Au lieu de détruire les églises, transformons-les en salles de spectacle !

Download PDF

11099_548892375151707_1257209376_n

 

Naviguant parmis les monticules de molesse qui peuplent le web-catho 2.0, je suis tombé sur les «cahiers libres», un portail rassemblant diverses contributions de cathos branchés, issus de la même bande de potes, qui se retrouvent notamment dans les FASM ou autres beuveries entre blogueurs catholiques. 

Dans ces cahiers libres – mais qui ressassent article après article des points de vues fichtrement téléguidés et ennuyeux, comme un sermon incolore, je tombe sur un article de Charles de Vaugirard, toujours tenant du point de vue “social” et gauchiste, intitulé « Ces clochers qu’on abat », me disant qu’ils s’intéressent peut-être enfin à la question de la destruction des églises, dont un blogue comme l’Observatoire de la christianopobie se fait l’écho depuis des années. 

Donc, enfin des solutions concrètes et un réveil militant des blogueurs cathos ? Que nenni ! On trouve là des platitudes, et des affirmations surprenantes, telle que la suivante : 

Nous pouvons éviter leur démolition en nous mobilisant pour qu’elles soient au moins transformées, par exemple en musée ou salle de spectacle comme le suggère Benoît de Sagazan. Comme ça elles seront sauvées de la démolition.

Donc cela ne le dérange aucunement – lui et son ami Benoît de Sagazan – de transformer une église en musée d’art contemporain – dont les exemples de haine anti-chrétienne ne manquent pas – ni en «salle de spectacle» : pour y jouer Golgotha Pic-nic par exemple ? 

Ah, mais avant d’en venir là, monsieur de Vaugirard a la solution, une grande solution, bien concrète et bien formidable : 

nous sommes appelés à un réveil missionnaire, à ouvrir toutes grandes les portes de nos églises pour qu’elles soient plus que jamais des lieux de vies et de foi.

Un réveil missionnaire… Avec des personnalités aussi plates et conventuelles, il est bien beau, le réveil… 

4 comments

  1. rocheteau

    tout ça reflète l’état de délabrement moral de notre pays, et tout particulièrement de la Vendée, où la mémoire jadis entretenue vénérait ses saints martyrs de la Révolution, et qui maintenant laisse condamner une église comme celle de Mortagne, en plein coeur de la Vendée militaire. que sommes nous devenus ?

  2. ” nous sommes appelés à un réveil missionnaire, à ouvrir toutes grandes les portes de nos églises pour qu’elles soient plus que jamais des lieux de vies et de foi. ”
    Le genre de phrase parfaitement dépourvues de sens. Pour que les églises deviennent des lieux de vie, il ” suffirait ” qu’elles se remplissent de fidèles lors des offices et des messes.

  3. rocheteau

    on voit de plus en plus de concerts dans nos églises… qu’est-ce que ça apporte à la foi ? le saint Sacrement n’est souvent même pas retiré lors de manifestations profanes, et on défile, on parle on crie au besoin devant le tabernacle sans y prêter la moindre attention…
    des manifestations culturelles ils disent… concerts, expositions sans le moindre rapport avec la religion ! on a commencé à dénaturer nos églises, on s’étonne que les braves gens ne voient plus dans nos lieux de culte un lieu de recueillement de silence de prière,… même la messe dominicale (qu’on veut vivante !!!) n’attire plus, nos églises ne sont plus utiles… et l’Eglise de France saborde son héritage tant matériel que spirituel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *