90% des orthodoxes d’Irak ont fui, selon leur évêque

Download PDF

L’évêque du diocèse du Koweït et de l’Irak dépendant du Patriarcat grec-orthodoxe d’Antioche, Monseigneur Ghattas Hazim, a déclaré que plus de 90% des orthodoxes vivant en Irak ont fui leur pays depuis le début des ravages causés par les djihadistes. Sur les 600 familles orthodoxes qui vivaient à Bagdad, seules 30 y sont encore ; à Mossoul, elles ne seraient plus que 10. On considère même que celles qui n’ont pas fui n’en avaient simplement pas les moyens, ou bien ne pouvaient physiquement pas faire le voyage vers les pays voisins moins dangereux. Le hiérarque a par ailleurs reproché aux autorités occidentales de ne pas faire autant que promis pour assurer la sécurité des réfugiés, lesquels se voient parfois dénier un visa pour sortir du pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *