Des JMJistes coincés à Cayenne

Download PDF

Dimanche 21 juillet, une panne d’un avion a empêché 700 jeunes Français, des diocèses de Paris, Lyon, Évreux ainsi que de jeunes Guyanais, qui avaient commencé leur périple en Guyane, de rejoindre Rio de Janeiro, où doivent s’ouvrir mardi 23 juin les 28e Journées mondiales de la jeunesse. L’abbé Serge Cyrille, Vicaire Général de ce diocèse communique :

“La situation actuelle incroyable et contradictoire que nous connaissons dans l’organisation du départ pour Rio, exceptionnelle par sa durée, demande des précisions que nous tenons à vous apporter.

Monseigneur Riocreux, actuellement à Sao Paulo, se tient informé heure par heure. Avec Sœur Bozéna et les franciscains de la paroisse St Antoine de Paris, préparent avec de nombreux bénévoles l’arrivée des jeunes pour la semaine missionnaire. Déjà dans l’ambiance des JMJ, ils ne comprennent pas non plus les événements.

En janvier, lorsque la décision a été prise d’organiser les JMJ, il a été plus aisé d’affréter un avion que de passer par des lignes directes, déjà saturées, et avec une feuille de route plus compliquée.

Nous nous sommes alors tournés vers le BIPEL (Bureau Interdiocésain des Pèlerinages) et son directeur M Jeffredo qui ont eu à organiser par le passé de telles manifestations, qui sont connus pour leur sérieux travaillant avec plus de 60% des diocèses. Nous avons alors signé un contrat d’affrètement en bonne et due forme leur remettant l’organisation totale de ce transport. Nous avons donné la priorité au sérieux et non à l’économie.

La Direction Générale de l’Aviation Civile à Paris a garantie toute opération de vol sur cet appareil, actuellement sur le tarmac de Pôle Caraïbes, ainsi que sa conformité UE. Ce n’est ni la compagnie, ni l’appareil qui seraient mis en cause. Quelques points techniques restent à régler et nous sommes suspendus maintenant à l’accord de la DGAC France Antilles, qui nous l’espérons, aura lieu dans les prochaines heures. Le Commandant de bord est sur place.

Bien sur, nous avons demandé une confirmation contractuelle du vol retour.

Avec vous, nous sommes contrariés de ces contretemps à répétition. Ils seront oubliés dés que la délégation sera dans l’ambiance formidable des JMJ. Nous mettons tout en œuvre pour avancer le plus rapidement possible.”

2 comments

  1. Struyven

    Bien triste de tous ces aléas et de ce retard. J’espère que vous pourrez vite vous “envoler” pour rejoindre tous les jeunes qui sont déjà sur place. La patience est une grande vertu et je vous souhaite bon courage et magnifique séjour à la Gloire de Dieu !

  2. Le gouvernement français aurait voulu mettre la zizanie dans cette affaire qu’il ne pouvait mieux réussir!
    Toute une jeunesse catholique:
    600 personnes sur le tarmac…
    et
    un accident de car…hasard?
    35 jeunes traumatisés
    cinq blessés graves
    un jeune fille décédée…

    Ce territoire est le pays de Madame Taubira…

    Si cette jeunesse était musulmane…
    même l’armée aurait été affrétée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *