“Nous ne pouvons pas nous taire”

Download PDF

Mgr Luc Ravel, évêque aux armées, écrit sur le site de son diocèse un article pour soutenir les catholiques qui manifesteront dimanche :

ravel“Nous sommes préoccupés par ces dérives sociétales parce qu’elles atteignent des hommes et des femmes pour qui nous existons, pour qui l’Eglise a été inventée par notre Seigneur Jésus. […] L’Eglise toute entière et chaque chrétien en particulier portent la foi, l’espérance et l’amour afin de propager l’Amour infini au monde entier. Nous ne pouvons pas nous taire alors que l’on propose de décomposer sous nos yeux la société française, pas plus que nous ne pourrions assister à la noyade d’un frère sans rien faire. Et nous sommes doublement res­ponsables comme le pompier au bord de l’eau : d’abord parce que nous sommes des hommes solidaires des frères humains, et particulière­ment de la société où nous avons été disposés par Dieu ; ensuite, parce que nous avons les compétences et les moyens d’aller au secours de l’homme. Se taire reviendrait donc à non-assistance à personne en danger d’une part, et à non-conformité à notre vocation, d’autre part.

Il y aurait une posture terrible à nous situer « au-dessus » de ces problèmes, à plonger dans les choses purement spirituelles, à se parer d’une sagesse intemporelle pour se retirer du dialogue. Il y au­rait une manière terrible de faire le muet, par dépit ou fausse sagesse, et de se consacrer à la seule tâche qui vaille vraiment, celle de la nou­velle évangélisation. S’il est vrai que les choses passent, que les lois changent, que les hommes meurent, que les civilisations disparaissent et que seul Dieu demeure, il n’est pas moins vrai qu’Il nous regarde passant sur la route et découvrant l’homme à moitié mort sur le bord du chemin. Allons-nous nous arrêter et faire le détour ? […]

La tâche de l’Eglise consiste à ouvrir, entre­tenir et élargir le débat pour que la force de la vérité pénètre les consciences. Elle ne peut le faire qu’avec une profonde humilité. […]

1 comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *