“Cristeros” : “La Croix” écrabouillée en 3 points

Download PDF

Nous avons exprimé ici même le 14 mai dernier, l’indignation qu’a provoquée chez beaucoup de catholiques la “critique” imbécile que la journaliste Claire Lesegrétain a commis dans le quotidien La Croix, le “journal-officieux-des-évêques-de-France” sur l’excellent film Cristeros réalisé par Dean Wright. Dans un commentaire impeccable, paru aujourd’hui sur le blogue du site Internet de L’Homme Nouveau, Hugues Kéraly démonte, en trois coups de cuillère à pot et en trois points, l’inanité sonore de Claire Lesegrétain : 1. Le film de Dean Wright ne force pas « le trait sur la brutalité des soldats de l’armée fédérale » (Lesegrétain) : au contraire, il la minore ! 2. « L’interdit évangélique de toute forme de violence » (Lesegrétain) est une lubie de la journaliste qui ne correspond pas à ce que nous enseigne la doctrine catholique en matière de légitime défense ! 3. L’absence « d’inspiration chrétienne » que dénonce Lesegrétain montre que cette journaliste est myope et qu’elle a oublié ses lunettes quand elle a vu Cristeros… Non seulement « l’inspiration chrétienne » y est mais Cristeros est un film éminemment spirituel comme le fut, voici déjà dix ans, La Passion du Christ de Mel Gibson, un film également étrillé alors par les journalistes de La Croix… Sicut canis qui revertitur ad vomitum suum…

Allez vite découvrir le démontage roboratif d’Hugues Kéraly ! C’est ici…

22 comments

  1. jejomau

    de toute façon, c’est perdue : les journaleux français sont irrécupérables. Je préconise UNE seule mesure pour le redressement de la France dès que l’alternative aura eu lieu :

    – le limogeage séance tenante des trois-quarts des effectifs de l’AFP
    – une véritable chasse aux sorcières de tous les Trotskystes socialos et cie qui se sont infiltrés dans les médias
    – l’embauche immédiate de journalistes littéralement “orientés” à Droite !

    Là, on s’apercevra que bien des choses vont changer !

    • toto

      Et vous faites comment?Vous avez le pouvoir? Ce sont les Trotskystes qui ont le pouvoir, surtout dans l’église-qui-est-en-France

  2. Struyven

    J’apprécie de moins en moins le Journal “La Croix”……encore un article litigieux, cette fois sur le film Cristeros. Je finis pas croire, en effet, que ce journal est fortement influencé par la franc maçonnerie. Il serait temps que notre bon Pape François y mette de l’ordre……cela viendra…..

  3. Alex

    Par Luc* 22 :

    36. Mais il (Christ*) leur dit :
    Maintenant, au contraire, que celui qui a une bourse la prenne ; de même aussi celui qui a un sac ;

    et que celui qui n’en a point vende son manteau et achète une épée.<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<

    37. Car je vous dis que ceci qui est écrit : Et il a été compté parmi les iniques, doit s'accomplir en moi ; en effet, ce qui me concerne touche à sa fin.
    38. Et ils dirent : Seigneur, voici deux épées. Mais il leur dit : Cela suffit.

  4. zézé

    Peut-être qu’elle ne l’a même pas vu ce film! pour être aussi .. myope ! elle a demandé à un copain d’y aller qui lui n’aimait pas du tout et lui a fait un rapport … qu’elle a retranscrit dans ce torchon..

  5. Maurice

    Le journal « La Croix » porte très bien son nom vis à vis de NOUS catholique !
    Il est notre croix dans les publications ; comment faire pire en ce disant catholique ? Ne cherchons pas, ce n’est pas faisable ! À moins d’appliquer : plus *on tu meurs.
    Cette publication est à lire sur le net, pas plus pour ne pas soutenir de telles écrits !
    Il y a bien d’autre publication qui sont beaucoup mieux et ont besoin de nos soutiens.

  6. Au titre de la théologie, de la morale chrétienne, ou même des meurs
    qui peut dire que la CROIX est encore aujourd’hui un quotidien sérieusement catholique ?
    Depuis longtemps ce journal est devenu progressiste-gauchiste comme chacun sait .

  7. Isabelle

    Ne lisez plus la Croix, la Vie, etc… Ce sont des torchons qui diffusent leur propagande socialo- franc- maçon-soixante- huit-de cathos- chamallow-ramollos!!! Abonnez vous à Famille Chrétienne et ne vous infligez pas ce genre de stupidité. Si vous ne savez pas pour qui voter essayez UPR. Sortons de la dictature européenne soviétique. Que Dieu vous bénisse!

  8. LAPARRA

    Ces commentaires sont plutôt réconfortants. Voilà en effet plus de 40 ans que nous savons à quoi nous en tenir sur le journal “La Croix” : doctrinalement progressiste, politiquement à gauche et philosophiquement insane. Il est bon que “Cristeros” soit l’occasion pour un grand nombre de le constater.

    Papouchki

    • Depuis bien longtemps ils n’ ont plus de catholique que le nom. L’ Eglise depuis le pape Pie X est envahie par la Franc-maçonnerie qui dicte sa conduite . La négation du Christ-Roi est certaine depuis la séparation Eglise – Etat de 1905. L’ évolution , plus précisément la révolution qui affecte l’ Eglise, son “réformisme” continu, les doutes qu’ elle instille dans le coeur des catholiques pratiquant a vidé les Eglises. Où sont encore les Catholiques fidèles au Christ ? Quel pape aura le courage de se poser la question ? Surement pas en se pliant aux lois du monde .

  9. Pierre

    Tendre l’autre joue a une signification simple: “C’est tout simplement pardonner l’offense” et nous en redemander une autre ! C’est évident.

  10. alain protte

    Que Le Monde, véritable Cheval de Troie dans la chrétienté, persiste dans ses manières perfides, rien de plus normal. S’en indigner est un peu dérisoire.
    Cette guerre des Cristeros n’avait pas qu’un caractère religieux, et Le Monde aurait pu s’exprimer sur le contexte international de cette affaire dramatique au lieu de moraliser bêtement sur la joue droite et la joue gauche..
    Le président Calles s’était réconcilié avec le gouvernement des États-Unis et avait accepté des concessions sur le pétrole en échange de l’aide de l’US Air Force dans son combat contre les “Cristeros”…
    D’une part les Américains étaient soucieux de ce que l’ordre soit maintenu au Mexiqueparce que la situation internationale laissait prévoir le pire et qu’en 1917 l’Allemagne avit manoeuvré pour que le Mexique rentre en guerre pour reprendre le Texas.( menace que Churchill brandira en 1940)
    D’autre partcar la guerre de Sécession avait été largement provoquée par des dissensions au sujet du Mexique, et les Américains veillaient à ce que de nouveaux désordres ne viennent pas rompre l’unité américaine une fois de plus dans ces circonstances inquiètantes.
    Bien sûr, les Américains, en grand moralistes humanitaires, auraient pu modérer la furur sanguinaire des fédéraux, ce qu’ils se sont bien gardé de faire.
    On aimerait que Le Monde élargisse intelligemment les débats au sujet de la chrétienté au lieu de toujours les réduire aux médiocres arguties des lobbies dont il est client et auxquels il semble être intrinséquement lié….
    ,

  11. THEOBALD François

    Offrez à votre curé un abonnement au périodique qui vous paraît le mieux adapté à la situation (de désinformation de votre curé créée par les périodiques pour lequel le catholicisme est un souvenir bien vague) ! Et pensez à le renouveler tous les ans !
    FT

  12. Le journal , la Croix , depuis longtemps sans croix , est devenu au fil des années ,un “merdia” comme
    un autre ,et même pire que d’autres en raison de la référence catholique qu’il s’attribue et de l’influence
    qu’il a peut-être encore dans le clergé .
    Il y a longtemps que je ne lis plus aucun journal ni aucune revue “dite” catholique et surtout pas
    la Vie qui n’a plus rien de catholique, même pas le titre , et qui appartient au pédéraste milliardaire
    Pierre Berger

  13. c

    La croix ne vit que parce qu’elle fait partie d’un groupe de presse, reçoit des subventions et que les abonnements institutionnels se poursuivent, sinon elle aurait disparu depuis longtemps.
    J’ai du mal à croire qu’aujourd’hui un catholique de conviction ait un abonnement à titre personnel.

  14. Henri

    V Claire Lesegretain nous donne un curieux compte rendu du fil « Les Cristeros » qui soulève une émotion compréhensible sur le drame tragique qu’on vécu les Mexicains dans les années de plomb du gouvernement Elais Callès

    D’abord la conclusion très curieuse « ce film tient davantage du western que du film d’inspiration chrétienne. » Mais enfin quel dédain pour le western qui a acquis ses lettres de noblesse. Le film les cheyennes de John Ford, hymne à ce peuple, est à la foi un grand film sur le plan esthétique et il baigne dans une vibrante sensibilité et foi chrétienne. Tout film qu’il soit road movie, super production, comédie dramatique ou histoire a vocation aussi à une dimension et inspiration chrétienne.
    Et pour les Cristeros, ici c’est incontestablement le cas : et on prie avec ces Mexicains devenus de héros et sollicitant la grâce de l’être ,quand on leur impose de renier leur foi. Après tout Benoit XVI a bien béatifié comme Jean-Paul II de mexicains vraies victimes au nom de leur foi.
    Ensuite selon elle le film forcerait le trait sur les la » brutalité « des soldats mexicains ;
    Historiquement je conseille sérieusement à Claire Lesegretain de lire « la puissance et la gloire « de Graham Greene, qui a vécu au Mexique et qui a connu l’ambiance de cette brutalité.

    Maintenant le fond du problème cette critique reproche au film d’oublier l’interdit évangélique de défendre – j’imagine les armes à la main – le Christ.
    D’abord cet aspect de non violence chrétienne n’est pas escamotée, au début du film on voit un prêtre refuser la violence défensive et mourir en offrande ; pardonnant à ses ennemis. ; Ensuite qui peut sérieusement refuser le droit à ces de braves gens, qui n’imposent leur foi à personnes, de défendre la liberté élémentaires de pratiquer leur religion et c’est le sens que donne le général Gorostieta à son combat. Et puis qui défend la légitime défense aux chrétiens. ? Une chose est de laisser le Christ suivre sa mission, une autre est d’abandonner à la persécution la plus inqualifiable les victimes de violences. Serait-il non évangélique de défendre le armes à la main les victimes du ghetto de Varsovie, serait il défendu au nom d’une inspiration chrétienne d’aider à fuir les gens pourchassés de les inciter à fuir et de protéger leur fuite. Et il ya bien un moment où il faut répondre à l’agression injuste ; ce qu’on appelle la légitime défense, c’est évangélique et ne pas le faire n’est pas évangélique. . Ce problème rebondit tous les jours quand nous voyons des personnes agressées
    Si le martyre est la plus haute vocation chrétienne, notre rôle quand nous sommes en mesure de le faire- et nous sommes souvent en mesure d’agir, est de l’empêcher par les moyens dont nous disposons et la force armée en est un. Le problème n’est pas simple, mais le non assistance à personne en danger ce n’est pas chrétien ?
    Pour le grand philosophe russe Soloviev, « la justification de la non violence prônée par Tolstoï, tirée de l’Evangile est réductrice et mensongère. Le Christ n’a pas éliminé le mal, il l’a subi, il en a été victime. Seule la victime peut refuser l’usage de la force, le Christ. Quand il s’agit de protéger une population sans défense contre des bandits ; la non violence inconditionnelle signifie, je prends le parti de Caïn contre Abel »
    Certes le problème est délicat et la résistance armée peut elle aussi provoquer des bavures comme c’est honnêtement montré dans le film
    Mais Je crois tout simplement que votre critique est mal à l’aise devant un film qui exalte la nécessaire intervention chrétienne, engagement ou incarnation des chrétiens dans l’histoire , ce qui leur est demandée , pensons à la Rose Blanche initiée par Hacker, quand elle prend un tour inacceptable ici totalitaire et que rien ne doit les démobiliser dans ce cas.
    Il est vrai qu’à ce titre le film peut résonner aujourd’hui, persécution physique au Soudan mais aussi insidieuses dans nos pays par des pressions politiques médiatiques culturelles, exaltation d’une Femen sur un timbre officiel, bref tout ce qui veut protéger de manière, la liberté irréductible et inaliénable des enfants de Dieu, qui est réservé à tout homme de bonne volonté. Est-ce trop demander ? Et vive ce film

  15. La Croix est il un journal Catholique ??? Révolutionnaire marxiste , très probablement . Alors ne vous étonnez de rien. Etudiez seulement son conseil d’administration ; Qui tient les cordons de la bourse ? un Judas peut-être .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *