas un message à l’Église universelle

Download PDF

C’est ce que déclare Mgr Pierre-Marie Carré, archevêque de Montpellier, vice-président de la CEF, interrogé par La Croix :

“Avant de se prononcer sur la portée de ce texte, il faut bien en percevoir le style. Cet entretien du pape aux revues jésuites n’est pas un message envoyé à l’Église universelle. Cela explique pourquoi il insiste tant sur l’aspect ignatien, qui occupe une grande partie du texte. Par conséquent, le message principal du pape ne porte pas sur les aspects qui ont souvent été mis en avant par la presse, ces derniers jours, mais sur un autre point. Il nous dit d’abord que nous devons nous concentrer sur celui qui est au centre : le Christ.

Par ailleurs, les confidences personnelles du pape nous touchent, en tant qu’Européens, et plus particulièrement comme Français. Elles nous aident à mieux connaître le pape, car il y a encore quelques mois, nous ne savions rien du cardinal Bergoglio. Il est important que nous soyons attentifs à ces éléments personnels, pour éviter les fausses interprétations. 

Pour mieux comprendre, aussi, ses thèmes récurrents, comme son encouragement à nous rendre aux périphéries du monde pour annoncer le Christ. L’expérience spirituelle du pape est précieuse, en particulier parce que l’Argentine est à certains égards proche de l’Europe occidentale, et connaît une forte sécularisation.

Je suis en particulier marqué par la métaphore grâce à laquelle il compare l’Église à un hôpital de campagne. Nous devons nous souvenir que le plus important est, comme dit le pape, de “soigner d’abord les blessés”. Cela signifie que nous devons déployer une proximité, une convivialité particulière avec ceux qui veulent connaître le Christ. 

Notre Église ne doit pas seulement tenir ses portes ouvertes, mais aussi sortir d’elle-même. Il est difficile de dire pour l’instant quelles initiatives concrètes peuvent produire cet entretien. Pour ma part, je lirai ce texte avec mes collaborateurs, avec ceux qui ont des responsabilités dans l’Église, dans les conseils pastoraux. 

Il nous fait réfléchir, ensemble, à ce que nous pouvons en conclure. Que faisons-nous déjà pour trouver Dieu ? Que pouvons-nous faire de plus ? Il faut travailler ce texte, et ne pas en rester à une simple lecture. Il est un appel à agir.”

9 comments

  1. Raymond

    Comme c’est bizarre ce soudain empressement de tenir compte et de mettre en pratique ce que Rome dit. Il était loin d’en faire de même avec le pape précédent dont les écrits autrement profonds étaient simplement ignorés.

  2. Olivier 33

    Monseigneur Carré semble noyer le poisson: mettre “le Christ au centre”? non, sans blague? Parce qu’il pouvait en être autrement?…
    Les propos du Pape sur les homosexuels sont en revanche des plus affligeants, voire inquiétants.
    Pau importe que le Saint Père ne soit “pas de droite” comme il s’en vante, mais ce qui est sûr c’est que nous relire ce que dit la Bible sur Sodome aurait bien plus utile à toute la Chrétienté déboussolée…

  3. Sébastien

    Notre Pape François ne se prononce pas de façon explicite sur l’homosexualité mais en cette matière il renvoie à l’enseignement de l’Eglise. Il n’approuve donc pas l’homosexualité, même s’il accueille les homosexuels avec bonté et amour, comme le Christ l’a fait. Suivons le dans sa démarche: aimons les homosexuels, les divorcés remariés etc.. mais détestons l’homosexualité, l’infidélité conjugale etc… Aimons le pécheur et détestons le péché…
    Je suis 100% notre Pape!

  4. Gérard

    Sur Sodome oui mai pas comme je l’est entendu a la lecture un dimanche ou l’histoire se termine par Je ne détruirai pas cette ville .donc maintenant c’est vive Sodome?allez comprendre.

  5. Meessen Michel

    Avec tout le respect que j’ ai pour Mgr Carré, je dois lui dire que je ne comprends pas le sens de sa déclaration faite à La Croix; le Pape François aurait-il un double discours , un discours réservé à ses Compagnons jésuites, et un autre destiné au Peuple de Dieu, comme si les Jésuites n’ en faisaient pas partie ? Ceux qui sont passés par les collèges et écoles sj savent pertinemment que c’est exceptionnel qu’ un jésuite parle pour ne rien dire. La démonstration en est faite par notre Pape jésuite, fils d’ Ignace de Loyola.
    Est-il impertinent de penser que Mgr Carré n’est pas un ancien élève des Jésuites ?
    Michel Meessen.

  6. Bernard

    “Ouverte” (à qui et à quoi ?) et “sortie d’elle même” (dans quel but, pour aller où et devenir quoi, cesser d’être “elle même” ?)…Voilà un langage quelque peu “ésotérique” digne de nos “modernes” bergers, susceptible d’être “compris” dans les milieux populaires et de ramener les brebis égarées à la bergerie…Sans doute ?…

  7. karr

    Le Pape François a raison de déclarer qu’il n’est pas là pour juger les homosexuels,Notre-Seigneur l’aurait-il fait?
    Ne sont-ils pas des hommes,créatures de Dieu comme les autres?
    Sodome c’est la Gay-Pride,le mariage pour tous,l’adoption d’enfants par des couples homosexuels,toutes ces revendications abominables,ne confondons pas tout!
    Il est évident que le Papes François semble plein de bonnes intentions ,mais arrivera-t-il à modifier les mentalités?
    Nous sommes confrontés à un choc de culture et de génération,un Pape sud-américain ordonné en 1967,il est de la génération des évêques que nous voyons partir à la retraite non sans plaisir.Sa vision des tradis tient à son âge autant qu’à son pays d’origine,en amérique- latine les mentalités sont plus tranchées,les modernistes proches de la théologie de la libération et les tradis d’allure assez martiale.
    Le Pape François a sans aucun doute beaucoup moins de finesse et une formation bien inférieure à celle du Pape Benoît XVI,son style est également trop démago pour nous autres européens,il confond pauvreté personnelle et appauvrissement liturgique,nous avons la très nette impression de faire un bon de trente ou quarante ans en arrière.
    Prions afin que l’Esprit-Saint lui donne la compréhension de sa charge avec ce que cela comporte de protocole,qu’il demeure proche des pauvres et pauvre lui-même dans les habits de ses prédécesseurs,prions également afin qu’il ne fasse pas école et pour son successeur!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *