Mgr Nourrichard, chanoine du diocèse anglican de Salisbury

Download PDF

Les terribles scandales qui émaillent le siège épiscopal d’Evreux sont l’occasion de revenir sur la personnalité de Monseigneur Christian Nourrichard.

Né le 24 mai 1948, il a été ordonné prêtre le 23 Juin 1974 puis nommé évêque le 22 Octobre 2005. Ayant connu le séminaire fin des années 60-début des années 70, il est donc un pur produit de la tourmente post-conciliaire. Diplomé d’un baccalauréat de théologie, il a effectué ses études primaires et secondaires au grand séminaire de Rouen, son séminaire à Saint-Sulpice d’Issy-les-Moulineaux puis à l’institut supérieur de Pastorale catéchétique (ISPC) de l’Institut catholique de Paris.

Il a débord été vicaire à la paroisse Saint-Jean d’Elbeuf et aumônier de l’Action catholique des enfants, de la Jeunesse ouvrière chrétienne et de l’Action catholique ouvrière entre 1974 et 1977. Il est ensuite devenu vicaire à la paroisse d’Yvetot et aumônier de collèges de 1977 à 1989. C’est là qu’il a été nommé responsable de la pastorale pour le diocèse de Rouen jusqu’en 1995. Parallèlement, il est chargé de la formation des jeunes prêtres pour les diocèses de Rouen, Le Havre et Évreux (de 1989 à 2004).  Devenu administrateur diocésain du diocèse de Rouen à la démission de Mgr Joseph Duval en 2004, il devient vicaire général du diocèse de Rouen puis évêque coadjuteur d’Evreux, qu’il dirige ensuite. On remarque qu’il n’a jamais été curé.

Au sein de la Conférence des évêques de France, il est membre du Conseil pour les mouvements et associations de fidèles depuis 2006. Fidèles qu’il méprise allègrement dans son diocèse, du côté de Thiberville.

Nous avons déjà évoqué le personnage plusieurs fois. Rappelons que, outre l’affaire de Thiberville et le scandale anglican, Mgr Nourrichard a organisé dès sa nomination une «fête du peuple de Dieu», dans la salle omnisports d’Evreux (avec les publicités Conforama et Décathlon bien en vue au-dessus de l’autel), pour le départ de l’ancien évêque Mgr Jacques David. Lors de la procession des offrandes fut apporté devant l’autel un monceau de cadeaux, dont une grande pièce de tissu vert, avec la représentation des mosquées de Médine et de La Mecque et la Chahada, la «profession de foi» musulmane qui est une condamnation du christianisme (photos).

Le diocèse catholique d’Evreux est jumelé avec le diocèse anglican de Salisbury et Mgr Nourrichard tient désormais à jumeler les paroisses du diocèse avec des paroisses anglicanes. Mgr Nourrichard a même été nommé en octobre 2009 chanoine honoraire du diocèse anglican de Salisbury. Il faut préciser qu’il s’agit de l’aile gauche de l’anglicanisme. Ceux que l’on appelle les anglo-catholiques, la Traditional Anglican Communion, qui demandent à réintégrer l’Eglise, notamment en raison des dérives de leur communauté, n’approuvent pas du tout l’action de Mgr Nourrichard. Autrement dit, la provocation de l’évêque d’Evreux ressemble à s’y méprendre à une totale désapprobation de la Constitution apostolique de Benoît XVI Anglicanorum Coetibus.

A quand Mgr Nourrichard, nommé évêque coadjuteur de Partenia ?