35 comments

  1. eljojo

    D’accord, elle n’est pas super belle. Mais symboliquement elle n’est pas si mal : le sacré coeur, la croix, la Bible, l’alpha et l’omega.
    Et en plus en soutane ! (même si c’est obligatoire pour voir le Pape)
    Ce n’est peut-être pas un cas désespéré, après tout !

  2. Maurice

    @ eljojo :
    AH NON !!
    Qu’est-ce que c’est que ce « machin » qui pendouille au cou de cet évêque ?!
    C’est tout ce que vous voulez, mais pas un signe religieux, surtout pas une croix épiscopale !
    S’afficher en publique en tant qu’évêque avec ÇA autour du cou ?
    N’est-ce pas un renoncement à sa charge d’évêque ?! Il pourrait mettre autour de son cou n’importe quoi se serait pareil. Comment un ecclésiastique peut en arriver là ?
    Seigneur, pourquoi nous laissez-vous de coté ? Qu’avons-nous fait de si grave pour mériter de tels châtiments ?
    Qu’a commis votre fille aînée pour que vous infligiez de tels personnages ?

    De plus, avez-vous agrandi ce pendentif ?
    Faites-le et vous verrez qu’il représente un cœur avec une croix dedans (pourquoi pas) mais en dessous il y a un livre avec dedans à gauche un A et à droite la lettre grecque Oméga sur la photo et inversement en réalité). Et que veut dire ses deux lettres ? Un A dans la lettre grecque oméga.
    C’est le symbole des chrétiens anarchiste !! (Anarchisme chrétien – Wikipédia )
    Est-ce fait en toute connaissance de cause, OU sans savoir ce que cela veut dire et fait pour se démarquer, en quelque sorte une médaille – m’as-tu vu – ?! Un péché d’orgueil ?!

    «Plaire à soi est orgueil ; aux autres, vanité», de Paul Valéry

    • Francois

      Oui, sa croix pectorale ne ressemble a aucune autre. Mais ne pas savoir que l’Alpha et l’Oméga est une définition du Christ, il faut être inculte

      Je suis l’alpha et l’oméga, le commencement et la fin, dit le Seigneur, celui qui est, qui était et qui sera” Apocalypse 1,8

    • Caroline

      Mais non Maurice,

      “Je suis l’Alpha et l’Oméga, le commencement et la fin”, dixit le Christ dans l’apocalyspe, 21-6.

      C’est un symbole on ne peut plus chrétien. Vous pouvez le voir sur le cierge de la veillé pascale!

      J’ai moins aussi ce symbole en pendentif…

    • C.B.

      Désole, “Maurice28 octobre 2013 at 6 h 24 min”, mais la description de “eljojo27 octobre 2013 at 14 h 55 min” est précise et correcte.
      Le “A” sur la page de gauche du livre est un “alpha” majuscule et non un “A”.
      (http://www.sudouest.fr/2012/03/12/pourtant-mgr-dagens-ne-porte-pas-de-rolex-656611-813.php
      “La pièce d’orfèvrerie a été réalisée par Guillaume Piéchaud, à Bioussac. Elle est constituée d’un livre ouvert où sont gravés l’Alpha et l’Oméga, d’un cœur et d’une croix mêlés. Elle symbolise l’alliance de la culture et de la foi chrétienne. C’est une pièce unique. En laiton. Pas en or.”)
      Voir aussi le commentaire de Mgr Dagens lui-même sur cette croix qui lui a été offerte en 2009
      http://mgrclaudedagens.over-blog.com/article-sur-le-chemin-de-l-academie-francaise-47824179.html
      Vous indiquez “à gauche un A et à droite la lettre grecque Oméga sur la photo et inversement en réalité”
      D’où tenez-vous “et inversement en réalité”? rien trouvé sur internet à l’appui de votre affirmation.
      Je ne suis fan ni des derniers propos de Mgr Dagens (à propos de la loi Taubira) ni de cette croix pectorale (trop “art contemporain pour mon goût), mais franchement, vu les élucubrations des “artistes” actuels, on aurait pu redouter pire.

    • France

      De Mgr Dagens lui-même l’explication:
      Merci d’avoir compris et d’avoir dit, comme tu viens de le faire, ce qui justifie pour moi la remise de ce signe. J’espère que tout le monde pourra le voir : le livre s’ouvre au cœur de Dieu et le cœur s’appuie sur le livre, et le cœur lui aussi est ouvert à la croix qui en devient comme l’aimantation intérieure. Je voudrais, à l’Académie française comme dans mon ministère d’évêque, pratiquer cette alliance entre la culture, l’amour de Dieu et la foi au Christ. Je voudrais continuer à laisser ce signe s’inscrire en moi : le cœur qui aime, la croix qui réconcilie, le livre qui ouvre au mystère du monde…
      Un homme de Dieu, un pasteur miséricordieux et bon, un évêque dont j’apprécie beaucoup la profondeur d’esprit et de coeur.

  3. senex

    Pourtant le crucifix véritable ,représentation de Jésus crucifié,est le livre ouvert où l’on peut lire concrètement la Miséricorde et la Justice divine,Sa Puissance , Sa Sagesse et sa Bonté. Des milliers de missionnaires n’avaient que ce livre pour évangéliser et ils faisaient des miracles.Mais l’empilement des abstractions,c’est moins compromettant …Pauvre homme…pa

    • denyse

      … qu’il esamotait — faisait disparaitre dans sa soutane — lorsqu’il visitait l’ecole du Tamuld a New York: une photo le montre ainsi en vestment de Cardinal assis devant un grand Tamuld tandis que le rabbin de la synagogue est debout fierement a cote de lui, la main droite sur l’epaule du Cardinal!

  4. Soulié

    Claude Dagens, le type même du prélat de cour, plus préoccupé de l’Académie Française que de Jésus-Christ, est disqualifié comme évêque dpuis longtemps.
    Il peut bien porter les colliers qu’il veut.

  5. Laurence Dumoulin

    Admirez surtout… la soutane de Mgr Dagens. Il a dû en louer une à un magasin de déguisements, ce n’est pas possible autrement. Comment n’ont-ils pas honte, ces evêques qui ne portent jamais la soutane mais qui prennent des airs de bons garçons bien rangés en se “déguisant” en soutane à Rome? Quelle duplicité!

  6. karr

    Habituellement Dagens porte cravate avec croix sur le revers du veston et une croix pectorale différente de celle-ci,pourquoi pas un clergyman et une croix pectorale?
    L’évêque d’Angoulême est un homme dont nous ne pouvons espérer que la démission,mais ces accoutrements épiscopaux,celui du nouvel archevêque de Besançon n’est pas triste dans le style “clodo”,nous laisse à penser que ces hommes qui sont nos pasteurs n’ont aucune conscience de leur charge ni de la dignité épiscopale.
    Leurs ornements liturgiques ne sont pas mieux,et que dire des manches en bois qui sont supposés représenter la crosse, “houlette”, du pasteur.
    Les apparences extérieurs sont révélatrices d’un état d’esprit!
    Je regrette également que le Pape François reprenne la croix avec son cadavre hideux sensé représenter Notre-Seigneur qui était celle de Paul VI et de Jean-Paul II.

  7. Mgr Dagens porte une jolie décoration qui est en plein accord avec la position des “progressistes” du Concile comme j’ai eu l’occasion de le préciser dans un tout récent “commentaire”.

    Ceux-ci, inspirés et conseillés par les quatre ou cinq “théologiens” qui ont réussi à imposer leurs vues contre la majorité des pères conciliaires (Congar, Camara, Rahner, Küng…Ratzinger, etc) prônaient, entre autre chose et à des titres divers :
    * La liquidation du magistère et de ce que nous nommons la “tradition” pour ne se référer qu’aux Ecritures :
    * Double avantage :
    – ne plus être prisonniers des définitions dogmatiques du passé et innover à plein tube en laissant libre cours aux effusions du Saint Esprit sur l’ensemble du “peuple de Dieu” (théologiens compris) inventant en permanence une religion “vivante”, “ouverte”, bref “moderne” contournant les enseignements du Magistère et les ratiocinations du Vicaire du Christ.
    D’où le rappel du “Livre” sur le cou de Mgr Dagens : coup d’oeil complice
    – d’abord aux religions dites “du Livre” : Juifs et Musulmans, en oubliant que le Catholicisme est essentiellement une religion de la Parole puisque le Christ n’a jamais écrit une seule ligne….
    – ensuite et surtout aux Protestants (oecuménisme et compromissions inhérentes obligent) à qui on avait emprunté et à qui on allait emprunter du plus en plus, des principes et une terminologie complices : le recours à la Bible plutôt qu’au Magistère, la notion de peuple de Dieu, l’inspiration charismatique, l’eucharistie (pour messe), le primat de la conscience (voir les récentes déclarations de François) sur l’obéissance au Magistère, sans oublier par la suite les adultérations qui aboutirent à la Messe ordinaire et à ses dérives sacrilèges. Bien sûr je résume et je simplifie.

    Quant au A et à l’Oméga, il est une référence explicite à l’oeuvre de Teilhard de Chardin dont nos progressistes conciliaires étaient des admirateurs béats et inconditionnels qui croyaient, avec leur inspirateur pourtant aussi bien désavoué par la science que par l’Eglise, à une spiritualisation progressive de la Création et au progrès du message christique dans l’Histoire à travers le peuple, conception dans laquelle le Magistère, le Pape, l’Eglise en tant qu’institution et organisation n’avaient plus grand rôle à jouer. Et le Christ, son Incarnation et sa Résurrection, encore moins !!!

    Dites moi quels bijoux vous portez et je vous dirai ce que vous pensez.

  8. remond

    si l’on veut être “l’église des pauvres” on ne dépense pas de l’argent pour une telle chose , l’on choisi une ancienne croix pectorale

  9. jacky.a

    Claude Dagens…

    Le Tartuffe, ou l’Imposteur…. de Monsieur Molière.
    “Couvrez ce s… (signe) que je ne saurais voir:
    Par de pareils objets les âmes sont blessées…”

    Faut-il être prélat…pour se cacher du Christ?

    • frannot

      parfaitement dit !
      la petite croix est noyée dans un discours qui finalement ne parle pas : la preuve, même sur ce site, tout le monde ne comprend pas

  10. eljojo

    @ Maurice
    Relisez l’Evangile, où le Christ déclare qu’il est l’alpha et l’omega, ça vous évitera de dire des bêtises.

    Esthétiquement sa croix n’est pas géniale. Symboliquement elle se défend.

    Mais le plus surprenant c’est qu’elle soit en or. De sa part on se serait plutôt attendu à du fer rouillé quelque chose de ce genre.

    • C.B.

      La croix de Mgr Dagens est en laiton et non en or
      http://pastoralesaintpaul16.over-blog.net/article-31424777.html
      ” Jean-Pierre Longeat, le père abbé de Ligugé, lui a remis une croix pectorale en laiton doré, réalisée par l’orfèvre Louis-Guillaume Piéchaud, de Bioussac. Il s’agit là d’un signe fort : c’est cette croix que Mgr Dagens portera à l’Académie française, à défaut de porter l’habit vert et l’épée, ce dont les hommes d’église sont dispensés.
      Cette pièce d’orfèvrerie est constituée d’un livre ouvert où sont gravés l’Alpha et l’Oméga, d’un cœur et d’une croix mêlées.”

  11. frannot

    … de loin j’ai cru que c’était un cadenas, personne ne peut prendre ce pendentif pour une croix pectorale ; quant au coeur il est d’un affreux mauvais goût et finalement le “plus discret”, c’est la croix ! un comble, non ?

  12. Maurice

    @ CB : et inversement veut dire suivant la manière dont on lit cette médaille, de face le A est à gauche et l’Oméga à droite, dans la réalité c’est le contraire comme pour une photo. Dans ce cas, c’est l’Oméga qui est le commencement ? Cette médaille a-t-elle été faite pour ceux qui le lise ?
    Du calme en ce qui concerne la comparaison avec des anarchistes chrétiens, ils sont anar, mais aussi chrétiens ! Il faut se renseigner avant de me tomber sur le râble.
    Après chacun trouve ce qu’il lui convient, certains le début et la fin, pour ma part ce que j’ai indiqué et je ne dois pas être le seul !
    Cet évêque veut (à mon point de vu) se démarquer comme beaucoup ecclésiastiques depuis Vatican II, d’où la citation de Paul Valéry que j’ai mis.
    Lorsque l’on veut défendre ou dénigrer tout ce qui déplaît ou est approuvé est utilisé. Nous en avons l’exemple pour cette croix.
    Merci à Karr et Louis SAINT MARTIN pour leurs commentaires ainsi que d’autres, je pourrai me sentir moins seul si il en était besoin.

  13. La multiplication des symboles n’est jamais heureuse car elle établit la confusion et encourage la malice.
    La croix se suffit à elle même et elle n’a pas à être accompagnée d’un livre, d’un coeur, d’un alpha/omega.
    Il est exact que le Christ ait dit qu’Il était l’Alpha et l’Oméga comme le fait remarquer peu charitablement eljojo à Maurice.
    Mais justement Alpha et Omega peuvent très bien être conçus comme les deux branches de la Croix (temps et espace, passé et avenir, immanence et transcendance, horizontalité et verticalité, origine et fin….donc alpha et oméga)
    Donc, associer la Croix aux lettres grecques :

    – soit constitue une sorte de redondance inutile. Or Mgr Dagens est académicien, on peut supposer qu’il connaît le sens du mot “redondance” ou “pléonasme”
    – soit – et c’est le plus probable – il a voulu suggérer quelque chose “de plus”. Et l’interprétation teilhardienne s’impose d’elle même dans le cas d’un prélat “progressiste”.

    LSM

  14. rigoletto

    Passer du Signe de celui qui a vaincu la mort, aux symboles
    bi-carré, double compas stylisés, les deux lettres des colonnes du temple. En dehors de repousser le sens de l’uniformité et de la communion d’avec ses confrères, est-ce que cela veut nous dire ou nous signifier que l’on peut aussi être chrétien et franc-maçon?
    La question doit-être posée!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *