Les finances du diocèse de La Rochelle-Saintes

Download PDF

La crise de l’Eglise ne se mesure pas seulement en terme de nombre de baptêmes ou de vocations, mais aussi en termes de ressources financières. Si l’essentiel c’est le salut des âmes
(normalement), l’argent est significatif des moyens qui peuvent être mis en oeuvre par les diocèses au service de l’essentiel. Et ces moyens se font rares. Tel est le constat d’un article de Ouest-France sur le diocèse de La Rochelle et Saintes dirigé par Mgr Bernard
Housset
.


Le diocèse a connu une perte globale de 400 000 euros en 2008. En 2009, le denier représente 1,6 million d’euros (contre 1,4 million en 2008) . Mais la moyenne d’âge des 15
000 donateurs
est de 60 ans et la relève n’est pas assurée. Avec 1,1 million d’euros de recettes en 2008, la quête connaît une baisse de 5%, la quête ne se porte pas mieux. Le
produit des offrandes faites à l’occasion des baptêmes, mariages ou obsèques est, lui aussi, en perte de vitesse. Quant à la crise financière mondiale, elle n’a pas épargné le diocèse et ses
placements en bourse. Le traitement moyen d’un curé s’élève à 535 euros, auxquels il faut ajouter 400 euros tirés du produit des offrandes. L’évêque est au même régime. En 2008, le
résultat net était de 397 000 € (dons au denier de l’Église : 1 474 000 €, quêtes : 1 108 000 €, legs et successions : 635 700 €). Alors le diocèse doit aller à la pêche au
financement : meilleure gestion des ressources et nouveaux outils de communication.

Mais revenons à l’essentiel : pour sécuriser les ressources, il faudrait aussi augmenter le nombre de catholiques donateurs et donc le nombre de catholiques. Il reste dans ce diocèse 70
prêtres en activité pour 55 paroisses
. Pourquoi ne pas appeler d’autres prêtres ? Un institut Ecclesia Dei par exemple, auquel l’évêque pourrait confier une paroisse personnelle (une
messe par mois sous la forme extraordinaire est autorisée, célébrée en alternance entre La Rochelle et Saintes – Il y a donc une messe tous les deux mois à Saintes et une messe tous les deux
mois à La Jarne, petite commune proche de La Rochelle), des membres des Ctés St Martin ou St Jean…