Mgr Nicolas Brouwet lance l’année de la mission

Download PDF

0L’évêque de Tarbes et Lourdes a lancé l’année de la mission vendredi dernier, dans les jardins de la maison diocésaine Saint-Paul, en présence de Mgr Jacques Perrier, évêque émérite de Tarbes et Lourdes. Mgr Brouwet a déclaré (voir la vidéo de 23 mn) :

«Aller chercher ceux qui n’entendent pas parler de l’Évangile, aller les chercher dans les villes et les villages éloignés»

«Je ne peux pas faire sans vous».

«Je veux que l’on se mette dans de bonnes dispositions pour dire l’Évangile […] Il y a mille manières de frapper aux portes, on a tous une expérience d’évangélisation, il faut que chacun se sente envoyé personnellement».

Des ateliers ont été organisés pour les 500 personnes venues : évangéliser dans la famille, à l’école, dans le quotidien d’un village, dans la rue, les missions, dans le tourisme, en entreprise, par la prière, auprès des personnes sans domicile fixe, auprès des femmes enceintes, des jeunes, dans les sanctuaires de Lourdes, en politique, paroissiale, aller de porte en porte… (photos)

1

2 comments

  1. rocheteau

    Merci à Monseigneur Brouwet de lancer dans son diocèse l’année de la Mission ! voilà un évêque qui semble avoir compris la nécessité de re-évangéliser notre pauvre France au bord de l’apostasie…. n’aurait-il pas besoin du Père Zanotti ? que celui-ci serait bien près de la Vierge et de Sainte Bernadette dans une mission constructive auprès des nombreux pèlerins….

  2. Michel Cliche

    Dixit le texte : «Je ne peux pas faire sans vous. Je veux que l’on se mette dans de bonnes dispositions pour dire l’Évangile […] Il y a mille manières de frapper aux portes, on a tous une expérience d’évangélisation, il faut que chacun se sente envoyé personnellement».

    Voilà le vrai chemin de porter la croix! Et si par hasard l’un de nous commet une erreur sur la proclamation de l’Évangile, et c’est possible, on lui demande de se rétracter et l’on se pardonne les uns et les autres. C’est de cette manière qu’ils pourront nous reconnaître comme les disciples du Christ dans la voie de l’Amour!

    Ce n’est pas de commettre une erreur ou une faute qui est grave, c’est de ne pas vouloir se corriger et de se reconnaître comme pécheur. Nous le sommes tous et toutes…

    Sortons de nos conforts et participons activement à l’Évangélisation pour porter la croix!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *