25 comments

  1. Antoine daudré-Vignier

    Cher Monsieur,
    J’ai bien reçu votre mail et le récit des abominations scandaleuses qu’il décrit.
    Je ne peux que m’opposer à de tels actes inqualifiables.

    Il se trouve que je suis soissonnais. Dans mon jeune âge, il y a 35 ans, la cathédrale était bondée le dimanche

    Figurez vous que le prédécesseur de Monseigneur Giraud a, par son action et son comportement;
    vidé la cathédrale de Soissons de ses fidèles,
    ôté tout symbole religieux sur les éléments indispensable à la liturgie du culte,
    persécuté et chassé les prêtres qui osaient encore vouloir célébrer la messe en latin,
    transformé la Cathédrale en lieu de spectacle profane,
    imposé une liturgie gallicane sans aucun respect pour celle demandée par Rome et la congrégation de la Foi
    mis en place un culte vernaculaire dont les chants sont une offense à la raison et la musique à l’oreille
    inventé une doctrine de la Foi en rupture avec la tradition de l’Eglise,
    dégouté le denier carré de fidèles attaché à la foi catholique…….

    Aujourd’hui, nous entendons l’assourdissant silence d’un clergé invisible dans un monde sans Dieu
    Récemment, quel évêque ou prélat est monté en chaire pour protester fermement et de manière audible contre la mise en place du travail le dimanche…..
    Les exemples sont trop nombreux……

    Maintenant vous revenez vers nous pour solliciter notre appui contre ces infamie.
    Mon éducation chrétienne m’oblige mais vous ne m’ empêcherez pas de penser que l’arroseur ne peut se plaindre d’être maintenant arrosé….
    On récolte ce que l’on sème…….Après 40 ans de déchristianisation initié par le clergé français, le voici maintenant la première victime de sa politique aveugle et imbécile…..

    Respectueusement

    Antoine Daudré-Vignier
    Architecte D.P.L.G.

  2. Nom (requis)Odette de Lannoy

    Monseigneur je suis de tout coeur avec vous après ces abominations.”Pardonnez leur ils ne savent pas ce qu’ils font” Vous partagez les souffrances du Christ juste à la veille de l’anniversaire de sa montée au calvaire.L’église est à son vendredi saint mais bientôt il y aura la résurection.Bientôt ils regretterons ce qu’ils ont fait. Courage.

  3. F de Langalerie

    Monseigneur,
    Mon devoir de chrétien m’incite à vous plaindre et à prier pour vous afin que cessent ces persécutions dégradantes et dont l’Eglise n’a certes pas besoin. Je le fais volontiers.
    Mais… ne me demandez pas qui a vidé des églises pleines il y a 50 ans. Qui a été flatter le monde pour s’en faire bien voir et l’accompagner sur les chemins de la vie facile, ne voulant pas lui montrer la voie, plus rude il est vrai, de la Croix et de l’exercice responsable de la liberté humaine.
    La réponse risquerait d’être cinglante. D’aucun ont aliéné leur dignité dans leur ministère. Leurs successeurs en subissent les effets.

  4. Claude

    Votre démarche, à priori sympathique, me paraît finalement néfaste : sans vous, je n’aurais jamais su – comme probablement la plupart des personnes à qui vous envoyez ce courriel – que l’évêque de Soissons a été bizuthé. Les blasphèmes ont toujours existé, et, jusqu’à présent, ils ne tuent que chez ceux qui s’en prennent à l’Islam et au Prophète. Nous ne sommes pas disciples de Mohammed, mais de Jésus-Christ, qui en a vu bien d’autres, et qui a dit « Père pardonne-leur, ils ne savent pas ce qu’ils font ».

    Je souhaiterais voir chez nos bons cathos la même indignation devant les familles qu’on expulse, les sans-papier qu’on vient arrêter dans leur lycée ou quand ils vont porter plainte au commissariat pour violence familiale, les pauvres qui meurent chaque jour de solitude, d’oubli, de délaissement, sans oublier les victimes des crimes pédophiles commis par des prêtres. Où est votre pétition en faveur des chrétiens nigérians qui ont été assassinés, victimes du fanatisme musulman ? Vous êtes-vous mobilisé pour les chrétiens d’Irak, obligés de quitter leur pays, victimes de persécutions ?

    Réservez donc vos pétitions et mobilisations pour des causes qui en valent la peine, et laissez donc nos évêques se débrouiller avec la justice. Quand aux inconscients que vous dénoncez, oubliez-les : c’est le meilleur service à rendre à ceux qu’ils ont insultés.

  5. Suzanne Fasolo

    Mon père,
    Habitant l’Argentine, malheureusement je ne vous connais pas mais je suis de tout coeur avec vous et je m’oppose totalement à tout acte de violence injurieuses ….

  6. albéric de serrant

    Monseigneur,

    que de peines et de chagrin. que nos prières qui s’unissent aux votre contribuent humblement dans la grâce de Dieu à la conversion profonde de vos boureaux et leur apporte la joie de vivre dans l’amour de Dieu.

  7. PIOT Maurice

    Mon père,
    Nous sommes totalement à vos cotés pour vous soutenir et demander l’arrêt immédiat de ces propos orduriers à l’encontre de Mgr GIRAUD.

  8. vivianemarie

    la bataille, le combat, ne fait que commencer;
    attendons-nous à une véritable persécution anti-chrétiens et demeurons dans la prière.

  9. lagrot

    Les diffamateurs, insulteurs et racailles qui vous insultent bassement sont dangereux parce que un régime politique infâme
    les a, au fond, mis au pouvoir.
    Manifester notre dégout est un soutien à un homme attaqué par des voyous, mais aussi manifester la révolte des gens normaux de ce pays contre l’impunité de cette lie de la société

    ML Architecte DPLG

  10. philipon Vincent&Blandine

    Que le Bon Dieu vous bénisse et vous garde dans son coeur de Père.Qu’Il vous aide à pardonner à ceux qui ne savent pas ce qu’ils disent…Nous prierons pour vous et pour eux.

  11. Anonyme

    Monseigneur, Ces êtres qui n’ont même pas de qualificatifs pour les nommer sont infâmants et insultants à votre encontre ainsi qu’envers l’Eglise catholique en générale , Courage Monseigneur et que le Bon Dieu vous bénisse et vous aide à surmonter cette infamie
    nous prierons pour vous

  12. lallemand

    Avec des catholiques du Diocese De Frejus Toulon , je viens exprimer à Mgr Giraud l’assurance de nos prieres .
    Il n’est que temps pour les Cathos de se mobiliser et de montrer notre fierté et notre bonheur de se savoir aimés de Dieu .
    Osons notre Foi et n’ayons pas peur à la suite de Benoit XVI !

  13. Richard

    Nous devons être unis en Dieu pour résister à la haine des démons qui prennent des personnes déstructurées, fragiles pour des marionnettes, et s’en moqueront après, car les démons se servent de nous par haine quand nous les laissons faire. Alors c’est le moment d’appeler la Ste Vierge et St-Michel pour marcher dans l’honneur chrétien.

  14. Bonnaud Connétable Ordre de St-Sébastien

    Ce dimanche 11 avril sera pour nous l ‘occasion de confirmer à Monseigneur Hervé Giraud notre soutien en ces moments difficiles.
    On voit que ces attaques et insultes vous visent, et à travers vous c’est toute l’Eglise Catholique qui est touchée.
    Mobilisons-nous dans la prière.

  15. Jean Bazerolle

    Le supérieur de la confrérie de Saint Sébastien de Bligny sur Ouche en Côte d’Or ainsi que tous les confrères assurent Monseigneur Giraud de leur soutien inconditionnel Ils prient pour notre Eglise salie par certains medias.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *