L'influence des blogues sur les nominations épiscopales

Download PDF

Le vaticaniste et blogueur italien Paolo Rodari était à la rencontre organisé par le Conseil pontifical des communications sociales. Dans son compte-rendu, traduit par Benoît-et-moi, il écrit :

Pendant la pause café, une personnalités autorisée d’Outre-Tibre admet: “Comment pouvions-nous ne pas organiser une rencontre avec les blogueurs? Sur les nominations des évêques, les opinions de certains blogueurs pèsent plus que les nôtres. “

Le père jésuite Federico Lombardi, porte-parole du Vatican, dit: “J’ai découvert qu’il est très important de surveiller les blogueurs. Je dois dire que je suis aidé par un blogueur très expert qui en quelques pages, chaque matin, me fait le compte-rendu de tout ce que vous écrivez. Pour moi, ce service fait par un blogueur a changé ma vie.

On apprend par ailleurs que certains évêques français ont écrit à Rome pour manifester leur incompréhension quant au choix des blogueurs. Sur les 5 Français, 2 étaient traditionalistes (Paix Liturgique et Le Forum catholique, mais ce dernier n’a pas pu participer). Benoît-et-moi rétorque :

La démarche du blog est une démarche de la base, et non pas institutionnelle. Et d’ailleurs, la Conférence des évêques de France, n’est pas l’Eglise en France! La réaction des évêques mécontents, elle, laisse supposer que ces derniers sont pour une forme soviétoïdes de l’information, avec une vérité officielle. Les excellences souhaitent-elles un système de quotas (pourtant durement critiqué dans le milieu du foot), estimant que 2 blogs traditionalistes sur 5, c’est décidément trop, et pas représentatif ?