Mgr Aumonier bénit la "Padre Cup" pour "dépoussiérer" l'Eglise !

Download PDF

C’est une compétition étonnante qui s’est déroulée
hier sur le circuit Jean-Pierre Beltoise de Trappes (Yvelines). 72 prêtres de 21 diocèses se sont réunis pour participer à une course de karting. Baptisé la
Padre Cup, ce mini-championnat s’est disputé après la bénédiction de Mgr Eric Aumonier, évêque de Versailles. 8 heures de folie, de
vitesse, de rencontre, de prière pour clôturer l’année sacerdotale ! Un challenge de plusieurs heures au cours duquel chaque tour parcouru vaudra un euro versé par le public et
les sponsors à des œuvres
. Le gagnant remettra les fonds encaissés à la Fondation Jérôme Lejeune, Anak et au Secours Catholique.

 

Voici ce qu’en dit un non-pratiquant, qui a un peu de mal avec les liturgies actuelles, venu à la messe pour
accompagner ses filleuls premiers communiants :

 

“Bon, malgré toute ma bonne volonté et mon éducation religieuse façonnée dans l’une des toutes meilleures écoles catholiques de France, je n’ai pas beaucoup senti Dieu dans ces deux
messes
. Si l’élévation du profane vers le sacré ne fut pas attesté, en revanche j’ai assisté à l’inverse. […]

 

Aujourd’hui aux informations télévisées que j’ai regardées par inadvertance, j’ai appris qu’avait eu lieu une Padre Cup, au cours de laquelle
72 prêtres vêtus de noir s’étaient affrontés au volant de kartings. sur le circuit Beltoise de Trappes. Cet événement dixit l’évêque qui en parlait était sensé “dépoussiérer et
décomplexer
” l’image de l’Église. Si l’un de ces guignols venait à me lire, je ne saurais trop lui suggérer de commencer par organiser des cérémonies dignes de ce nom
avant
d’entreprendre de concurrencer Jenson Button, parce que si lui s’est bien éclaté en karting, moi qu’est-ce que je m’emmerde dans les églises !”