Mgr Dubost au congrès de l’UOIF

Download PDF

Mgr Dubost et le père Lelong interviennent ce week-end lors du rassemblement musulman au Bourget organisé par l’UOIF, proche des Frères Musulmans. Pour Mgr Dubost, son intervention visera à “dépasser les stéréotypes” et à “renforcer les liens avec les musulmans“.

L’UOIF est la section française des Frères Musulmans qui contrôle tout un ensemble de mosquées. Le principal inspirateur de l’UOIF est Tariq Ramadan, petit-fils du fondateur des Frères Musulmans. Comme son grand-père, il proclame : « L’islam est dogme et culte, religion et État, spiritualité et action ». Les Frères Musulmans se rattachent au rite hanbalite. Le statut pour les chrétiens défendu par l’UOIF comme par l’ensemble de l’islam s’appelle la dhimmitude.

Plutôt que de croire qu’il va dépasser des stéréotypes, Mgr Dubost devrait s’instruire. Qu’il prêche à ce congrès le Christ Ressuscité !

15 comments

  1. clavier jean pierre

    Vous prechez la guerre contre l’Islam , mais de toute façon , si cette guerre a lieu , nous la perdrons nous chrestiens, car nous ni jouerons que le role de mercenaires a la solde d’Israël et des USA
    Il y a pire que la dhimmitude, c’est de perdre la foi

  2. Garmon

    Il y deux pères Michel LELONG : le dominicain, auteur d'”Il est dangereux de se pencher au dehors” sur un voyage dans le Chine de Mao, puis animateur d’une messe dominicale dans les anes 70, sur France Culture, interdite par l’épiscopat français (ele était timidement “tradi”) , et Michel LELONG, père blanc, islamologue, arabisant, passé d’une vision irénique de l’Islam, imaginaire aussi, à une vision plus réaliste. Ne les prenez pas pour plus bêtes et moins informés qu’il ne sont.

  3. gaudet

    Mgr Dubost , à l’image de la majorité des prélats catholiques du monde, s’inscrit dans le contexte d’une génération de responsables spirituels , dont l’aveuglement théologique correspond à la hauteur de leur charge.

    Nous aurions presque l’impression que plus le responsable catholique tient un rang important dans l’Eglise , plus profonde sera sa candeur et sa naïveté envers le problème de la perception de l’islam et de sa nature essentielle

    Il n’est pourtant pas nécessaire de faire de grandes études et de passer des années en séminaire pour comprendre , qu’au de la d’une religion ( si tant est qu’il soit possible de l’appeler ainsi) l’islam est un système social et politique très puissant, imposant une situation de violence intolérable envers la condition féminine et les personnes d’autres confessions, à qui est infligé le régime de la dhimmitude.

    Nos prélats catholiques se comportent exactement comme si, la charria n’existait pas. C’est comme si des historiens se mettaient à évoquer le phénomène du nazisme , tout en oubliant volontairement la rédaction de mine kamf et la politique d’extermination des juifs.

    Il est impossible de ne pas imputer cet aveuglement fondamental, à une déviance intellectuelle et morale grave, du à un développement désordonné de la pastorale oeucuménique de vatican 2

    Le niveau d’absurdité de nos évêques est parvenu à un tel stade que si demain un épouvantable massacre de chrétiens devait se produire dans une église catholique en pleine messe, nous contemplerions malgré cela nos prélats en train de multiplier les déclarations d’apaisement et les marques d’amitié envers la caste criminelle des frères musulmans, sans aucune expression d’un quelconque reproche ou critique, pourtant nécessaire et légitime

    J’ajoute ici que le congrès dés associations islamiques de France , fut spécialement autorisé par Sarkozy lui même, s’affichant ainsi comme un politicien d’une haute irresponsabilité morale !

  4. Janot

    Assez de dialogue à sens unique et stérile avec l’Islam ; revenons à l’essentiel : l’annonce de la Bonne Nouvelle et du salut en Jésus-Christ

  5. philippe 01

    “Dépasser les stéréotypes” avec des gens qui n’ont d’autre but que de les renforcer et de les imposer en France comme partout dans le monde est une gageure et une douce illusion. C’est s’obstiner à ne pas vouloir reconnaitre la nature des choses, un déni de réalité qui ne sert pas la cause du Christ et de son Evangile, contrairement à ce que croient de bonne foi les tenants de cette stratégie. Dialoguer en privé, d’homme à homme, avec des amis ou voisins musulmans oui, dialoguer en public devant un aréopage d’imams et de prosélytes d’un islam qui est tout sauf ouvert et modéré, non, trois fois non. Mgr Dubost et le père Roucou qui croient bien agir, ne font en réalité que décerner un brevet de respectabilité à ces gens et cautionner cet islamisme qui déstabilise le monde entier, y compris les musulmans eux-mêmes. Cette attitude est absurde et totalement contre-productive depuis des lustres, il serait temps de s’en apercevoir. J’espère que le pape François en est conscient et qu’il saura y mettre un terme. Le SRI devrait d’urgence changer de nom et s’appeler désormais secrétariat des relations avec les musulmans.

  6. Frankie

    Nos frères catholiques et chrétiens d’orient meurent assassinés ! Ce sont des martyrs qu’aucune loi humaine ne protege! Les églises sont profanées et détruites ! Comment Mgr Dubost peut-il se rendre dans un tel congrès sans dénoncer ces meurtres au nom du Dieu tout puissant et miséricordieux ! Le sang de ces enfants, femmes et hommes tués au nom de leu foi au Christ mérite mieux qu’un dépassement des stéréotypes !

  7. BLL

    Cet évêque, le saint homme, commet visiblement une erreur. Nous n’avons pas à admettre l’islam comme religion ou “différence”, nous devons convertir les musulmans. Si cet évêque y va, c’est pour prêcher le Christ. Sinon, à quoi bon ?

  8. MVT

    certains évêques ne veulent pas voir la réalité,notamment la persécution des Chrétiens,la profanation d’églises par les musulmans,…je leur rappelle que leur mission est d’enseigner la Parole de DIEU,pas de faire ami-ami avec les tenants des fausses religions!en plus,cette dernière attitude est parfaitement improductive!

  9. Melmiesse

    Ces religieux ont l’air de penser plus à leur situation sociale qu’à leur religion_être paraître, ils pensent avoir une forte personnalité auprès des musulmans qui refusent la Sainte Trinité, l’incarnation, la resurrection

  10. DANIEL

    Mgr DUBOST, évêque du diocèses d’Evry-Corbeil, Président du Conseil pour les relations interreligieuses de la Conférence des évêques de France, membre du Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux nommé par Benoît XVI en 2012, veille à l’année de la foi par une évangélisation particulièrement active :
    1/ Formation: Une écoute juive du Notre Père de Jésus; Le pain de Dieu, “avec” le rabbin Ph. Haddad, du 20 mars 2013 (20H/22H30) à La “Clarté Dieu” (ancien séminaire des Franciscains à ORSAY-91)

    2/ Formation sur l’Islam (document joint) du 4 au 11 juillet 2013 (journées et soirées)à la “Clarté Dieu”.

    Notons qu’il s’agit de “Jésus” et non de notre “Seigneur Jésus-Christ” pour le Notre Père. Il est certain qu’un Rabbin a beaucoup de chose à nous apprendre sur le Christ et le Notre Père …
    La prière sera un élément important de la rencontre avec des musulmans pour cette formation qui vise à “une approche de la foi, de la conception de l’Homme, et à un regard chrétien sur l’Islam avec approfondissement théologique”. Tout ça pour un prix 290 euros + 381 euros d’hébergement, mais le diocèse aide au financement si les candidats n’ont pas les 680 euros …
    Qui ne s’est pas déjà posé cette question : Pourquoi n’y a t’il pas de séances d’évangélisation catholique chez les Juifs et les Musulmans …?

  11. C.B.

    Frigide Barjot était donc en catholique compagnie.
    Il y a peut-être à essayer de comprendre, au lieu de seulement fustiger la fréquentation d’une secte dangereuse (et, me semble-t-il, identifiée comme telle même si elle n’est pas dénoncée comme telle).
    À rapprocher également du lavement des pieds à Rome?

  12. Capucine

    FRANCKIE, je vous approuve entièrement et je fais mien votre commentaire !!!!

    Prions et prions sans-cesse Jésus et sa Très Sainte Mère.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *