L’étrange provocation de Frigide Barjot

Download PDF

Dans un message envoyé à tous les évêques de France le 15 août, fête nationale de la France chrétienne depuis au moins le voeu du Roi Louis XIII, et reproduit dans la presse catholique de gauche, comme La Croix et La Vie, mais aussi par Radio Vatican, Clément Borioli, 21 ans, porte-parole d’Homovox, une association de personnes homosexuelles opposées à la loi Taubira, écrit :

“Aujourd’hui, en la Fête de la Mère de Dieu, catholiques et homosexuels, nous lançons un cri d’appel à nos pasteurs, car nous ne pouvons continuer plus longtemps à supporter le tabou de plomb qui pèse sur l’homosexualité au sein de notre Sainte Église Catholique, et dont les conséquences sont dramatiques pour toute notre société.”

“Aujourd’hui, grâce aux fondateurs du grand Mouvement pour Tous de préservation du mariage et de la filiation, dans des voies médiatiques criblées d’embûches, nous sommes sortis du silence, fiers d’êtres ces homosexuels qui sauvent l’essentiel de l’humanité [sic]. Et cela nous a unifiés dans le Christ. D’autres restent encore divisés, déchirés intérieurement. Nous les appelons à nous rejoindre : frères et sœurs homosexuels, aujourd’hui, vous n’êtes plus seuls !”

“Devant les violences qui s’excitent entre ultras, pros comme antis loi Taubira, nous vous prions instamment, chers bons Pasteurs, comme vous avez si bien su le faire l’année dernière, de rompre le silence médiatique. Les homosexuels non catholiques le méritent. Ils ont une place dans la société. Les homosexuels catholiques le méritent. Ils doivent avoir une place dans l’Eglise. Votre bienveillance envers les « gays de bonne volonté » apaisera la réelle montée de l’homophobie et garantira la suite vertueuse de notre mouvement citoyen, créé pour et par tous les Français.”

Ce message ambigu a été diffusé par Frigide Barjot, qui a harcelé les réseaux sociaux sur le sujet, cherchant sans aucun doute à refaire parler d’elle, après son éviction du mouvement de La Manif pour Tous, en raison de son militantisme pro-gay en faveur d’une union civile.

De fait, on ne sait pas si les signataires de ce courrier approuvent ou désapprouvent ce que dit le catéchisme de l’Eglise catholique sur le comportement homosexuel :

“S’appuyant sur la Sainte Écriture, qui les présente comme des dépravations graves, la Tradition a toujours déclaré que “les actes d’homosexualité sont intrinsèquement désordonnés”. Ils sont contraires à la loi naturelle. Ils ferment l’acte sexuel au don de la vie. Ils ne procèdent pas d’une complémentarité affective et sexuelle véritable. Ils ne sauraient recevoir d’approbation en aucun cas.

Un nombre non négligeable d’hommes et de femmes présente des tendances homosexuelles foncières. Cette propension, objectivement désordonnée, constitue pour la plupart d’entre eux une épreuve. Ils doivent être accueillis avec respect, compassion et délicatesse. On évitera à leur égard toute marque de discrimination injuste. Ces personnes sont appelées à réaliser la volonté de Dieu dans leur vie, et si elles sont chrétiennes, à unir au sacrifice de la croix du Seigneur les difficultés qu’elles peuvent rencontrer du fait de leur condition.

Les personnes homosexuelles sont appelées à la chasteté.”

Sur twitter, Philippe Arino, une personne ayant cette tendance homosexuelle mais, s’étant converti, vit désormais la continence (son site), dans la fidélité à l’enseignement de l’Eglise, a désapprouvé ce courrier.

Il reste à savoir ce que répondront les évêques, premiers destinataires de ce courrier public.

17 comments

  1. Loco

    Philippe Arino a désapprouvé ce courrier. C’est ce que je retiens de positif.
    Pour le reste, les Gays ont du faire le forcing auprès de F. Barjot, tant leur perversion aime se déverser sur tous les canaux … Et si possible en empruntant la voie sacrilège .

  2. Sébastien

    Merci à Philippe Arino pour son témoignage d’homosexuel continent. Voilà le juste choix de vie chrétienne pour un homosexuel: vivre sa difficile condition dans la chasteté, chrétiennement, en offrant ses souffrances en union avec les mérites infinis de la Passion du Christ! J’ai entendu Ph.Arino à la session du Renouveau charismatique à Koekelberg (Bruxelles) cet été et il m’a convaincu. Merci à lui. Puissent tous les homosexuels s’en inspirer

  3. Struyven

    Un grand merci à Philippe Arino qui a préféré choisir d’entrer dans les pas du Christ. J’ai un proche dans ma famille qui ne se sent pas prêt du tout à faire ce pas si important pour son âme. Cela nous peine beaucoup pour lui et nous prions tous pour lui. Si nous ne pouvons accepter son mode de vie étant chrétiens, nous rejetons la faute mais pas le pécheur. Je pense que nous l’aimons doublement comme une maman peut aimer doublement son enfant malade. Que Dieu lui vienne en aide car je sais que cela doit être dur pour quelqu’un dans la pleine force de son âge, d’imaginer un instant la chasteté. Mais où nous sommes faibles, Dieu est fort ! Ne perdons pas espoir !

  4. C’est curieux comme trop de catholiques ont oublié leur catéchisme . Ils pourraient aussi lire la bible, notamment dans le Lévitique, le verset 22 du chapitre 18 et le verset 13 du chapitre 20. On commence à en avoir vraiment marre de ces gens qui veulent imposer aux hommes ce que Dieu Lui-même leur a défendu. On pourrait aussi rappeler cela de temps en temps à nos évêques.

  5. Thècle

    Je ne comprends pas pourquoi ces gens se définissent uniquement par leur orientation sexuelle….ne sont-ils pas des hommes et des femmes comme tout le monde ? personne ne les empêche d’entrer dans l’Eglise, simplement s’ils veulent en être membres à part entière, selon les lois de Dieu, il y a des conditions à remplir comme tout un chacun !!
    Mais ce qu’ils veulent absolument c’est faire accepter comme normale leur orientation sexuelle qui ne peut être, en aucun cas, normalisée par l’Eglise Catholique .
    Que l’Esprit les inspire……

  6. de Provenchères Charles

    Bien avant son éviction de La Manif pour Tous, j’ai dit et redit que Frigide Barjo était une personne dangereuse du fait de ses déclarations. Une fois de plus, hélas ,je constate que j’avais raison. C’est une personne qui a besoin de faire parler d’elle et de tenir le devant de la cène..

    Charles.

  7. Castille

    Oui –Boff !- En fait elle chemine lentement mais surement vers Canossa. C’est qu’elle doit récupérer son appartement. Elle finira collaboratrice de Taubira.
    A trop longtemps se nommer Barjot….

  8. Michel Cliche

    Le péché d’hier demeure le même péché aujourd’hui. Ce n’est pas dans le rejet, mais dans l’accueil pour faire comprendre qu’un péché demeure un péché…

  9. Pingback: Personnes homosexuelles : pas de pastorale sans l’objectif de la continence | Chrétienté Info

  10. Addi

    Pour tout réel chrétien, il serait fastidieux de rappeler tous les versets de l’Ancienne et de la Nouvelle Alliance qui condamne fermement l’homosexualité et autres dépravations sexuelles.

    Ce sont des passions destructrices de la famille. C’est contre nature et cela s’oppose à la pro-création de la vie par les voies et usages naturelles, conformément à la volonté de Dieu.
    S’il ne faut pas condamner les dépravés sexuels du monde, nous devons mettre de l’ordre dans notre Eglise, Corps saint du Christ. Nous sommes le Temple du Saint Esprit et non pas une marchandise à foutre démoniaque !

    Que Dieu, dans se grande patience et miséricorde, ramène l’humanité à la vérité, sous sa Grâce.

  11. Pingback: Personnes homosexuelles : pas de pastorale sans l’objectif de la continence | CatInfor.com

  12. C.B.

    L’Église a une position très claire sur ce sujet: elle est toute miséricorde pour le pécheur (y compris homosexuel) mais réprouve sans faille le péché (dont l’homosexualité).
    Philippe Arino se dépense sans compter en témoignages, ce qui visiblement ne plaît pas à tout le mode: il a indiqué qu’il reçoit des menaces pour tenter de l’empêcher de témoigner.
    Les orientations sexuelles de chacun devraient pour le moins rester (encore plus que les choix religieux) dans la sphère privée. Qu’il y ait une pastorale adaptée pour ce “segment de marché”, pourquoi pas, comme, par exemple, pour les enseignants catholiques de l’enseignement public ou les élèves de Grandes Écoles, ou les étudiants en université, ou …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *