Mgr Le Gall se réjouit de la construction de mosquées

Download PDF

g-copie-2.jpg

Mgr Le Gall, archevêque de Toulouse a répondu aux
journalistes
sur l’identité nationale et l’islam :

  • “Le débat sur l’identité nationale a été quelque peu piégé au départ. Nous y réagissons en essayant d’être positifs, l’identité nationale doit se réfléchir « avec » et non « contre »,
    adopter une position de défense n’est jamais très bon. Notre pays s’est construit à partir d’intégrations successives et massives, nos racines sont chrétiennes mais il faut apprendre à
    se connaître avec les autres religions, musulmane ou juive. Par exemple, la mosquée sur le périphérique a le droit d’exister. C’est normal que les autres religions aient leur espace de vie.
    Je suis heureux qu’il y ait une mosquée à Toulouse, mais la France n’est pas un pays totalement musulman. Il doit y avoir réciprocité, aussi, pour les autres religions en pays musulmans
    .

Sur les signes extérieurs de religion, je vois que vous portez une grosse croix au cou, que pensez-vous ?

  • Il n’y a pas vraiment de problème dans la mesure où il ne s’agit pas de symboles de combat ou d’oppression.

Et sur la burqa ? L’interdiction est-elle le meilleur moyen de l’aborder ?

  • Il ne faut pas aborder les choses de façon négative.

Que pensez-vous de l’existence d’un lycée musulman à Toulouse ?

  • Si on veut être cohérent avec le principe de liberté religieuse, je n’y vois pas d’inconvénient.”