Un évêque auxiliaire pour Mgr Pontier

Download PDF

Le Pape François a nommé jeudi 19 décembre, évêque auxiliaire de Marseille, Mgr Jean-Marc Aveline, né en 1958, qui était  jusqu’à présent vicaire général de l’archidiocèse de Marseille, en lui conférant le siège épiscopal de Simidicca (en actuelle Tunisie, dans la région de Carthage). Il avait été pressenti pour le siège d’Ajaccio, il y a quelques temps. Mgr Jean-Marc Aveline sera ordonné évêque en la cathédrale de Marseille le dimanche 26 janvier 2014 à 16 heures.  Voici son parcours :

  • 1986-1991 : Professeur de théologie dogmatique et directeur des études au Séminaire interdiocésain de Marseille, membre de l’équipe pastorale de la paroisse Saint-Marcel.
  • 1991-1996 : Responsable du Service diocésain des vocations et délégué diocésain pour les séminaristes.
  • 1992-2002 : Directeur –fondateur de l’Institut de sciences et théologie des religions (ISTR) de Marseille.
  • Depuis 1995 : Directeur de l’Institut Saint-Jean, qui deviendra en 1998 Institut Catholique de la Méditerranée, pôle associé à l’Université catholique de Lyon.
  • 1996-2007 : Vicaire épiscopal pour la formation permanente et la recherche universitaire, membre de l’équipe pastorale de la paroisse Saint-Pierre – Saint-Paul .
  • 1998- 2007 : Enseignant à la Faculté de théologie de l’Université catholique de Lyon.
  • Depuis 2007 : Vicaire général de l’Archidiocèse de Marseille.
  • Depuis 2008 : Consulteur du Conseil Pontifical pour le Dialogue interreligieux.

Mgr Pontier explique ce besoin de s’entourer d’un auxiliaire :

“Lorsque j’ai été élu à la présidence de la Conférence des évêques, j’ai vite compris que ma disponibilité allait en être affectée. Je n’ai pas souhaité que le diocèse en souffre en ce qui concerne l’exercice de la charge épiscopale. Je suis donc heureux de recevoir le P. Aveline comme un frère dans l’épiscopat au service de l’Eglise qui est à Marseille et qui est ainsi confiée à notre ministère. Je me permets de nous recommander à votre prière afin que nous soyons encore plus et mieux à votre service pour que grandisse le corps du Christ dont nous sommes ensemble les membres.”

A propos du dialogue interreligieux, Mgr Aveline déclarait à Ouest-France en 2011 :

“Il faut rester vigilant pour ne pas être récupéré par ceux qui pratiquent le politiquement correcte en affichant un angélisme hypocrite face aux problèmes de la cohabitation pluri-religieuse et par ceux qui seraient tentés de jouer sur les peurs que cette cohabitation engendre. Nous devons poser les bonnes questions et tenter d’y répondre honnêtement sans nous voiler la face, et pouvoir ainsi conserver notre neutralité.”

13 comments

    • Edmond

      Il me semble que Dieu est un peu oublié dans tout cela! Le relativisme tant décrié par Jean-Paul II et Benoît XVI trouve là une parfaite illustration!!

  1. Edmond

    Faut-il organiser une quête pour offrir à Monseigneur Aveline une tenue digne d’un prêtre? La photo qui illustre votre article semble prouver qu’il n’en possède pas!

  2. Romanos

    La première mission de la charge épiscopale est l’enseignement et la transmission de la Foi de l’Église.
    Alors, un successeur des Apôtres “neutre” ?
    “Ma Doué !”, aurait pu écrire flohic que je rejoins tout à fait.

  3. Flichy Anne (de P )

    J’adhère à tout ce qui a été dit ! ! !
    Quand Est-ce que nous verrons nos Evêques en ” tenue d’ Evêques ” ? ? ?Cela serait plus porteur d’Evangélisation !

  4. Jean-Pierre Delmau

    Marseille, Marseille… Mais c’est la ville du Père Zanotti-Sorkine ? Vous savez, celui qui, toujours en soutane, partageant son temps entre son église et son quartier, toujours dans l’attente de celui qui cherche et qui entre, a fini par remplir une église vide en 2 ans…et dans un quartier défavorisé !
    Si cela ne vous dit rien, regardez sur internet ou lisez ses livres. C’est le ” cure d’Ars” de notre temps. Je suppose que son évêque le connait, et j’espère que son nouvel auxiliaire ira voir sur le terrain comment sa paroisse fonctionne.
    Ça peut toujours donner des idées.

  5. gege

    S’il remplit les églises ( Père Zanotti-Sorkine) il faut le virer. Car nous sommes au temps de l’apostasie où nos responsables clercs s’acharnent à la vider.

  6. flohic

    cet homme, interrogez tous les sudistes, est fondamentalement anti catholique.
    Rien ne peut expliquer, justifier, excuser ce choix. Pas même une erreur. Il y a là un mystère d’iniquité qui dépasse l’entendement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *