Ces nouveaux prêtres qui célèbrent la forme extraordinaire

Download PDF

Voici ce que l’on pouvait lire dans la Lettre de Paix Liturgique du 30 juillet :

“En France, on peut signaler cette année la première messe en forme extraordinaire d’un jeune prêtre diocésain dans les Pyrénées. Et une autre à Versailles, où l’abbé Guillaume Dupont, tout nouveau prêtre, a célébré le 1er juillet sa première messe à Notre-Dame-des-Armées. Cela fait donc un prêtre idoine de plus dans le diocèse de Versailles. Prions pour qu’il puisse être laissé libre de satisfaire l’une des nombreuses demandes d’application du Motu Proprio en attente de réponse dans le diocèse.

Discrètement, le Motu Proprio a pour ainsi dire mûri dans les séminaires : il y a quelques années, les nouveaux prêtres « restaurateurs » arboraient une soutane lors de leur première messe ; aujourd’hui, ils célèbrent une messe dans la forme extraordinaire. Il est d’ailleurs probable que le phénomène s’accentuera l’an prochain car les futurs prêtres, “cuvée” 2014, seront des jeunes gens entrés au séminaire en 2007, alors que Benoît XVI venait tout juste en juillet de publier le Motu Proprio. La génération Motu Proprio s’avance.”

7 comments

  1. Loco

    Quelle merveilleuse ouverture que ce ” Motu proprio ” de notre vénéré Benoît XVI. Tout en douceur il rend possible , non pas un retour en arrière mais l’expression au grand jour d’une belle tradition à laquelle un soi-disant esprit de progrès avait voulu couper la route .

  2. gaudet

    Au milieu de tant de périls qui accablent notre malheureuse Eglise catholique, que se soit les massacres atroces de chrétiens en Orient ou le développement épouvantable de l’apostasie dans nos propres paroisses, il est encore réconfortant de voir des valeureux prêtres , en fait de futurs saints, défendre le noble flambeau de la tradition liturgique.

    Je suis convaincu que la messe conciliaire , a contribué à la disparition progressive de la foi et de la piété, et j’encourage donc les nouveaux prêtres méritoires, à s’engager dans la messe traditionnelle, sous sa forme extraordinaire

  3. Thècle

    Dans ma paroisse (dont le curé est un jeune prêtre moderniste très “sympa”) où la désobéissance et la fantaisie sont la règle dans la célébration de la Messe, j’attends qu’un jeune prêtre de la génération “Motu proprio” vienne nous délivrer de la catastrophe actuelle….je vous passe les détails !

  4. Jeanne SAINT-CYR

    Grâce à Dieu cette nouvelle génération remplace peu à peu ces “faux” prêtres infiltrés dans l’Eglise depuis 1968. Ceux-là même qui ont contribué à faire vider les églises et faire douter de leur foi des milliers de catholiques. Mais la roue tourne et nous ne les entendrons bientôt plus, au profit de véritables bons et saint prêtres. Prions pour eux.

  5. Arthur Lenoir

    Dans le diocèse de Nanterre, il y a aussi un prêtre de moins de 40 ans (prêtre depuis 10 ans lui) qui célèbre chaque dimanche dans sa paroisse une messe selon la forme extraordinaire depuis qu’il est curé.

  6. Il serait important que le Saint Père François s’ exprime sur ce sujet brûlant; Il peut être cause de division dans les assemblées . L’ idéal étant de prendre le bon de chaque rite et de répondre à l’ attente réelle des âmes.Il est tout de même curieux que le Sacrifice de la Sainte Messe ,ou Jésus se rend Présent ,puisse être source de division. Ceux qui ont la quarantaine ou la cinquantaine, ont aucune notion du rite dit Extraordinaire. il serait souhaitable d’ éduquer , de renseigner ,les fidèles qui peuvent ne pas comprendre pourquoi ce retour dans l’ expression Liturgique..Nous avons un besoin d’ adoration , un besoin de retrouver le chemin de Dieu ; Le saint Père peut opérer ce miracle de permettre à l’ Eglise de proposer le rite qui convient pour le monde d’ aujourd’hui.
    Jésus seul est le Chemin , la Vérité , la Vie, si les rites opposent les chrétiens catholiques ,c’ est que quelque part il y a une mauvaise compréhension de la Liturgie ,qui n’ appartient à personne ; L’ Eglise seule par le Magistère doit dire ce que nous devons faire et comment le faire .
    La consécration du monde faite par le Saint Père François au Cœur Immaculé et Douloureux de Marie devrait nous unir pour faire monter vers Dieu notre prière. Que l’ Esprit Saint nous garde dans la Vérité et l’ humilité, pour donner au monde qui a perdu le sens de Dieu , de le retrouver par l’ exemple d’ amour que peuvent donner les chrétiens .;je ne suis qu’ un pauvre pécheur comme tant d’ autres ,le Christ est venu pour nous pécheurs, que nos Pasteurs , unis au Saint Père nous donne le chemin de la sainteté comme le vivait Saint Jean- Marie -Vianney ;que l’ on nous montre le chemin du ciel:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *