Communion et mission, le défi de notre église

Download PDF

Mgr Guy de Kerimel, évêque du diocèse de Grenoble-Vienne, a rendu publique une lettre pastorale le 19 mai 2013, jour de Pentecôte. Celle-ci a été présentée et distribuée au cours du rassemblement des catholiques de l’Isère à Alpexpo à Grenoble. Elle est accessible ici. Intitulée “Communion et mission, le défi de notre église“, cette lettre est longue de 44 pages. Chaque chapitre comprend notamment des moyens de mise en oeuvre pratique. Ainsi, dans le chapitre pour la mission, l’évêque écrit :

“J’invite les paroisses, et l’Enseignement catholique qui doit promouvoir une première annonce pour tous et encourager à la catéchèse ceux qui le demandent, à poursuivre le travail de renouvellement commencé depuis la publication du « Texte national d’orientation de la catéchèse en France ». La catéchèse de l’enfance reste une priorité ; elle demande souvent à être précédée par un temps de première annonce, sauf pour les enfants qui ont suivi un éveil à la foi. Mais nous devons aussi, et de plus en plus, nous adresser aux parents. Beaucoup de familles viennent encore frapper à notre porte tout en étant loin de la foi ; elles sont parfois heureuses de redécouvrir ou découvrir que la Parole de Dieu est vraiment pour elles une Bonne Nouvelle. Les nouveaux parcours de catéchèse promulgués il y a trois ans sont une aide précieuse. Ils seront évalués ; la liste en sera mise à jour lorsque certaines des nouvelles parutions auront été expérimentées. […] Je demande à l’Enseignement catholique, aux Aumôneries de l’Enseignement public, aux Mouvements éducatifs, de poursuivre, auprès des adolescents, l’approfondissement de la foi. Il faut leur donner les moyens de dire à leurs amis non-croyants ou d’autres religions ce qui est le spécifique de la foi chrétienne. Par ailleurs, dans le contexte actuel, je demande à ce que l’on annonce la Bonne Nouvelle de l’amour humain aux adolescents, à partir de l’anthropologie chrétienne et des belles catéchèses du pape Jean-Paul II sur ce sujet.”

2 comments

  1. philippe.

    Cette lettre est bienvenue et rappelle bien des vérités; Merci Monseigneur Guy de Kerimel; Cependant, si je puis me permettre et en tant que laïc catholique intégrant le peuple des baptisés, et en tant qu’ancien catéchiste, je vais vous expliquer ce que à quoi je suis confronté (et nous sommes un nombres trés important de laïcs à être confrontés à cela) alors que je dispose d’un “outil” d’évangélisation formidable qui recèle en images toute la vie terrestre de Jésus et de sa Passion: La Sainte Face du Linceul de Turin.
    L’Eglise Catholique de France se veut évangélisatrice et Rassembleuse uniquement par la Parole, par le Verbe de Dieu. Or, Dieu est aussi Lumière (au sens propre comme au sens figuré). Et faire abstraction du second attribut de Dieu ou l’utiliser uniquement de manière abstrait, est une grave erreur. La Sainte Face du Christ (mondialement connue et vénérée) a été “écrite avec une source de Lumière pour le moins inconnue au regard de notre Science, et c’est justement grâce au travail sur cette lumière que nous disposons actuellement d’images inédites qui accréditent le Texte des évangiles et le réçit des plus grandes Mystiques, (comme Maria D’Agreda ou Anne-Catherine Emmerich) sur la Passion du Christ.
    Je ne suis pas un grand scientifique, je suis un tout petit croyant laïc de 53 ans, père de famille, mais ce que je sais , reste que je détiens par mon travail personnel des images inédites de la Passion de Jésus (non faites de mains d’hommes) grâce à un petit logiciel informatique. J’obtiens ces images de la Passion de Jésus, en réglant le contraste , la luminosité et aussi en grossissant certaines partie de la Sainte Face. Rien de plus.
    J’ai découvert cela par “hasard” après m’être intérressé de prés à la photo du photographe italien secundo Pia, la première photo de la Sainte Face du Christ non faite de main d’homme. .J’ai fais voir toutes mes découvertes à certains hommes d’Eglise qui les ont rejeté sans même me dire si cela était bien ou mal. (a part un ou deux prêtres, trés enchantés de voir cela, j’ai été confronté à un mur). Je me suis alors tourné vers des mécréants, et bien, ils se sont tous tournés vers Jésus depuis. (je dis bien vers Jésus et pas vers l’Eglise Catholique à laquelle je m’identifie, à laquelle j’appartiens et pour laquelle je veux participer à son Edification). Pourquoi ce problème ?
    Tout simplement, parce que l’Eglise catholique de France ne conçoit pas que l’on puisse évangéliser par un autre moyen que celui qu’elle trouve le mieux adapté; à savoir la Parole. (surtout si nous ne sommes pas prêtre). En effet, . Les initiatives personnelles de laïcs catholiques (qui sorte de l’ordinaire) ne plaisent pas à L’Eglise catholique de France et tant pis si Jésus donne à un petit laïc de quoi évangéliser. Et bien, je trouve qu’Elle a tort, et qu’en rejetant les images inédites des souffrances de Jésus et bien l’Eglise se prive ainsi d’une source d’évangélisation hors du commun, notamment chez les jeunes ados (et pas seulement) qui sont friand d’images et de nouvelles technologies. (C’est aussi ce que notre Pape François, perçoit, quand il dit que Notre Eglise ne doit pas être un poste de douane.).
    les Paroles s’en vont , les écrits restent nous dis le proverbe. C’est Pourquoi, je propose “mon” “outil” d’évangélisation sur ce blog, et renouvelle ma demande à l’Eglise catholique de France de Bien vouloir écouter et voir ce que j’ai à proposer pour participer à cette évangélisation et à cette année de la Foi en tant que laïc Catholique baptisé. Je souhaiterai faire des conférences gratuitement dans les paroisses susceptible de m’acceuillir mais pas seulement.
    La Sainte Face du Christ et ce que j’ y ai découvert doit être partagée et servir d’outil d’évangélisation aussi; Car elle édifie la Parole par l’image, par la Lumière de Dieu. “Ne rejetez pas celui qui vient au Nom de Seigneur” dit la Bible à l’Eglise.
    Celles et ceux (Hommes d’Eglise et Laïcs intérressés par ces découvertes (que tout le monde peut découvrir), et par de nouveaux moyens d’évangélisations, peuvent donc me contacter : philippe.fernandez399@orange.fr
    Merci à tous d’avoir pris le temps de me lire, et prions le Seigneur Jésus pour que Notre Eglise Catholique de France soit plus ouverte afin de ramener à Elle de nouveaux convertis.
    La plupart de ces nouveaux convertis s’intéresseront à la Parole de Dieu, certainement après avoir vu. (comme les mécréants que j’ai rencontré dernièrement me l’on confirmé) …au tombeau : ” Il vit et il cru”.. (Paroles Bibliques) et pas, il cru et il vit…; Faites passer le message à vos Evêques et à vos Prêtres, mes Amis en Christ si vous aimez Son Eglise; l’Eglise de Jésus qui se veut Catholique (Universelle). (et non pas refermée sur Elle-même avec ses certitudes). L’Evangélisation de l’année 2013, peut et doit passer par tous les moyens que Notre Dieu nous donne. (y compris, par nos avançées technologiques en matière d’imagerie et de traitement de la Lumière..de la Lumière de Dieu).
    Oui, je crois profondément que Notre Eglise Catholique doit s’adapter et évoluer aussi, non pas sur la Sainte Doctrine qui est immuable, mais sur les moyens dont nous disposons aujourd’hui pour propager la Foi. Oui, Monseigneur, Notre Eglise doit relevé le défi. (et s’en donner les moyens). Amen.

  2. Guy Robin

    Ces nouveaux textes de catéchèse “nationaux” (gallicanisme? l’évêque n’est-il plus maître dans son diocèse?) ne sont pas catholiques et ne convertiront personne. Il faut des missions à la saint Louis-Marie Grignion de Montfort, à la saint Vincent de Paul, à la saint Vincent Ferrier, à la Bx Julien Maunoir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *