Des professeurs de l’enseignement catholique canadien veulent participer à la gay pride de Toronto

Download PDF

L’association Les parents sont les premiers éducateurs (Parents As First Educators) a réagi avec vigueur face à la participation à la gay pride de Toronto d’une association de professeurs de l’enseignement catholique d’Ontario. Le syndicat « catholique » de professeurs avait en effet annoncé sa participation très officielle à la gay pride qui se tiendra en juin dans la capitale économique du Canada. Le cardinal-archevêque de Toronto, Son Eminence Thomas Collins, a pourtant condamné fermement l‘attitude de l’association des professeurs catholiques anglophones d’Ontario (Ontario English  Catholic Teachers’ Association, OECTA) : « Cette décision montre qu’eux [les professeurs] et la direction de l’OECTA ont une compréhension inappropriée et erronée de leur foi » (traduction libre).

La présidente de l’association des parents d’élèves des écoles catholiques, Theresa Pierre, a lancé une pétition pour protester. Elle a pointé le doigt vers la nudité de nombre des participants au cortège de la gay pride, ou, bien pire, par la promotion de sexualités extrêmes et bestiales, comme le fétichisme et le sado-masochisme. En aucun cas des catholiques ne pourraient soutenir une telle dégradation du corps et de la sexualité dont la promotion est une atteinte claire à la dignité humaine.

Theresa Pierre a ajouté qu’elle-même ainsi que les parents qu’elle représente demande aux enseignants de cesser leur propagande. Elle a solennellement demandé au syndicat catholique de respecter et de promouvoir intégralement la doctrine de l’Église catholique sur la famille et le mariage.

Il est possible de retrouver le texte de la pétition en cliquant ici.

1 comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *