Abbé Beauvais : “John-Paul Lepers veut jouer à la victime”

Download PDF

Le curé de Saint-Nicolas-du-Chardonnet donne sa version des faits relatifs à la provocation de John-Paul Lepers, l’animateur principal du site de gauche “La Télé Libre”, le jour de Pâques :

Le camion des provocateur

La caravane des provocateurs

“En la fête de Pâques, dimanche 4 avril, fête la plus importante de l’Église catholique, fête de la résurrection de Jésus-Christ qui prouve sa divinité de manière éclatante et qui pour nous reste le gage de notre propre résurrection, un incident est venu ternir une après-midi radieuse avec sa joie pascale. Vers 16h30, un fidèle est venu me prévenir que des journalistes venaient de faire irruption sur le parvis. Là, depuis 3 ou 4 minutes, je suis allé tout de suite à leur rencontre, leur demandant simplement de quitter les lieux. Monsieur John-Paul Lepers et deux cameramen avaient garé ostensiblement leur camion sur le parvis, à quelques pas de l’entrée principale de l’église, un peu sur le côté (les photos prises en témoignent). En grandes lettres sur leur camion étaient inscrits ces mots en lettres rouges et noires: “Parlons de l’Islam”. Il faut noter que je n’étais en rien informé de leur venue. L’intention était évidemment provocatrice. Monsieur Lepers prétendait donc interroger les fidèles croyant qu’ils auraient quelque chose à dire sur l’Islam. Ne voulant pas partir, j’ai donc saisi le micro de Monsieur Lepers et obstrué dans le même temps l’objectif d’un des cameramen sans aucune bousculade. Les témoins sont nombreux ! Le ton de leur part a monté. L’un des cameramen a été en effet pris à parti un peu violemment par un fidèle que j’ai d’ailleurs invité à plus de calme. Voyant que les choses tournaient mal, j’ai demandé à un jeune d’appeler la police qui est arrivée en quelques minutes. La réprobation du public – car l’arrivée de la police coïncide avec la sortie du concert l’orgue organisé à ce moment-là dans notre église – était totale. Après une bonne dizaine de minutes, la police s’est chargée de faire partir l’équipe journalistique du parvis.”

Et l’abbé Beauvais de préciser :

Aucune agence parisienne, aucun journaliste, personne hors vous-même ne s’est enquis de [ma] version des faits. Je n’ai reçu aucune demande.”

Celle de John-Paul Lepers a fait le tour des médias.

Arthur Leroy

2 comments

  1. Cher monsieur Molitor,

    L’Abbé Xavier Beauvais n’aborde pas spontanément l’absence de sollicitation…Il répond à une question, précise, que nous lui avons adressé (voir: http://faitsdivers.blog4ever.com/blog/lire-article-287239-1723884-interview_de_monsieur_l_abbe_xavier_beauvais_sur_l.html ).
    L’incident du 4 avril était connu: dépêche de la TéléLibre, dépêches A.F.P., JDD, Morandini.com,etc.

    Cordialement.
    Alexis et Virginie
    E&FD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *