“America’s got Talent” : 12 frères et sœurs séduisent le jury

Download PDF

La belle histoire du dimanche

Merci au site « famille » de MercatorNetFamilyEdge, pour cette jolie vidéo d’une famille qui s’aime ! Une famille nombreuse : l’âinée a 21 ans, la plus jeune 3. Et ensemble, ils ont constitué un orchestre. Parce qu’ils aiment être ensemble, et ça se voit.

La vidéo montre la participation des douze frères et sœurs à « America’s got Talent » où ils livrent une version appalache des Joies quotidiennes, parce qu’après tout ils sont cinq de plus que les von Trapp…

Et leur joie est communicative. Le jury, ébloui, se demande d’où vient toute cette joie et cette harmonie – « Une chose est sûre, leur maman doit être épuisée ! ». Eh bien, la maman, Brenda Willis, semble être plutôt la grande sœur de son aînée. « Super Mom ! », dit celle-ci.

Autant dire que le jury est ébloui, par leur talent, leur énergie, leur allure. « Adorables ! » J’ajouterai : leurs bonnes têtes. Leurs costumes sans vulgarité. La croix et la fleur de lys fièrement portées par l’aînée. Le jury n’aura que compliments pour cette famille rayonnante – cette famille nombreuse où chacun apporte son propre talent et son individualité.

 

 

(Si la vidéo ne s’affiche pas, voir ici). 

 

Leur histoire a commencé après la venue dans leur ville américaine d’un spectacle de danse irlandais. La vue de « Riverdance » a convaincu les parents, Brenda et Troy, que c’était là l’activité artistique qu’il fallait aux quatre enfants qu’ils avaient déjà.

 

A partir de là, rien n’a plus arrêté les enfants. Ils forment leur orchestre familial, chantent, dansent, s’offrent le temps de remporter des titres de lutte ou de natation, ils écrivent, composent… « C’est incroyable, la créativité dont ils font preuve à l’heure de faire la vaisselle ! », commente leur papa. Ils s’installent à Nashville, Tennessee – quand on a l’intention d’être les meilleurs, c’est là qu’il faut être.

 

Leur histoire fut tragique au départ. Le père de Troy Willis, pasteur, et sa mère, se rendaient en van familial depuis leur domicile au Tennessee vers le Wisconscin quand un morceau de débris tombé d’un camion au chargement mal arrimé – et conduit par un homme qui avait obtenu son permis contre un dessous de table – tomba sur leur voiture, provoquant un incendie qui fit périr six des neuf enfants du couple. C’était en 1994. La famille obtint 100 millions de dollars de dommages, grâce auxquels Troy put prendre sa retraite à 30 ans et s’occuper de faire développer les talents de ses enfants, aux côtés de sa femme qui avait depuis la naissance de son premier décidé d’être mère au foyer.

 

Troy note que ce destin n’est pas le lot de tous. Mais il souligne : « Nous vivons notre vie à plein. J’espère que les gens qui regardent notre show sauront dépasser le côté cirque et comprendre que si les parents veulent bien investir du temps et de l’énergie et de l’amour au bénéfice de leurs enfants, ils peuvent avoir le même genre de résultats. »

 

Si on préfère la musique irlandaise – avec des morceaux de danse époustouflants de légèreté et de maîtrise – il y a ceci :

 

(En cas de problème, la vidéo est ).

Et leur site – avec une video de leurs talents variés, est par là.

 

J’oubliais de vous dire : les douze enfants Willis ont bénéficié de l’école à la maison.

 

 

• Voulez-vous être tenu au courant des informations originales paraissant sur ce blog ? Abonnez-vous gratuitement à la lettre d’informations. Vous recevrez au maximum un courriel par jour. S’abonner

 

 

 

 

 

 

© leblogdejeannesmits

 

 

 

3 comments

  1. Sylvie Houbouyan

    ” ils ont bénéficié de l’école à la maison ” !
    Quel beau regard , quel sourire affectueux et amical cela leur a donné!
    Famille unie et généreuse , famille selon la tradition chrétienne, nous vous aimons !

  2. Pingback: Belle famille | Chrétienté Info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *