Animation pastorale dans le diocèse de Rodez

Download PDF

Le 25 août, Mgr François Fonlupt, évêque de Rodez, était à Villecomtal pour la sainte messe en la solennité de Saint Louis roi de France.

Au cours de la cérémonie, Nicole Barre, Fabienne Bras, Ginette Cavalié, Aurélie Dijoux, Lucette Perroud et Stéphane Layrac ont été nommés par l’évêque membres de l’équipe d’animation pastorale pour la paroisse Saint-Jacques Dourdou et Dazes. Une lettre de mission leur a été remise.

Leurs tâches apostoliques sont les suivantes :

«porter la préoccupation que les tâches essentielles de la mission de l’Église soient assumées, soutenir l’élan missionnaire de la communauté chrétienne, soutenir la recherche constante d’une plus grande communion dans le Christ».

17 comments

  1. chouan 12

    Et voilà où l’on en arrive quand on ne veut pas de communautés de prêtres extérieures, on nomme des “curettes”. Tous ces gens-là feraient bien de lire Maria Simma. Finalement heureusement que le ridicule ne tue plus. Et où sont les hommes? Il n’y a pas de parité!!!!!. Et dans dix ans combien de prêtres dans l’Aveyron ? et comment on fait pour avoir des vocations. Il est vrai que certains responsables d’église qui est en Aveyron disent que c’est la faute aux familles, il ne leur serait jamais venu à l’idée que le caté cucu la praline qu’on enseigne depuis 40 ans est une des causes de la désertification des églises et le grand empressement qu’ont eu les curés à appliquer le concile des médias comme dirait un certain Benoît XVI une autre des grandes causes de l’abandon de notre religion

    • Charlier

      complètement d’accord avec vous Chouan 12, tout ça c’est voulu et quand vous essayez de vous exprimer auprès des paroissiens, on se fait traiter d’intégristes!
      je me demande ce que dirait le Saint curé d’Ars, si on comprend bien la religion catholique existe t’elle encore!

  2. soleily

    Que nos engagements professionnels, politiques ou caritatifs soient vraiment portés par la charité, c’est à dire par l’accueil et le rayonnement de l’amour de Dieu.

  3. C’est bien le pape François qui a dit aux jeunes: mettez la pagaille dans les paroisses et les diocèses! Qu’ils se lancent à Rodez ! J’ajouterai pour ici: apprenez le français à vos évêques!

  4. Emmanuel

    HOOO…….
    Quelle belle langue de buis ( encore!!!……)
    Et allez donc le “flinguage ” de l’église catholique continue !!!
    ( surtout en France…………..)

  5. Vezelay

    A CHOUAN 12

    C’est une vraie catastrophe cette Evêque… il ne reste plus rien en Aveyron…. Je suis curieux de connaître l’état des lieux de ce diocèse: combien de prêtres en activité, séminariste(s),… communautés nouvelles …Il est vraiment bizarre cet Evêque et ça mériterait d’en parler à Mgr le Nonce de Paris !!!

  6. chouan 12

    A Loco, oui, malheureusement c’est bien l’évêque ou ce qu’on appelle un évêque! A VEZELAY: combien de prêtres pas beaucoup, de séminaristes aucun, il y en avait un mais il a fui dans un autre diocèse, de communautés nouvelles aucune, ils sont soit ensoutanés soit trop tradis ( ça ferait tache dans ce diocèse de vrais curés avec une soutane et qui soignent la liturgie!) trop bien en fait pour ce diocèse car comme me disait quelqu’un hier à la sortie de la messe: “ils préfèrent crever la gueule ouverte que de faire appel à des communautés

  7. gretel

    Voila un éveque qui n’a pas peur de mentir en expliquant a ses fidèles qu’il n’y a plus de pretres dans le diocèse alors qu’il empeche certains de venir aider !
    Cela finit par se savoir dans l’Aveyron!
    L’idéologie a remplacé l’esprit d’apostolat!
    La Nonciature appréciera…

  8. eljojo

    Au lieu de critiquer, vous feriez quoi dans cette situation concrète ?

    Concrètement, il y a une communauté chrétienne, mais pas de prêtre. C’est plutôt bien que l’évêque encadre le fonctionnement de cette paroisse, non ?

    • santiago64

      Eh bien je ne refuserais pas les jeunes prêtres traditionnels qui se proposent et dont les vocations ne sont pas, elles, taries. Au lieu de cela l’évêque les rejette et prive le troupeau de pasteurs. Ce diocèse n’a plus d’avenir, il sera tôt ou tard fondu dans un autre; tant mieux, il y aura un mauvais évêque de moins!

  9. chouan 12

    @ eljojo, êtes-vous au courant de la situation ? à mon humble avis non, savez-vous que la Fraternité St Martin voulait venir en terre aveyronnaise, que d’autres communautés sont prêtes à venir mais on n’en veut pas, savez-vous que quelques jeunes prêtres ont été obligés de “s’exiler”, non conformes à la nomenklatura etc etc

  10. eljojo

    Bien sûr que ce diocèse ne brille pas par son ouverture d’esprit, et que quelques prêtres pourraient venir via diverses communautés.

    Mais ce n’est pas ça qui résoudra la crise des vocations en France.

    Un simple chiffre pour éclairer le débat. Avec 150 ordinations (tout compris) en France par an, en régime permanent, cela conduit à 7000 prêtres grosso modo. Or aujourd’hui nous en avons 20000 (au minimum).

    Par conséquent, même avec les tradis et assimilés, le choc va être rude, et les démarches comme celles de cet évêque vont se multiplier, pour garantir la structure des communautés chrétiennes.

  11. Vezelay

    A ELIJOJO:

    Qui se cache derrière ce pseudo !!!! quelqu’un qui doit tout revoir…. de sa drôle d’idéologie !!!
    Visiblement cet Évêque ne vaut rien … c’est ce qu’on dit ici à Paris

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *