Les Précurseurs, sentinelles de Dieu auprès des évêques

Download PDF

Voici un communiqué de Béatrice Bourges, ancienne porte-parole de la manif Pour Tous, porte-parole du Printemps Français et du Jour de Colère, une de ces fortes femmes dont notre monde a besoin quand nos évêques ont un courage de fillette. Voilà une femme que nos évêques feraient mieux d’inviter à leurs sessions de formation, plutôt que d’aller chercher des personnalités comme Mme Brugère, hostile à toute la doctrine de l’Eglise :

“Pour que les Chrétiens soient acteurs, à visage découvert, du combat de civilisation qui se joue.

« Il faut sortir de nous-mêmes, de nos manières routinières de vivre la foi qui ferment l’horizon de l’action créative de Dieu ; de sortir de nous-mêmes sans se lasser (…); de sortir vers la périphérie (….) » Pape François, 27 mars 2013

« Celui qui fait entrer le Christ ne perd rien, rien, absolument rien, de ce qui rend la vie libre, belle et grande. » Benoit XVI, 24 avril 2005

« N’ayez pas peur, n’ayez pas peur d’aller à contre-courant (…), malgré les incompréhensions, l’impopularité, la mise à l’écart. » Jean Paul II, 28 mai 1996

Désireux de répondre aux appels des papes Jean-Paul II, Benoit XVI et François, les Précurseurs veulent être des chrétiens heureux d’affirmer leur foi pour annoncer avec fierté un monde nouveau.

Les Précurseurs vont adresser une supplique à leurs évêques pour leur demander d’être pour les chrétiens les pasteurs dont ils ont besoin pour défendre la dignité de l’homme si menacée en ce XXIe siècle. Ils seront devant les évêchés ou devant les cathédrales, sièges des évêques.

Ils seront des Sentinelles de Dieu, debout, visibles, ancrés dans l’Espérance. Ils se tiendront ainsi pour solliciter l’attention de leur pasteur et montrer leur désir d’être le sel de la terre dont ce monde a tant besoin.

Les Précurseurs iront aussi veiller au cœur des cités, pour être témoins de la Lumière auprès de ceux qui ne connaissent pas encore le Christ.

La première veillée aura lieu dans une cité de la banlieue parisienne le 21 mars prochain.”

15 comments

  1. Jean-Pierre Delmau

    Rassemblons-nous, portons témoignage : “on ne met pas la lampe sous le boisseau, mais sur le lampadaire, pour qu’elle éclaire toute la maison”.

  2. paul

    Bravo et profond respect à Béatrice Bourges. Hélas, l’Eglise de France est une administration gangrénée! Il y a un véritable mur qui sépare la plupart du clergé des réalités de la famille et de la grandeur de l’Homme. Les supposés ministres du Christ y sont la tiédeur incarnée, tristes fonctionnaires avec des coeurs de pierre, résistant à l’Esprit-Saint, avec des yeux pour ne pas voir et des oreilles pour ne pas entendre.

  3. DUMAS

    bonjour,
    Nos évêques, pour la plupart, sont certes responsables de la situation de l’Eglise de FRANCE! Mais ils ne sont pas les seuls: nous laïcs, pères et mères de famille éduquons- nous suffisamment nos enfants dans la religion? Excepté une petite minorité ( ceux qui se réclament de la TRADITION), combien de jeunes catholiques “pratiquent” encore, après avoir fait leur profession de foi et leur confirmation? Très peu! L’apostasie est affligeante dans notre pauvre pays de FRANCE, car nous avons renié depuis VATICAN II nos racines chrétiennes; les Français, dans leur grande majorité, vivent sans DIEU: on ne prie plus dans les familles! Notre pays connait la “division” à un degré jamais atteint!Notre pauvre FRANCE n’est plus gouvernée, tant sur le plan temporel que spirituel ( et malgré les injonctions des deux derniers Papes, notre Nation se délite dans tous les domaines!); aujourd’huui, quand on examine la situation de la FRANCE, seul DIEU pourra nous délivrer; nous n’avons plus d’homme providentiel capable de nous relever! La FRANCE devra se convertir réellement et sincèrement ( après être passée par la tribulation), avant que DIEU lui envoit son roi prédestiné HENRI V: le reste n’est que chimère; nous, Catholiques, arrêtons de nous diviser!( car il n’y a qu’une seule Eglise , celle de ROME avec à sa tête FRANCOIS, à qui nous devons obéissance!). Que les Français qui se prétendent encore catholiques, se réveillent et se lévent pour prendre leur destin en main: ” Aide-toi, le ciel t’aidera!” Les catholiques espagnols qui nous observent (car nous sommes la Fille Ainée de l’Eglise)considèrent que la FRANCE est à ré-évangéliser: ils ne sont pas loin de la vérité!
    Hervé

  4. J’approuve et j’applaudis des deux mains. De quatre et de milles mains si j’en avais. Je connais le nom de la cité et celui des différents intervenants. Je suis aussi au courant des qq difficultés d’adéquation avec les Veilleurs, mais ce n’est rien et tout au plus une crise de croissance. Personne ne tire la couverture à soi et tous se mettent au service les uns des autres. Moi même j’ai commencé dans ma petite cité HLM. Les “djeunes” m’aime bien et m’ont tous adopté, venant prendre des cafés chez moi. Je ne les appelle pas : “racaille” car c’est faux et insultant. Et quand on ouvre les yeux ; quand on écoute, on découvre une tout autre réalité de celle qu’on lit sur internet. Pour les évêques, idem. Je pense à “Dom Camillo en Russie” qui engueule un curé baissant son froc. Et moi j’en ai marre de baisser mon froc devant les sans-culottes. Alors je pose une question aux évêques : Avez-vous peur d’allez en garde-à-vue ou en prison si vous rendez témoignage du Christ ? Si c’est le cas il faut nous le dire, tout simplement.

  5. Michel Cliche

    Il ne faut pas avoir peur d’annoncer l’Évangile en tous lieux et de porter la croix! Si dans une circonstance ou une autre, on ne se sent pas inspirer pour parler, porte une croix à ton cou pour manifester notre foi dans le Christ ressuscité!

  6. Quelle belle initiative.Bravo à Béatrice Bourges et à ceux qui l’entourent pour cet exemple de foi et d’action au service de cette foi.Grace à des gens comme elle la France bouge aujourd’hui comme elle n’a plus bougé depuis la Révolution.Que nos prières et nos actions s’activent en ce moment qui je pense devient historique et pour le reste mettons nous entre les mains du Christ, Transfiguré comme nous le sommes les rares moments où nous sommes totalement à son service!!

    • Berna

      Pas bougé depuis la Révolution ? Revoyez votre Histoire de France :
      Les catholiques se bougeaient beaucoup plus jusqu’à Vatican II, où les progressistes s’affirmaient plutôt dans les mouvements marxisants ou autre….

  7. Sylvie Houbouyan

    Les notables de l’Eglise ne prendront jamais la responsabilité d’un affrontement : trop de risques non pour eux -mêmes mais pour ceux qui les écouteraient , les suivraient ou les

    C’est à la foule des sans grades et des anonymes de le faire.

  8. Myriam

    Les Sectes aurait-elles bâillonné nos évêques endormis????
    40 ans d’endormissement c’est long
    Heureusement quelques uns réagissent.
    Prions tous pour la conversion des sectaires et leurs enfants et familles.
    Prions pour les évêques endormis.

  9. Sylvie Houbouyan

    Merci à Béatrice Bourges pour son courage et son dévouement dans ce rude et délicat combat . Il y va de notre honneur, de notre liberté et de notre civilisation ! Que les Précurseurs l’accompagnent et la protègent pour libérer la parole vraie qui nous a été confisquée .

  10. Pingback: Libre Journal de chrétienté du 1er mai 2014 : “Lutte contre la théorie du genre ; Éloge de l’Europe : théologalité de l’homme européen” | Riposte-catholique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *