Mgr Delmas désavoue le DAL

Download PDF

Le DAL (Droit au logement), a ouvert un squat à Angers, rue de l’Esvière, pour abriter des clandestins. Mgr Delmas, évêque d’Angers, a réagi aussitôt :

Nous ne pouvons cautionner des solutions d’hébergement dans des lieux impropres, obligeant les personnes à vivre dans une grande promiscuité. Nous ne pouvons qu’approuver des solutions concertées avec les responsables politiques qui ont mission de veiller à la sécurité des personnes et des biens. Cet événement révèle une situation où l’Église se sait concernée et qu’il importe de rechercher des solutions respectueuses de la loi et des personnes.

La charité exercée par le DAL est de ce genre de vertu devenue folle : soutien aux clandestins, transgressions de la loi, mépris de l’autorité publique… C’est une fausse charité.