Lettre pastorale de Mgr Thierry Scherrer

Download PDF

La lettre de l’évêque de Laval fait 15 pages et est accessible ici.

Exhortation finale de l’évêque :

Frères et sœurs, plus que jamais, j’ai besoin de vous ! J’ai besoin de votre entrain, de votre enthousiasme, de votre ferveur pour qu’ensemble, nous ouvrions en ce monde, dans ce diocèse, des chemins de joie. Encore une fois, notre joie vient de la certitude d’être aimés et sauvés par un Dieu qui veut faire de chaque homme un partenaire de son Alliance d’amour. Cette joie, nous ne pouvons pas la savourer pour nous tous seuls. Elle est faite pour être partagée. C’est une joie créatrice de rencontres, une joie qui ouvre pour tous les hommes deschemins d’espérance. Cette joie, Dieu veut la faire eurir danstous les lieux déshumanisés de ce monde en attente d’amour. C’est pour cela que j’ai besoin de vous ! La mission denotre Église, en e et, quelle est-elle sinon d’o rir un visaged’humanité, un visage de compassion et de miséricorde ? Pour accomplir cette mission, nous ne sommes pas seuls, le Ressuscité chemine avec nous sur la route. Alors, soyons une Église synodale, une Église qui avance au vent de l’Esprit, une Église qui franchit les obstacles et ne craint pas l’aventure. Une Église de la foi, une Église de la joie !…

4 comments

  1. Cassien

    « encore une fois, notre joie vient de la certitude d’être aimés et sauvés par un Dieu qui veut faire de chaque homme un partenaire de son Alliance d’amour. » Baratin. Chacun sera jugé pour ses propres œuvres. Même saint Paul n’etait pas sûr de remporter la couronne de gloire. Il courait avec l’espoir d’y parvenir, « avec crainte et tremblement ».

  2. Le Guen

    Qu’il commence par faire le ménage dans son comportement arrête de persécuter les petites soeurs de Marie Mère du Rédempteur, au lieu d’écrire ce blabla. S’il veut être sauvé, qu’il cesse d’essayer de détourner les petites Soeurs des Constitutions écrites par Mère Marie de la Croix. Franchement, ce genre d’évêque n’aura pas un centime de ma part. Je suppose que derrière cette persécution, l’histoire de la fusion des EHPAD ne sont qu’un prétexte, ça doit être une histoire de fric, mais derrière le diable tire les ficelles avec sa complicité, mais le rosaire dit par les petites soeurs, les vieillards dont elles s’occupent et leurs nombreux amis proches ou lointains aura raison de cet évêque, qui dévie gravement, très gravement de sa mission et donne une image de pasteur “mauvais” pour reprendre le terme de l’Evangile. Que Mère Marie de la Croix intercède au ciel pour ses filles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *