16 comments

  1. em

    Et les hommes d’église continuent leur travail de sape pour arracher la foi aux derniers fidèles.
    Verdelais est un lieu de grâces… qu’il soit confié aux fraternités !

  2. La FSSPX organise tous les ans un pèlerinage en ce lieu.
    Quelle soit soutenue pour que celui-ci perdure.
    Ces pèlerinages, actions publiques, sont autant de paratonnerres dans cette société sans Dieu.

  3. Roger

    Je ne connais ni ce prêtre ni ce sanctuaire mais j’ai noté que le diocèse affirme avoir “beaucoup investi”. Argument stupéfiant ! Révélateur d’une Mentalité bien matérialiste ? Ou simple maladresse de langage ?

  4. Arome

    Très clairement, la jalousie des prêtres entre eux existe et c’est un scandale. Non seulement elle n’est pas combattue, mais elle sert de ligne de gouvernement. Dans ce cas précis, on ne peut rien affirmer. Cependant, la mutation ayant été faite rapidement sans solution de rechange, conduisent à penser que la priorité était de vider les lieux, plutôt qu’un mouvement normal des affectataires. Si c’est bien le cas, sacrée responsabilité que prennent ces messieurs !

    Prier et jeûner pour les prêtres et les évêques.

    • Jules Valere

      Si ce prêtre est nommé si loin alors qu’à l’origine l’évêque l’avait nommé pour 6 ans c’est qu’il y a eu un problème
      Le problème c’est qu’il est fainéant
      Les marianistes se sont acharnés sans compter pour faire venir du monde et les pèlerins ont afflué de partout
      L’abbé Grondona s’est contenté de regarder les feux de l’amour sur TF1
      Cela a été une de ses plus grandes œuvres ainsi que de dire du mal des personnes avec qui il collabore au quotidien à la Basilique
      Aussi son départ fait parler les journalistes mais réjouit les verdelaisiens

  5. Joel

    L’abbé Grondonna est un bon prêtre. Il célèbre la messe Paul VI dans l’esprit du pape émérite et a toujours été bienveillant envers tout les courant traditionalistes du diocèse de Bordeaux ( ICRSP, FSSP, IBP et FSSPX) qu’il a toujours bien accueilli dans sa basilique.
    Ce qui est stupéfiant c’est qu’il soit resté peu de temps ( 3 ans) comme recteur de la basilique.

    Ce qui est scandaleux c’est le soucis premier, dans cette affaire , de l’hôtellerie dans laquelle le diocèse a investi beaucoup d’argent . On se soucis plis facilement de l’argent que de la vie spirituelle du lieu!
    Quand on connait les prix pratiqués dans cette hotellerie on peut étre encore plus scandalisé!

    Pour information, 6 prêtres ont été ordonnés à Bordeaux aujourd’hui.
    Toutefois, et pour la première fois à Bordeaux, les 3 prochaines années ne verront aucune ordination sacerdotales , fautes de candidat.
    Le séminaire interdiocésain compte à peine 10 séminaristes .
    Nous avons également appris la fermeture du séminaire de la communauté de l’Emmanuel à Bruxelles ( beaucoup de séminaristes bordelais membres de l’Emmanuel sont allés se former dans ce séminaire)

  6. jean-Paul

    Désolé Eve mais mon commentaire sur les servantes c’était de l’ironie qu’il ne fallait pas du tout prendre au premier degré.
    Sur le fond du problème des servantes de messe (pas des hôtesses d’église accueillant les fidèles à l’entrée) sont autorisées par le droit de l’Eglise pour la forme ordinaire du rite latin quand la conférence des Evêques d’un territoire a rendu un avis favorable sur le sujet et quand l’Evêque diocésain suite à cet avis prend la décision de mettre en place dans son diocèse l’autorisation nécessaire par un document explicatif public.
    A ma connaissance ces conditions n’ont jamais été remplies en France, par aucun évêque, pour aucun diocèse.
    Toutes les servantes de messes en France agissent donc de manière illicite.

    Pour la forme du rite extraordinaire du rite latin c’est totalement illicite comme écrit dans la note X, n°1 du missel sur les défauts dans la célébration.

    • Arome

      Entièrement d’accord Jean-Paul, et ce point est trop méconnu. Partout où je suis allé, les filles servantes étaient pleines de bonne volonté et d’humilité. Leurs parents – et plus souvent encore : leurs grands-parents – étaient en revanche des militants teigneux. Voilà, je ne veux pas jeter la suspicion sur quelque parent ou grand-parent que ce soit, mais dire qu’il y a hélas souvent idéologie sous roche, et que dans les cas que j’ai vus ce n’était jamais de la part des filles elles-mêmes.

      Bien à vous,

  7. michelmichel

    L’abbé Grondona regarde les feux de l’amour? Un miracle de plus à Verdelais, car pour regarder la télévision, faut il en avoir une? Et il n’en a pas! Donc, Jules pour cesse ton mensonge, il ne reste plus qu’à lui en offrir une! Dis moi Jules, si je ne me trompe pas, tu es bien le compagnon de Nathalie? Dans ce cas, tout est dit……

  8. Joel

    L’abbé Grondonna fainéant? Au vu de la vitalité qu’il a porté au sanctuaire, qui roupillait du temps des papys marianistes, je ne pense pas qu’on puisse l’accuser de se reposer sur ses lauriers.
    Quand à dire qu’il regarde les feux de l’amour…. le ridicule ne tue pas heureusement!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *