Décès de Mgr Bellino Ghirard

Download PDF

L’évêque émérite de Rodez est décédé ce vendredi matin 26 juillet.

Né en 1935 à Seyches (Lot-et-Garonne), Mgr Bellino Ghirard fut ordonné prêtre en 1962 pour le diocèse d’Agen et consacré évêque en 1990. Il fut nommé évêque de Rodez et de Vabres en Aveyron le 1er juin 1991. 

De 1999 à 2004 il présida le CEFAL (Comité Épiscopal France Amérique Latine), proche de la théologie hérétique de la Libération, et visita les missionnaires français présents dans les pays d’Amérique Latine, d’Amérique Centrale et dans les Caraïbes. 

La date de ses obsèques sera communiquée ultérieurement.

8 comments

  1. Garmon

    C’est un peu rapide de dire que la théologie de la libération est hérétique ; de quoi parle-t-on ?
    Le cardinal Ratzinger disait “en un sens elle est nécessaire”. Est-ce Mgr Ghirard – que Dieu ait son âme – était du mauvais côté ? Qu’est-ce qui vous permet de l’affirmer ?

  2. Alain

    Cet Evêque issu de l’A.C.O. dans l’Agennais a contribué largement à l’effondrement de l’Eglise Catholique en Aveyron. Plus de vocation, plus de pratique religieuse chez les jeunes; perte de la foi chez les fidèles. La formation donnée pour les adultes (en majorité des femmes âgées ou très âgées et recevant mandat de l’Evêque pour présider funérailles, catéchèse, aumônier d’hôpital) est dans la droite ligne de la théologie de la libération et n’attire pas les jeunes à approfondir la foi catholique pour pouvoir en vivre et en témoigner; ne parlons pas des déviations liturgiques…

  3. Bruno ANEL

    Laisser entendre que Mgr Ghirard aurait participé à des activités hérétiques me semble bien téméraire. Au demeurant, certaines théories de la théologie de la libération qui ont fait l’objet de critiques ne concernaient pas le contenu de la foi mais les conséquences pratiques que les théologiens en tiraient. Il ne s’agit donc pas d’hérésie au sens propre: les erreurs dénoncées étaient pastorales et non doctrinales.

  4. Laudate

    ” Et je peux témoigner que, appelé à lui succéder, c’est dans une grande continuité avec ce qu’il a pu engager et soutenir que j’ai été et suis toujours amené à me situer.”

    Voici un extrait de l’homélie de la messe de funérailles à retrouver sur le site du diocèse de Rodez… je suis perplexe !!!

  5. jean-Yves

    Est ce vrai, comme ça se dit beaucoup ici, que Mgr Bellino aurait été Franc-Maçon . Quelqu’un aurait il des informations à ce sujet ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *