Mgr Bozo veut un avenir pour l’abbaye de Solignac

Download PDF

Mgr Bozo, nouvel évêque de Limoges depuis début septembre, répond au Populaire du Centre à l’occasion de Noël. Extrait :

Vous êtes arrivés il y a trois mois, quelles sont vos premières impressions sur ce diocèse ?

Pour l’instant j’arpente le diocèse dans tous les sens. Toutes les fins de semaine je visite un presbytère. Je suis allé en Creuse, aux quatre coins de la Haute-Vienne et je suis toujours bien accueilli. Croyants ou non, les gens, les élus, les acteurs économiques, les agriculteurs me témoignent une grande sympathie qui me touche. Il n’y a pas beaucoup de chrétiens dans les deux départements mais ceux qui sont là savent pourquoi ils s’engagent.

Quels sont vos projets pour l’année ?

Je vais prendre en main le destin de l’abbaye de Solignac, vide depuis quelques années, et je vais tenter de trouver une solution pour donner un avenir à ce lieu.

Vous avez des pistes ?

Il y a des gens qui ont des projets. Malheureusement ces porteurs de projets ne prennent pas en compte la totalité du lieu. Je consulte, je reçois, j’écoute. Mais je souhaite que ce site reste entre les mains du diocèse. Il n’est donc pas question de le vendre.