L'évêque ne doit pas être un roseau qui plie selon le vent

Download PDF

Le samedi 5 février, Benoît XVI a consacré 5 nouveaux évêques dans la Basilique Saint-Pierre de Rome. Au cours de l’homélie, il leur a dit :

“Le pasteur ne doit pas être un roseau qui plie selon le souffle du vent, un serviteur de l’esprit du temps. Etre courageux, avoir le courage de s’opposer au courant du moment appartient de manière essentielle à la tâche du pasteur. Il ne doit pas être comme un roseau des marais, mais plutôt comme un arbre qui a des racines profondes, dans lesquelles il est fermement fondé. Cela n’a rien à voir avec la rigidité ou l’inflexibilité. Où il y a la stabilité, là seulement est aussi la croissance.