Cinquième Congrégation : toujours pas de date pour le conclave

Download PDF

Voici le communiqué de ce jour de la salle de presse du Saint-Siège.

À 13 h s’est tenu un nouveau point de presse sur le déroulement des congrégations générales. Le directeur de la Salle de Presse a d’abord démentie une agence de presse annonçant que les cérémoniaires pontificaux auraient réservé la Basilique vaticane pour lundi après-midi afin d’y célébrer la messe Pro Eligendo Romano Pontifice, qui précède l’entrée en conclave des cardinaux électeurs. Non seulement une telle démarche ne dépend pas du Maître des cérémonies pontificales, a confirmé Mgr Guido Marini, mais du Collège cardinalice. Par ailleurs, tout prêtre est en mesure de dire une messe à cette intention, pour demander à l’Esprit d’éclairer les électeurs du Pape.

A la cinquième congrégation tenue ce matin ont pris part 152 cardinaux. Ont prêté serment le cardinal électeur Kazimiercz Nycz, archevêque de Varsovie (Pologne), et le cardinal non électeur Giovanni Coppa (Italie). Des électeurs ne manque plus que le cardinal Jean-Baptiste Pham Minh Man, archevêque d’Hôchiminville (Vietnam), qui arrivera cet après-midi à Rome. La composition de la Congrégation particulière assistant le Camerlingue a été renouvelée avec le tirage au sort des cardinaux électeurs Béchara Boutros Raï, le Patriarche maronite pour l’ordre des prêtres, Laurent Monsengwo Pasinya, archevêque de Kinshasha (Congo) pour l’ordre des prêtres, et Velasio De Paolis, président émérite de la Préfecture pour les affaires économiques. Le cardinal Doyen Sodano a lu le télégramme de condoléances envoyé au nom du Sacré Collège au gouvernement vénézuélien à la suite du décès du Président Hugo Chávez. Durant la vacance du siège apostolique ce type de message revient au Collège cardinalice. Au cours de la matinée 16 Cardinaux ont pris la parole, ainsi que les responsables des finances et du patrimoine du siège apostolique, les cardinaux Giuseppe Versaldi, qui est le président de la Préfecture des affaires économiques, Domenico Calcagno, président de l’Administration du patrimoine, et Giuseppe Bertello, président du Governorat de l’État de la Cité du Vatican. Ils ont informé l’assemblée sur la situation matérielle du Saint-Siège, selon ce qui est prévu par la constitution apostolique Pastor Bonus. Chaque domaine, a précisé le P. Lombardi, a été exposé à grands traits, en tenant compte du fait que le bilan ne sera présenté qu’en juillet. Les autres interventions, suivant l’ordre des inscriptions, ont touché à des thèmes ecclésiaux comme la nouvelle évangélisation, le Saint-Siège et son fonctionnement, le profil du nouveau Pape, l’œcuménisme ou la mission caritative de l’Église. En plus des interventions, les cardinaux ont comme à l’habitude échangé leurs opinions.

À propos de la question de la réserve et du secret touchant aux congrégations puis au conclave proprement dit, largement évoquée par la presse, le directeur de la Salle de Presse a précisé que la constitution Universi Dominici Gregis dit que les cardinaux doivent promettre de garder le secret sur leurs travaux. Ce serment est distinct de celui du conclave, même si leur philosophie commune est de tendre à protection collective comme personnelle de la réserve. En 2005 par exemple les cardinaux avaient décidé par vote de n’accorder aucune interview dès le commencement du pré conclave que sont les congrégations générales.

Enfin, il a indiqué que les travaux d’aménagement de la Chapelle Sixtine se poursuivent par la surélévation du sol, la mise en place des gradins et des deux poêles, l’opacisation [sic !] des fenêtres de l’enceinte. Il a également été procédé à la suppression du grand écusson floral aux armes de Benoît XVI, situé au bas des jardins du Vatican. La sixième congrégation générale se tiendra entre 17 et 19 h.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *