Diocèse de Tulle : moins d’argent pour le denier de St Pierre

Download PDF

Avant de partir à la retraite, Mgr Bernard Charrier, évêque émérite de Tulle, qui devra bientôt laisser la place à Mgr Francis Bestion, a décidé de modifier son calendrier des quêtes. En changeant un calendrier des quêtes vieux de plus de 50 ans, le diocèse souhaite que les paroisses récupèrent un peu plus le fruit de leurs récoltes. Puisque les pratiques cultuelles ont changé. Nicolas Meric, l’économe diocésain, explique :

« On s’est rendu compte que le précédent calendrier ne correspondait plus à la fréquentation actuelle. Les quêtes impérées étaient quasiment toujours arrêtées sur des grandes dates ».

« On est moins riches qu’avant. L’idée est de redonner aux paroisses des moyens de subsister. Autrefois, il y avait de l’argent dans toutes les quêtes ».

« Par exemple, nous n’avons pas touché à la quête pour le Secours catholique (3e dimanche de novembre). En revanche, pour Pentecôte, Toussaint, l’Ascension et les Rameaux, nous mettrons en place des quêtes normales, qui reviendront aux paroisses ».

Et la quête des Rameaux reviendra désormais aux paroisses :

« C’est une fête religieuse toujours très fréquentée en Corrèze. Jusqu’alors, la quête de ce jour était destinée aux deniers de Saint-Pierre. Nous n’avons rien contre le Vatican mais les paroisses en ont peut-être plus besoin ».

11 comments

  1. lapôtre

    Je suis d’accord, les paroisses ont un très grand besoin d’argent surtout quand on voit que certaines églises sont détruites, d’autres vendues; c’est une honte dans un pays comme la France, Fille aînée de l’ Eglise !!
    En Russie, on construit des églises, en France on les détruit quand on ne les fait pas occuper par des immigrants illégaux, protégés par le système de plus en plus anti- chrétien.

  2. patrick de La Rode

    dans ce diocèse où la maçonnerie règne entre deux ordures, Chirac & Hollande, et alors que le maire de Tulle se bafre comme conseiller du pisseur à l’Elysée, il est bien d”avoir conscience que la fête des Rameaux est resté la plus populaire en Fr

  3. Melmiesse

    des quêtes, c’est triste; les paroissiens pourraient s’amuser: organiser un match de foot avec 22 joueurs: 5 euros l’entrée; ou une pièce de théâtre comique (Feydeau ou autre) avec texte en mains pour le manque de mémoire (5 euros aussi), pour les gens âgés ou les familles : un loto (3 euros la mise) on cherche les fonds de tiroir pour les lots; on donne plus facilement en s’amusant; et un concours de chants pour finir

  4. Gérard

    Les paroisses ont besoin d’argent ? C’est certain. Seulement il y a longtemps que l’autonomie financière est détruite . Elle est portant canonique si je ne m’abuse. Les diocèses prennent les biens des paroisses et les vendent à leur profit pour combler les trous dont ils sont responsables. Les paroisses ne sont plus que les agent du fisc diocésain, les vaches à lait des diocèses.

  5. chouan 12

    @ OIZEL, je ne vois pas en quoi l’évêque de Rodez est dans le vrai car dans son comportement , dans ses décisions et dans sa façon de gérer ,etc…. il a tout faux. On ne peut pas être le pasteur d’un diocèse (avec tout ce que le mot pasteur recouvre: le pasteur de l’évangile) avec de l’idéologie soix’huitarde!

  6. Edmond

    Hélas, le discours ambiant de l’Eglise de France et de certains prêtres, qui condamne sans cesse les gens qui ont de l’argent, n’est pas fait pour améliorer les choses.
    Ces braves gens confondent la pauvreté au sens évangélique du mot (recherche de Dieu avant tout) au dénuement matériel.
    Certains dimanches on se sent stigmatisé par les homélies. Pour en avoir fait la remarque au curé de ma paroisse, j’ai été complètement écarté de la vie paroissiale.
    Lorsque Zachée touché par la grâce decide de suivre le Seigneur, celui-ci ne lui demande pas de se défaire de tous ses biens et accepte qu’il n’en distribue qu’une partie aux pauvres. La Bible nous dit qu’Abraham était riche. Certains disciples de Jésus n’étaient pas pauvres non plus. Je pense là à Joseph d’Arimathie qui a offert une sépulture au corps suplicié de Jésus.
    Nos évêques et nos curés devraient relire l’Evangile avec une autre lumière que celle du marxisme.

  7. Charlier

    On est d’accord pour donner tout ce que l’on peut et même plus, si ON EST SUR de l’utilisation de l’argent.
    Pourquoi on ne sait jamais rien, le résultat avec tout ça, on assiste aux démolition de nos églises avec le silence de la hiérarchie religieuse! c’est grave, ceci explique cela!

  8. @ chouan 12
    j’ignore les agissements de cet évêque cependant j’ai relevé qu’il propose d’instituer des groupes chrétiens de6-8 personnes qui se réunissent pour travailler à l’application de la lettre pastorale…et pour prier
    c’est ce côté constructif que j’apprécie, c’est rare de tomber sur une telle proposition qui s’appuie sur l’espérance et la prise de conscience d’une réalité catastrophique.
    la philosophe Chantal Delsol envisage ce même schéma (livre de l’AED le christianisme aura-t-il encore sa place en Europe paru en nov 2011)Joseph Moingt jésuite théologien
    (faire bouger l’Eglise catholique DDB page44
    “l’Eglise ne fonctionne plus sous sa dforme hiérarchique elle devra se faire comme au début de l’Eglisesous une forme communautaire, à partir de communautés missionnaires constituées comme telles
    “tous reconnaitront que vous êtes mes disciples à ceci que vous aurez l’amitié les uns pour les autres Jn13-35

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *