Mgr Brincard, Requiescat in pace

Download PDF

Le diocèse du Puy-en-Velay a annoncé hier le décès de son évêque, Mgr Henri Brincard, évêque du Puy-en-Velay depuis le 2 octobre 1988. Il s’est éteint à Caluire (Rhône) des suites d’un cancer. Affronté depuis un an à la maladie, il a tenu, jusqu’au bout de ses forces à encourager dans la foi le diocèse du Puy-en-Velay dont il était le pasteur.

Ses derniers mots à son vicaire général et à l’ancien recteur de la cathédrale, après leur visite auprès de lui dimanche dernier furent : « à toujours ! à toujours ! ».

La Conférence des évêques de France écrit :

“Nous apprenons avec tristesse le décès de Mgr Henri Brincard, évêque du Puy-en-Velay survenu ce jour, le vendredi 14 novembre 2014 dans sa 75ème année à Caluire (Rhône). Gravement malade, Mgr Henri Brincard désira rester jusqu’au bout en tenue de service pour son diocèse.

Né le 18 novembre 1939 à Savennières (Maine-et-Loire), Mgr Henri Brincard a été ordonné prêtre le 23 août 1975 comme oblat perpétuel des chanoines réguliers de saint-Augustin de la congrégation de Windesheim-Saint-Victor. Il fit ses études supérieures à l’école des Chartres ainsi que des études de philosophie et de théologie au séminaire des Carmes et à l’Université catholique de Fribourg en Suisse.

Il a exercé son ministère de prêtre comme directeur spirituel, prédicateur de retraites pour les prêtres et religieux, ainsi que pour les associations et foyers chrétiens. Il a été également chargé de cours pour la communauté Saint-Jean de Rimont et de cours de philosophie à la Grande-Chartreuse. Au sein de sa congrégation, il assurait des cours de philosophie et de théologie à l’abbaye Saint-Pierre à Champagne-sur-Rhône.

Mgr Henri Brincard fut nommé évêque du Puy-en-Velay le 8 août 1988 par le pape Jean-Paul II et fut consacré évêque le 2 octobre 1988. Il succède à Mgr Louis Cornet qui fut évêque du Puy-en-Velay de 1978 à 1987.

Il fut évêque accompagnateur du Centre national des archives de l’Église de France de 2000 à 2011 et fut chargé de la coordination de la pastorale sur les chemins de Saint-Jacques (France-Espagne) jusqu’en 2012. Depuis 2007 jusqu’à 2013, il fut évêque accompagnateur de l’Association des œuvres mariales et par ailleurs Président de l’Association des directeurs d’établissements chrétiens (ADDEC).

Il était commissaire en 2011 et 2012 puis depuis 2013 délégué pontifical pour la congrégation des Sœurs contemplatives de Saint-Jean et assistant religieux pour les Frères de Saint-Jean et les Sœurs apostoliques de Saint-Jean.

Mgr Henri Brincard était l’auteur du livre Marie et l’Eglise dans la lumière du Jubilé de l’an 2000 (Salvator).

Le cercueil sera déposé à la cathédrale du Puy-en-Velay à partir de ce samedi 15 novembre en fin d’après-midi. Les obsèques auront lieu le mercredi 19 novembre à 15h en la cathédrale du Puy.

On retiendra notamment de Mgr Brincard son entière consécration à la cause éthique et spirituelle de la famille.

“Elle est icône de la Trinité, répétait-il inlassablement en écho à Jean-Paul II. Elle est le premier visage de l’Eglise. Soyons courageux, inventifs et audacieux pour la promouvoir ».

7 comments

  1. AG

    Ce “A toujours, à toujours !” est une reprise de la salutation avec laquelle Marthe Robin prenait congé de ses visiteurs. Salutation reprise par beaucoup d’anciens de l’Eau Vive, à l’initiative du père de Monteynard !
    Alors : à toujours ! père Brincard.

  2. Sami

    ” À toujours” c’est le viatique pour l’éternité …. de l’Alliance, c’est le rappel que nous tous depuis le rivage nous sommes appelés à ce ” toujours” là, c’est enfin une parole d’adieu et d’au revoir aux amis .

  3. hermeneias

    paix à son âme

    évêque qui promettait beaucoup et à aussi pas mal déçu .
    Il n’a pas ouvert de séminaire pour réellement relancer des vocations qui se perdent ….

    Je crois qu’il est rentré dans le rang …..

    • caecus

      Que Dieu vous prenne en pitié et ne vous compte pas ce péché de jugement ! Si votre conscience est obscurcie ou votre intelligence limitée, peut-être est-ce mieux ainsi, cela diminue votre responsabilité.

      Vous pensez qu’il suffit d’ouvrir un Séminaire ? Vous connaissez les réalités de ce diocèse en partie rural ? Beaucoup de familles chrétiennes, même pratiquantes, sont trop prises par l’esprit du monde ou alors un repliement sur soi, dévorées par la recherche de sécurité, pour favoriser l’oeuvre de la grâce dans les coeurs de jeunes garçons. Trop de repas familiaux où l’on critique tellement l’Eglise qu’on effraye à jamais un jeune homme de se mettre à la suite du Christ.

      Comme l’écrit saint Jacques : linguam autem nullus hominum domare potest, inquietum malum, plena veneno mortifero. In ipsa benedicimus Dominum et Patrem et in ipsa maledicimus homines, qui ad similitudinem Dei facti sunt; ex ipso ore procedit benedictio et maledictio. Non oportet, fratres mei, haec ita fieri.

  4. rocheteau

    je l’ai rencontré pour le départ des Vierges pélerines le 8 septembre 198? c’était formidable ! sa foi, son enthousiasme, son amour de la Vierge ont fait de cette journée quelque chose d’inoubliable.
    Jésus, Marie, Joseph, accueillez-le au Paradis, dans l’Amour, la Joie, la Paix éternels !
    et que de là il continue de toutes ses forces à nous guider, à nous aider, à nous sauver de toutes les déviances spirituelles et morales de notre temps

  5. J’ai bien connu Mgr Brincard car j’ai eu des cours de lui lorsqu’il enseignait à la communauté saint Jean. Ce fut un évêque mou qui hélas est rentré dans le rang. Il n’a pas créer de séminaire et n’a pas répondu a des demandes de futures séminaristes même s’ils étaient envoyé auprés de lui par le supérieur de la congrégation saint Jean de la Chaise Dieu ou par quelqu’un d’autre de sérieux.
    Ceci dit, il a fait pleins de choses importantes pour Notre Dame de France et pour la famille. S’il est resté a Puy en Velay et n’a pas pris de diocése plus important c’est parce que son action pour Notre Dame de France était important.
    Que Notre Dame de France qu’il a si bien servi au cours de ces années d’évêque l’accueil au ciel et lui donne la joie de vivre avec le Christ.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *