Une déclaration de Mgr Simon contraire à l’enseignement de l’Eglise

Download PDF

Mgr Hippolyte Simon, archevêque de Clermont, vient de déclarer

« on ne peut pas rester tout le temps en train de contester une loi. En ce qui concerne le mariage, la nouvelle législation en France ne change rien pour les catholiques. La loi de séparation de 1905 entre l’Église et l’État garantit que chaque Église, chaque communauté religieuse s’organise selon ses propres lois».

Responsable de l’Observatoire sociopolitique du diocèse de Bayonne, Lescar et Oloron, Olivier Drapé souligne :

« Mgr Simon n’a certainement pas voulu dire que les catholiques et les citoyens français devaient accepter avec résignation des lois intrinsèquement mauvaises, qui sont  de véritables « structures de pêché »… Cela serait tout à fait contraire à l’enseignement social de l’Église. Le Catéchisme de l’Église catholique insiste en effet sur la nécessité « d’apporter aux institutions et aux conditions de vie, quand elles provoquent le pêché, les assainissements convenables pour qu’elles se conforment aux normes de la justice et favorisent le bien au lieu d’y faire obstacle » (n° 1 888). Nul ne songe d’ailleurs à reprocher à Nelson Mandela d’avoir contesté, cinquante années durant, c’est-à-dire jusqu’à leur abrogation, les lois racistes sur l’apartheid en Afrique du sud… ».

« la loi Taubira modifie en profondeur le code civil et les règles de la filiation, non seulement pour les catholiques mais pour l’ensemble des citoyens français »,

« la séparation de l’Église et de l’État à laquelle se réfère Mgr Hippolyte Simon ne saurait être interprétée dans le sens d’une séparation de la loi morale et des lois civiles »

« les catholiques ne sont pas seulement concernés par la défense des intérêts propres à leur communauté religieuse mais ont bien évidemment un rôle irremplaçable à jouer en vue du bien commun de la société dans laquelle nous vivons. »

Source : Nouvelles de France

33 comments

  1. Mandrin l'Indigné

    La PMA et la GPA (qui sont la suite directe de la loi Taubira), l’idéologie du Genre, la volonté déclarée de Peillon de lutter contre la foi catholique… qu’est-ce qu’il en pense cet évêque?

  2. Hélène

    Je ne sais pas ce qu’il a voulu dire, pour reprendre le propos d’Olivier Drapé, mais les paroles sont claires: il appelle à la démobilisation et ça, venant d’un responsable de l’église sensé nous montrer la voie droite et juste c’est tout simplement inadmissible. Non, on ne peut pas toujours contester mais le fait qu’une loi soit votée ne signifie certainement pas qu’elle devienne inattaquable. vous avez l’air d’ignorer ce que résistance veut dire.

  3. forest

    “Mgr Simon n’a certainement pas voulu dire que…”
    Cela me fait penser au sketch de Pierre Dac et Francis Blanche : “il peut le dire, il l’a dit”….

  4. dudesert

    Dans le catéchisme, on nous apprend qu’il faut eviter les occasions de péché : la résistance a une mauvaise loi civile rentre dans ce cadre. Combien de personnes n’aurait pas avorte ou pris la pilule si la loi n’existait pas? Combien d’homo vont se moquer de Dieu en se “mariant”? Et combien ensuite vont s’en servir pour “procreer” en négligeant la Volonté de Dieu?

  5. en clair et sans langue de bois ni de buis :
    on a parlé de patrons voyous, il y a aussi des évêques voyous.

    Le problème est que les uns le sont par leurs seules propres forces et les autres le sont dans le contexte d’une nomination par le Pontife romain, monarque de droit divin.

    Heureusement, la vertu que la vertu de Foi amortit le choc !

    Bon, humainement parlant, il ne faut pas hésiter à régler son compte à un évêque voyou !

  6. messager

    Je suis d’accord avec ses propos !
    Après tout le mariage est un mot emprunté au catholicisme comme beaucoup d’ autres mots !tels consécration ,charismatique et j’en passe alors !!
    Tant que l’église ne marie pas des gays pas de problèmes

  7. forest

    Le problème de l’Église de France est qu’elle est très souvent représentée par des évêques et des prêtres de gauche, qui professent des idées proches de l’oligarchie mondialiste… or, c’est fini, les chrétiens ne doivent plus se coucher devant les maîtres de la christianophobie mondiale.
    Le génocide quotidien des arabes chrétiens en terre d’islam comme la lutte contre la loi dénaturant le mariage en France ne leur a apparemment rien appris sur les méfaits de ce mondialisme financier. Mais c’est vrai, on n’est jamais si bien trahi que par les siens.

  8. denyse

    Encore un eveque franc-macon qui essaie de faire plaisir aux dirigeants de sa loge!

    Considerant que la France a eu 92 eveques franc-mason sur 95 a une certaine epoque (la France a actuellement 114 eveques?) il est REMARQUABLE que nous ayons eu le discours du Cardinal de Paris et quelques autres bien qu’ils n’aient pas encore lache la “bete noire aux oreilles d’agneau” (Apocalypse) — la franc-maconerie dans l’eglise!

  9. DELMAU Jean-Pierre

    On ne laisse pas d’être étonnés de la cacophonie sur le sujet du mariage-pour-tous au sein de la Conférence des Evêques. Si les divergences d’opinion au sein d’un parti politique sont légitimes, car chacun est libre de ses opinions, ce n’est pas le cas dans l’Eglise : le Catéchisme de l’Eglise Catholique est une norme sur laquelle les pasteurs ne sont pas “libres” d’avoir une “opinion”. Il est d’autre part étonnant qu’un évêque ne fasse pas la distinction entre légalité et légitimité.

  10. senex

    C’est stupéfiant de constater que ces “évèques”ne connaissent rien des persécutions des personnels de santé, des magistrats et maintenant des édiles locaux du fait de l’absence d’un statut de l’objection de conscience contre les lois infâmes sciemment élaborées contre la loi Divine Loi veil,loi taubira lois sur l’euthanasie etc , etc…Non seulement ils sont aveugles, mais ils sont sourds et par là complices.La patience divine a des limites….

  11. Roqueplo

    Comme trop souvent, hélas ! , certains évêques en France se montrent plus gallicans que catholiques et aggravent le désarroi des fidèles en ignorant l’enseignement du Saint Père et en n’en faisant qu’à leur tête sur des sujets fondamentaux !

  12. François

    Le propos de Mgr Hippolyte Simon est tout simplement scandaleux en même temps que totalement contraire à la doctrine sociale de l’Eglise. Cette image égoïste qu’un évêque donne de l’Eglise est proprement ignoble. Les catholiques ne s’intéresseraient -ils donc qu’à eux? Des enfants vont être privés d’un père et d’une mère mais ce n’est pas grave parce que ce ne seront pas des enfants de catholiques… On rêve. On hallucine. C’est inimaginable d’entendre cela de la part de quelqu’un qui se dit catholique, ici un archevêque. Mgr Hippolyte ne sait-il pas que le cœur de la doctrine sociale de l’Eglise se rapporte à la défense des plus faibles?

  13. Gérard(l'autre)

    “Nul ne songe à Nelson Mandela d’avoir contesté les lois racistes de l’Apartheid … ”
    D’accord … ! Mais qui se souvient des déclarations du Sud Africain, le Docteur Barnard (première greffe du cœur), accusant Nelson Mandela d’avoir fait 27 ans de prison, non pas pour faits politiques mais pour avoir tué deux policiers ?

  14. clavier jean pierre

    “La loi de séparation de 1905 entre l’Église et l’État garantit que chaque Église, chaque communauté religieuse s’organise selon ses propres lois”
    Vous avez raison Mgr, c’est pourquoi je réclame le droit pour les musulmans de France de vivre selon la charria, et pour les “libres penseurs” de pratiquer l’eugénisme etc

  15. dans 20 ou 30 ans le ” tsunami aura fini de balayer les Eglises en Europe”, il est vital pour les chrétiens de se tourner vers la nouvelle évangélisation et ” remettre Dieu à la place centrale dans notre vie au quotidien” j’en déduis qu’il faut remettre en cause notre mode de vie “numérique” qui nous met dans l’infantilisation et l’occupationnel et nous éloigne d’une spiritualité et d’ une vie intérieure…il “faut retrouver des moments de silence” qui permettent la méditation et le recueillement.
    Si le discours de Mgr Simon se contente de dire qu’il faut tourner la page, c’est un manque d’opportunité car il faut recadrer sur la nouvelle évangélisation et citer Benoit XVI dont l’intelligence a été reconnue. Pourquoi ne pas se servir de cette pensée éclairée?????

  16. Roland

    Tous les prélats n’ont pas le courage de Saint Jean Chrysostome, qui s’opposait à l’Empereur frontalement ! C’est pourquoi l’Eglise considère comme saints ceux de ses membres qui ont du courage dans les difficultés. L’affaire du “mariage pour tous” est aussi un excellent discriminateur pour le clergé.

    Réservez donc vos dons aux diocèses des évêques qui ont du courage !

  17. abbé

    Là encore il ne s’agit pas seulement des di commandements, mais même de la loi naturel qui inscrite dans le coeur de tout homme. L’homosexualité est contraire à la loi naturelle que DIEU a inscrit dans le coeur de tout homme, qu’il soit catholique (par la grâce de DIEU) ou qu’il est le malheur de ne pas connaître la seule vraie religion.

  18. de Provenchères Charles

    Ve nant de Mgr. H. Simon malheureusement plus rien ne m’étonne .Il est a classer dans les Evêques PROGRESSISTES et GOUCHISTES qui aime bien “s’infiltrer ” dans les structures comme l’assemblée des Evêques de France. C’est le ver dans le fruit. Malheureusement il n’a pas encore l’âge de prendre sa retraite..!!!
    Qui plus est ce n’est pas un Pasteur. C’est- un homme froid
    qui a peut-être l’intelligence de l’esprit mais surement pas celle du cœur…Je parle en connaissance de cause.

  19. Struyven

    Je pense ici que vous tenez surtout à rester en charité et vous avez raison. Mais les propos tenus me semblent cependant très clairs et non biaisés. Que Dieu nous aide tous pour être dans Sa Vérité et Sa Sagesse.

  20. Cassianus

    Un chrétien n’agit pas en chrétien à cause des récompenses ou des châtiments qui peuvent lui venir des hommes. Se mettre en peine de changer les lois pour qu’elles favorisent la vertu et découragent le vice est toujours et partout une vaine agitation qui n’amène que tristesses et manquements à la charité.

  21. Charles

    Magnifique !

    Avec Mgr Brunin et Mgr Simon, les évêques les plus socialistes de l’épiscopat français se dévoilent – et se discréditent – les uns après les autres en pronant la capitulation en rase campagne face à l’offensive sans précédent des ennemis de la civilisation chrétienne.

    On attend avec impatience les suivants.

  22. Antigone

    vraiment, ça m’énerve au plus haut point cette déclaration de Mgr Simon; il ferait mieux de se la fermer -désolée- ou de bien penser avant de sortir des inepties.
    La loi Taubira touche tout le monde, elle est contraire aux normes catholiques ET républicaines; c’est pourquoi il faut continuer à la contester et ne pas se contenter de l’esprit de clocher.
    N’a-t-il rien d’autre à dire ou à faire de constructif, ce Mgr? N’y a-t-il pas à Clermont des Français à aider?

  23. Simple colombe

    “Cet Enfant sera un signe en butte à la contradiction, afin que soient révélées les pensées intimes de bien des cœurs.” Nous en sommes là : chacun est de plus en plus obligé de se positionner en montrant “ce qu’il a dans les tripes” ; ce n’est pas plus mal. Que dira cet évêque quand il sera interdit d’enseigner les passages du catéchisme de l’Eglise catholique concernant l’homosexualité, quand on censurera les passages des lettres des apôtres au sujet des pratiques homosexuelles, passages inspirés par l’Esprit-Saint, il faut le rappeler ? Cela ne le gênera pas ?
    Et quand l’état voudra obliger les prêtres à célébrer des “mariages” homosexuels en persécutant ceux qui refuseront d’obéir ? Il pratiquera la “vertu d’obéissance” ?

  24. de Provenchères Charles

    N’est il pas temps que nous catholiques de base nous fassions entendre notre voix et que nous ayons une attitude plus ferme vis a vis des Evêques qui ne sont pas dans la ligne de l’enseignement de l’Eglise.
    Contre ces Evêques Gauchistes nous devrions rentrer en résistance de la même manière que nous le faisons contre les Politiques qui ont dénaturés le mariage et maintenant veulent s’attaquer à la Famille.

    Le temps de “la fermer” est révolu.Si les responsables religieux ne mettent pas en pratique ce que le Christ nous a enseigné notre devoir est de manifester notre désapprobation et de le faire savoir avec vigueur afin qu’ils changent où se démettent.
    .

  25. C.B.

    « on ne peut pas rester tout le temps en train de contester une loi. En ce qui concerne le mariage, la nouvelle législation en France ne change rien pour les catholiques. La loi de séparation de 1905 entre l’Église et l’État garantit que chaque Église, chaque communauté religieuse s’organise selon ses propres lois»
    Ah! bon: donc depuis 1905, c’est l’Église qui impose pour recevoir l’un des sept sacrements d’avoir l’aval de la république en passant par la case mairie avant d’arriver à l’église?

  26. Pingback: Où est l’embryon de résistance de la CEF et de l’Eglise qui est en France ?… « Le fou du Roi Louis XVII

  27. Emmanuel

    N’avez vous pas encore compris chers amis que l’on ne peut rien attendre ( à moins d’un gros miracle) d’un évèque
    professant en son cœur la nouvelle religion issue de Vatican II: le MASDU: mouvement d’animation spirituelle à la démocratie ( démoncratie) universelle?
    Quant à sa Catholicité…..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *