Bob Dylan chante… Noël… et en latin !

Download PDF

Bob Dylan, de son vrai nom Robert Allen Zimmerman, naquit le 24 mai 1941 à Duluth (Minnesota). Il reçut à sa naissance le nom juif de Shabtai Zisel ben Avraham. Pourtant ce musicien d’exception à l’influence considérable sur la musique folk, rock et country, “engagé” dans de nombreux combats sociaux des années 1960 sans pour autant vouloir s’y laisser enfermer, se convertit au christianisme en 1979 mais on le saura qu’en 1981. Des biographes pensent qu’il s’est éloigné du christianisme dès 1983, pourtant son trente-quatrième album de titres enregistrés en studio, d’octobre 2009 a pour titre Christmas in the Heart (Noël au cœur) et se compose de quinze chants traditionnels de Noël… Et comme nous sommes au saint jour de Noël, je vous offre l’écoute d’une plage de ce disque qui reprend le célèbre O’ Come All Ye Faithful, l’Adeste Fideles l’hymne attribué à saint Bonaventure (XIIIe siècle) mais on ignore qui fut le compositeur de l’air, même si beaucoup de musiciens en revendiquèrent la paternité… L’intérêt de cet enregistrement, outre la voix si particulière de Bob Dylan et l’arrangement qu’il a écrit pour ce “standard” de Noël, c’est que le chanteur compositeur entonne le premier couplet de cet hymne dans sa version latine… puis poursuit avec l’adaptation anglaise. Une manière, qui n’est pas vraiment comme les autres, de souhaiter aux lecteurs d’Americatho et de Riposte Catholique un saint et joyeux Noël !

 

[youtube http://www.youtube.com/watch?v=Iye6FhlzMcA]

4 comments

  1. btk

    mon mari, qui ne parle ni ne lit un mot de francais, et a qui je traduis dans mon pauvre americain tout ce qui est susceptible de l’interesser, me dit que vous etes un homme surprenant…il me dit (et j’espere que cela vous fera sourire) :’ this guy is a gourou’
    hope I don’t put a blush on your face….

  2. ALONSO

    Ainsi Dylan fut baptisé Sabbatai Zevi du nom du plus grand apostat de la Cabale, qui, pour faire advenir le Messie se convertit à l’Islam puis au Christianisme

  3. Melmiesse

    la chanteuse Enya l’a chanté entièrement en latin ;2e couplet “deo de deo lunem etc; il y a quelques années au Vatican. Je l’avais eu sur youtube

    • ALONSO

      Oui, cela n’est pas étonnant car Enya, aimait beaucoup chanter en Gaëlique, Latin, voire Anglais… mais elle n’était pas sabbatai. C’est cet aspect qui reste insolite et remarquable, chez Bob Dylan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *