Logement : Mgr Delannoy répond à Cécile Duflot

Download PDF

Surpris par les propos de Cécile Duflot, l’évêque de Saint-Denis déclare dans La Vie :

“L’Église n’a pas attendu la menace de réquisition brandie par la ministre du Logement pour agir dans le domaine de la solidarité et pour prendre des initiatives en faveur des personnes qui vivent dans la rue. Dans mon diocèse, cela fait déjà plusieurs semaines que nous sommes mobilisés. Avec le Secours catholique, nous avons sensibilisé les paroisses de la Seine-Saint-Denis afin de constituer des équipes de bénévoles capables d’accueillir des sans-abri dans des salles paroissiales. Des paroisses ont déjà répondu à l’appel.”

“Il faut déjà commencer par distinguer les biens immobiliers qui appartiennent à des congrégations ou à des communautés religieuses et ceux qui relèvent des diocèses. Pour les premiers, la Conférence des religieux et religieuses de France a déjà eu l’occasion de dénoncer le mauvais procès qui leur est fait. Le patrimoine diocésain permet, quant à lui, de loger les prêtres et de proposer les activités paroissiales. Dans mon diocèse, comme ailleurs, aucun bâtiment n’est inutilisé de manière durable. Certains logements qui n’ont pas une affectation pastorale immédiate peuvent être mis en location ou abriter des associations humanitaires et caritatives, mais toujours de manière provisoire, afin de préserver la possibilité d’une future utilisation pastorale. Vu l’état des finances de beaucoup de diocèses, aucun évêque ne peut se payer le luxe de conserver des bâtiments inoccupés. C’est une illusion de penser que l’Église disposerait de centaines de logements disponibles.”

“Il faut rappeler que chaque diocèse est autonome financièrement et que les locations immobilières restent marginales par rapport à l’ensemble des ressources. Il suffit d’aller sur Internet pour s’en apercevoir. Comme la loi l’oblige, les comptes de chaque diocèse sont publiés chaque année. La transparence est totale. Il faut en finir avec les vieux fantasmes : l’Église catholique ne possède aucun trésor caché. Elle a même du mal à boucler ses fins de mois.”

“J’invite madame Duflot à venir dans notre diocèse, pour visiter les lieux où nous hébergeons des sans-abri et où les chrétiens font preuve d’une solidarité exemplaire. Le manque de logements est pour nous une question essentielle qui touche à la dignité humaine et au respect des personnes. Sur cette question nous serons toujours disponibles pour dialoguer avec madame Duflot.”

4 comments

  1. Gérard

    Excellent commentaire de Pierre Jourde dans le Nouvel Obs. qu’il serait bien utile de rappeler à Madame Duflot.

    » L’Islam n’a pas connu les Libertins du XVIIe siècle, les philosophes du XVIIIe siècle, les bouffeurs de curés radicaux-socialistes. C’est bien pourquoi il est nécessaire de le soumettre à la même épreuve que les catholiques : critiques, moqueries, caricatures, agressives, obscènes et de mauvais goût. Les lui épargner, c’est reconnaître qu’il est à part, incompatible avec la démocratie. S’il les admet, il démontre au contraire qu’il est une religion comme une autre dans la démocratie. »

    Source http://pierre-jourde.blogs.nouvelobs.com/archive/2012/12/01/islamophobie.html

  2. Gérard

    Vous avez dit ” stigmatisation ” ?
    L’anticléricalisme et anticatholicisme institutionnel à la français, le retour.

    ” Cécile Duflot, pour les sans abris, réquisitionnez ces 14 châteaux « quasi vides » des syndicats

    Madame la ministre Duflot, comme vous je suis sensible au sort des sans abris.

    Comme vous, j’ai cherché des solutions pour les loger durant les dures journées d’hiver, et comme vous, j’ai trouvé une solution.

    Voici 14 magnifiques châteaux, soit plusieurs milliers de lits inoccupées, qui appartiennent à la CGT, FO, etc, et à divers comités d’entreprises – souvent des entreprises publiques.

    Et, vous le disiez si justement concernant les bâtiments des églises, « je ne comprendrais pas que les syndicats ne partagent pas vos objectifs de solidarité ».

    http://www.dreuz.info/2012/12/cecile-duflot-pour-les-sans-abris-requisitionnez-ces-14-chateaux-quasi-vides-des-syndicats/

  3. Denis35

    Cécile Duflot, pour les sans abris, réquisitionnez ces 14 châteaux « quasi vides » des syndicats
    3 décembre 2012 | Classé dans: France,Présidence Hollande,Société | Posté par: Jean-Patrick Grumberg
    Madame la ministre Duflot, comme vous je suis sensible au sort des sans abris.
    Comme vous, j’ai cherché des solutions pour les loger durant les dures journées d’hiver, et comme vous, j’ai trouvé une solution.
    Voici 14 magnifiques châteaux, soit plusieurs milliers de lits inoccupées, qui appartiennent à la CGT, FO, etc, et à divers comités d’entreprises – souvent des entreprises publiques.

    Et, vous le disiez si justement concernant les bâtiments des églises, « je ne comprendrais pas que les syndicats ne partagent pas vos objectifs de solidarité ».

    o-o-o-o-o-o
    Château de Fontenay-les-Briis propriété de la branche CGT de la RATP. Situé aux portes de Paris dans un parc de 74 hectares, dont près de 40 hectares de forêt, avec deux cours de tennis, deux restaurants, un mini-golf, un étang à truites, et trente chambres :
    Fontenay les briis CGT
    Le château de la Brévière, au coeur de la forêt de Compiègne. Il appartient à Force Ouvrière qui sera j’en suis sûr ravi de le mettre à votre disposition :
    Chateau de la brévière-FO
    Avec ses 36 hectares de vignes dans le Sauternes, voici le château Lafaurie-Peyraguey du CE de GDF-Suez :
    Chateau Lafaurie Peyraguey
    Le château du Plat, à Vallière dans la Creuse, entouré de plusieurs bâtiments, et qui appartient au Comité d’Entreprise de la RATP, possède 114 hectares de terres, des forêts et des prairies, et des écuries avec une trentaine de chevaux. Le château est en bon état, car le CE vient de faire d’énormes travaux, auto-financés sur son pactole de 50 millions d’euros par an :
    Chateau du Plat – RATP
    Château de Montreul de la Fédération des Organisations Sociales des PTT :
    Château de Montreul – PTT
    A seulement quelques kilomètres des superbes plages de Honfleur, Trouville et Deauville, dans un parc boisé de 3 ha, le Château de Prêtreville appartient au Comité d’Entreprise de la Caisse d’Allocations Familiales du Val d’Oise. Il est composé de 8 bâtiments :
    Chateau-de-Pretreville – CAF Val d’Oise
    Au cœur de la Bourgogne, le château de Ragny. Un véritable château médiéval du XIIe siècle qui appartient au Comité d’Entreprise de la Banque de France. En été, il accueille des centaines d’enfants en colonies. Tennis et piscine font naturellement partie des prestations de base :
    Chateau de Ragny CE- banque de France
    L’association Ageforel (Association de Gestion des Foyers de la Région Ferroviaire de Lyon) gère le château de La Bachasse. Propriété de la SNCF depuis 1947, c’est une jolie bâtisse du XIXe siècle avec un parc de 8 hectares au cœur de Sainte-Foy-Lès-Lyon :
    Château de La Bachasse
    Le Comité d’entreprise de la SNCF est également propriétaire du magnifique château du Vernay, à Challuy, au sud de Nevers, qui comprends terrains de tennis, piscines, parc privé et forêt :
    Chateau-Plagny-Vernay-CE-SNCF
    Dans le Nord, le Comité d’Entreprise d’EDF GDF à majorité CGT est propriétaire du château de Cappelle-en-Pévèle, dit aussi château du Béron. Piscine couverte chauffée et deux tennis. Une riche propriété foncière :
    Château de Cappelle-en-Pévèle – CE EDF
    Château de Sainte-Croix du CE de l’EDF, dans l’Ain :
    Château de Sainte-Croix – CE EDF
    Sublime château d’Agecroft du CE de l’EDF sur la Côte d’Azur :
    Château d’Agecroft – EDF
    Château de Blomard dans l’Allier, toujours au CE de l’EDF :
    Château de Blomard – EDF
    Château de Vaux à Argenton-sur-Creuse, également au CE de l’EDF :
    Château de Vaux – EDF
    La CGT possède le très beau château de Courcelle-sur-Yvette, dans l’Essonne :
    château de Courcelle – CGT
    Château de Bierville à Boissy-la-Rivière, non loin d’Etampes – CFDT :
    Chateau de Bierville – CFDT
    Ce ne sont que des exemples, les syndicats vous donneront les adresses des autres châteaux.
    Vous pourrez également réquisitionner très utilement les milliers de lits des centaines de maisons de vacances des comités d’entreprises et des syndicats, dont ils seront ravis de vous donner la liste par solidarité pour les plus démunis
    Je crois, Madame la ministre, que le problème des sans abris, avec ma modeste contribution, est réglé
    Denis 35

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *