Mgr Loizeau fait ses adieux à Digne

Download PDF

Le 29 juin, Mgr François Xavier Loizeau, évêque de Digne célébrait à Digne-les-Bains, sa messe d’adieux à ses diocésains après avoir présenté sa renonciation au Pape François.

 « Nous voici réunis pour une célébration d’action de grâces après seize années de mon épiscopat dans le diocèse de Digne, Riez, Sisteron, Senez et Entrevaux. Merci à vous tous qui êtes venus rendre grâces avec moi.

Merci d’abord à mes frères évêques présents : d’abord mon prédécesseur, Mgr Georges Pontier, devenu archevêque métropolitain et président des évêques de France : j’ai essayé de donner suite au Synode qu’il avait mené dans ce diocèse dans les années 80-84, puis il m’a soutenu dans mes épreuves de santé.

Je salue Mgr Bruno Grua, qui fut mon précieux vicaire général avant de voler de ses propres ailes comme évêque de St-Flour ; il fut mon premier vicaire général et m’a fait connaître le département et le personnel d’Église. Je salue Mgr Gaston Savornin qui fut mon second vicaire général et m’a fait connaître l’histoire du diocèse et a lancé les chrétiens-relais dans les paroisses. Je salue Mgr Barsi, archevêque de Monaco, et mes confrères de la Province de Marseille : Mgr Cattenoz, archevêque d’Avignon et Mgr Marceau, nouvel évêque de Nice et Mgr Bonfils, l’un de ses prédécesseurs, ainsi que les vicaires généraux et représentants des évêques. Les autres évêques se sont excusés parce qu’ils ont aujourd’hui des ordinations de prêtres.

Merci aux responsables des Églises-sœurs, protestante, orthodoxe… Merci aux représentants de la société civile, de l’État, du Conseil Général, les élus et les présidents d’association… Merci aux membres de ma famille, venus de loin… Merci à vous, ministres ordonnés de notre Église diocésaine ou animateurs pastoraux et à vous tous engagés dans la vie de notre Église. En premier le Père Christophe Disdier-Chave, mon troisième et actuel vicaire général, bâton de ma vieillesse et de mes insuffisances, si attentionné, si efficace, si compétent en tout de l’Église, si estimé de tous.

Oui, merci à vous tous… mais je souhaite que vos regards ne soient pas portés aujourd’hui sur moi mais sur le Christ, véritable Pasteur de son peuple ! C’est lui qui importe et à qui nous rendons grâces !

Les Saints Apôtres Pierre et Paul, pierres de fondation de notre Église, ont donné leur vie pour Lui et pour la propagation de l’Évangile dans le monde. Ils nous invitent au jour de leur fête commune à rendre grâces pour les bienfaits de l’évangélisation. Ils nous invitent à prier pour que la Paix qui vient de Dieu envahisse toujours plus notre monde, comme ne cesse de le proposer avec lucidité et courage, foi et espérance, notre Pape François…

Oui, rendons grâces à Dieu qui fait des merveilles d’Amour ! »

Voici quelques statistiques du diocèse de Digne, pour une population d’environ  160 000 habitants :

Prêtres incardinés dans le diocèse : 22
Prêtres en activité dans le diocèse : 27
Prêtres résidents dans le diocèse : 39

8 comments

  1. Un curé de campagne

    Alors là, Vendome, c’est facile de faire un commentaire aussi stupide. J’en suis de ce diocèse et je peux vous dire qu’il vit et qu’il n’est pas en train de mourir. Nous avons quatre séminaristes. Nous avons un clergé dont la moyenne d’âge est très correcte car nous avons des jeunes et des anciens. Et nous sommes certains de ne pas avoir un drame comme dans certains diocèses où plus rien ne se fait car ils passent de 100 à 25 en quelques mois car tout le clergé a plus de 65 ans. De plus nous sommes 27 pour 140.000 habitants ce qui nous place avant certains diocèses plus peuplés… Renseignez-vous correctement avant de dire n’importe quoi et voyez le site du diocèse de Digne et des paroisses du diocèse; et vous verrez. Là peut-être vous pourrez juger sur pièce ! Nous ne sommes pas les meilleurs mais le Christ et son Evangile sont proclamés et annoncés dans notre diocèse. Pardonnez ce coup de sang, mais ce commentaire de Vendome est blessant et inutile car il est uniquement négatif et n’apporte rien pour l’avancée du Royaume de Dieu. Cela ne m’empêchera pas de prier avec force et charité pour ce commentateur à la messe que je vais célébrer dans 3/4 d’heure dans une des mes paroisses.

  2. vendome

    Désolé, cher “Un curé de campagne” !
    Mes chiffres ne sont pas sortis de mon imagination mais de publications sérieuses et j’en tiens une comptabilité rigoureuse.

  3. Un curé de campagne

    Oui je comprends bien votre intégrité quand aux chiffres. Mais votre analyse est fausse ou tout au moins inexacte. Vous faites dire aux chiffres un peu n’importe quoi.

  4. professeur Tournesol

    Je n aime pas cette manie de “messe d action de grâce” quand un eveque s en va. On rend grâce à l eveque ou à Dieu ?
    Quant au chiffres, je suis d avis de les relativiser : peu de prêtres en effet, mais la population n est pas nombreuse non plus.

  5. une malijaienne

    C’est vrai que la population du département est très éparse, a coté des Bouches du Rhône, qui a l’inverse vivent entassés, mais c’est une qualité de vie aussi que nous apprécions fortement surtout quand on a quitté auparavant une grande métropole. Aujourd’hui nous n’avons pas encore de prêtres qui font des “burn out”, du moins à ma connaissance, le jour où cela arrivera, il sera grand temps de se poser des questions.
    Et sinon toutes les églises de villages sont encore en action, et les réunions liturgiques ou associations catholiques préservent cela.
    Après un autre débat, qui pourrait ressortir c’est la moyenne d’age, mais la encore c’est difficile de comparer ce département avec le national, car ici ou l’immobilier est cher au m2 proportionnellement au bassin d’emploi, c’est surtout un paradis terrestre, en France où viennent finir leurs vies des retraités en mal des grandes métropoles (stress, pollution, entassement de la population…) et des températures extrêmes qu’on peut voir ailleurs. En vous lisant tous, vous aviez quelque part tous votre part de vérité, ainsi ne nous fâchons pas messieurs, car tout a une raison d’être, ainsi l’a voulu notre Bon Dieu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *