Avortement : Roselyne Bachelot en rajoute une couche

Download PDF

Le 24 juin 2010, lors de la première séance de session ordinaire à l’Assemblée nationale, Roselyne Bachelot a dit compter sur la direction des hôpitaux de Paris (AP-HP) pour “améliorer l’organisation de ses centres d’orthogénie et garantir l’accessibilité à l’IVG” avant d’ajouter : “j’ai demandé expressément aux directeurs généraux des agences de santé et tout particulièrement au directeur général de l’ARS Ile-de-France de considérer que c’est l’une des actions prioritaires à mener pour améliorer la qualité de l’offre de soins, et ils auront évidemment des comptes extrêmement précis à me rendre sur ce sujet. Je veille personnellement à ce qu’il en soit ainsi, car le premier hôpital français se doit bien sûr d’être exemplaire en la matière“.

Des propos scandaleux qui font suite à ceux tenus le 15 juin dernier au Sénat.

Nous supplions Mgr Delmas, l’évêque d’Angers où est implantée Roselyne Bachelot, de parler. Pour que cesse la banalisation de ce “crime abominable”.

Arthur Leroy

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *