Mgr Pierre-Yves Michel : « Viens dehors »

Download PDF

Mgr Pierre-Yves Michel a été ordonné 92ème évêque de Valence par le cardinal Philippe Barbarin, archevêque de Lyon, le jeudi 29 mai, fête de l’Ascension devant 4000 personnes. Mgr Pierre-Yves Michel succède à Mgr Jean-Christophe Lagleize, installé à Metz depuis novembre 2013.

Aucune église à Valence n’ayant la capacité d’accueillir les 4000 personnes, c’est au parc des expositions que s’est déroulée la célébration où la cathèdre a exceptionnellement été déplacée.

Pour devise épiscopale, Mgr Pierre-Yves Michel a choisi : « Viens dehors » (Jean 11,43).

Reportage de France 3 :

 

2 comments

  1. Alex

    Pour devise épiscopale, Mgr Pierre-Yves Michel a choisi : « Viens dehors » (Jean 11,43)

    Excellente devise qu’il serait bon d’exhorter les communautés nouvelles entre autre, completement raboougries sur elles-m^mes, et leur modernisme archaïque qui a toujours un temps de retard derrière le monde qu’elles suivent.

    Avanti mgr !

  2. Michel

    Je sais que je vais faire là un peu le rabat -joie, et avant cela je veux bien sûr sincèrement souhaiter bonne chance à Mgr Pierre-Yves Michel pour la belle et grande mission qui lui est confiée. Mais quand même.

    Quand même je voudrais souligner qu’on trouve ici à l’œuvre une déviation malheureusement fréquente aujourd’hui, consistant en ce que l’on n’hésite pas à solliciter les textes Evangéliques dans des sens un peu tirés par rapport à leur véritable sens dans le texte. Certes on croit le faire pour la bonne cause, mais sur le principe, on n’a pas le droit d’ agir ainsi. L’Evangile est suffisamment magnifique pour qu’on puisse en tirer tout ce qu’il faut sans prendre de telles libertés, on court le danger de tomber dans l’arbitraire, et ainsi dans l’erreur. Même si celle-ci est légère, pourquoi s’y exposer?

    Ici, le Christ demande à Lazare de venir dehors, car il souhaite faire apparaître à la vue de tous que Lazare est ressuscité. L’idée que veut illustrer Mgr est quand même un peu différente. Il prend cette devise pour dire qu’il aura le souci d’aller vers les gens, et dire aussi à tous les catholiques qu’ils doivent avoir eux aussi ce souci de se tourner vers les autres. C’est bien, mais l’affaire de Lazare n’est pas exactement appropriée pour cela. D’autant que mine de rien cette référence ici un peu artificielle fait oublier des choses plus simples.

    Quels sont les derniers mots du Christ aux disciples justement le jour de l’Ascension, jour de l’ordination de Mgr Michel ? Il leur dit de partir pour faire des disciples, baptiser et apprendre à ceux-ci à garder ses commandements. Au fait, on n’en parle plus beaucoup des commandements…
    Donc, la mission est bien précise. On est quand même un peu loin de Lazare…

    On le voit, si on s’assignait davantage la discipline de ne pas solliciter les textes, on serait naturellement conduit à transmettre plus fidèlement les enseignements du Christ.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *