Des musulmans au séminaire de Besançon

Download PDF

On se souvient que 2 repreneurs étaient en vue pour la location des bâtiments de
l’ancien séminaire Notre-Dame de Consolation. D’une part, l’Institut du Bon Pasteur qui cherche à s’agrandir, et, d’autre part, une association suisse pronant le rapprochement entre musulmans et
juifs.

 

Mgr Lacrampe, évêque de Besançon, avait déclaré le Jeudi Saint que le Bon pasteur était indésirable à Notre-Dame de Consolation. Résultat : les bâtiments ont été repris par la fondation « hommes de parole », le
mouvement créé il y a 20 ans par le Cheikh Khaled Bentounes. Depuis cette semaine, et jusqu’au 29 juillet, plus de 200 scouts musulmans de 18 à 25 ans occupent le séminaire. Une scène
inimaginable il y a quelques années. 7 pays sont représentés (Syrie, Espagne, Belgique, Algérie, Allemagne, Tunisie, Libye et France).